LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

Samedi 2 octobre à 16h à Tournefeuille, dans le cadre du Festival du Film d’Environnement (FreDD : Film Recherche et Développement Durable, 27 septembre au 3 octobre), séance unique suivie d’une rencontre avec le réalisateur Luigi d’Alife. Places disponibles à partir du 25 août aux cinémas et en ligne sur billetweb.fr aux tarifs habituels.

THE MILKY WAY

Luigi d’Alife - Italie 2020 1h24mn VOSTF -

Du 02/10/21 au 02/10/21 à Tournefeuille

THE MILKY WAYLes Alpes. Entre la France et l’Italie, dans les montagnes entre Clavière et Montgenèvre, se trouve un magnifique domaine skiable qui porte un nom qui fait rêver : « La voie lactée », « The Milky way » en anglais, la galaxie qui abrite le système solaire, la terre, l’humanité…
Le jour. Des milliers de skieurs et de skieuses dévalent joyeusement les pentes enneigées, les vacances, les sports d’hiver… des enfants, de flocons en étoiles, y apprennent l’art de slalomer…

La nuit. Des dizaines de migrants tentent d’échapper à la police des frontières en sinuant à travers les bois pour continuer au cœur de l’Europe un voyage dont le début se situe quelque part en Afrique. Ils se cachent comme le faisaient jadis celles et ceux qui fuyaient les fascismes, les génocides…
Le contraste entre les combinaisons chatoyantes des touristes et les ombres des exilés est aveuglant, les rues qu’ils traversent comme des fantômes sont des rues qui ont perdu la mémoire, les rues d’un pays où le respect des droits humains s’estompe peu à peu.
Mais dans ce coin perdu de la galaxie, une lueur d’espoir demeure : des habitants viennent en aide à celles et ceux qui sont prêts à tout risquer parce qu’ils n’ont déjà plus rien si ce n’est leur histoire…

Ces morceaux de vie, ces histoires qui ne se résignent pas à finir, le film les recueille, les fait entendre. Il mêle les visages de la solidarité et ceux de la fuite sur fond de décors et de dessins animés par des procédés graphiques saisissants qui nous font partager les battements de cœur de l’errance et le courage commun des mains tendues. Ici dans la montagne, comme en mer, personne ne se sauve tout seul, sous-titre puissant d’un film qui l’est tout autant.