LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Utopia Toulouse Borderouge : un nouveau cinéma est né !
Utopia, le cinéma au mûrier… Holà ! Habitants de Borderouge, des Minimes, des Trois cocus, de Saint-Selve, de Montastruc, de la Croix Daurade, de Montauban, des Izards, de Saint Jean Lherm, de Granague et d’ailleurs… ! Approchez qu’on vous dise ! Voilà, nous sommes fins pr...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...

Bonne année, meilleurs vœux! Solidarité: "Emigré, émigré, reste-là t'en va pas… si on ne se mélange plus, je crois qu'on est foutus!"
Ainsi chantaient Font et Val en 1984! Vous pouvez écouter cette chouette chanson là: …Les temps ont bien changé, je vous l'accorde! Pas les problémes. "Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus, les gens n'ont plus le temps d'espérer ni de penser" (comme le chante Che Suda...



  • 90’S

    Il fut une décennie où les laboratoires Mercurochrome tournèrent à plein régime. Au milieu des années 80, puis au début des années 90, la mode du skate explose aux Etats Unis puis dans le reste du monde, liée à la culture hip hop autant que rock : des générations d'adolescents et de jeunes adultes se ruinent les genoux et les coudes à tenter ollie, varial flip, 50-50 grind et autres figures plus ou moins acrobatiques. La Mecque du skate n'est pas le Trocadéro parisien mais bien Los Angeles. St... (lire la suite)

  • DYKES, CAMERA, ACTION !

    Toutes les réalisatrices pionnières du cinéma lesbien sont là et témoignent, avec humour et émotion, des péripéties de leur conquête. Grâce à elles, nous sommes passées de l’ère « Lesbiennes de cinéma » à l’ère « Cinéma de lesbiennes », inaugurée en France (et à Toulouse) par le mythique Go Fish de Rose Troche, en 1995, qui donnait à voir une société lesbienne réelle à celles qui l’avaient créée depuis à peine 20 ans. On imagine leur bonheur ! Car pendant (trop) longtemps, la production ciném... (lire la suite)

  • EL REINO

    « La corruption politique en Espagne – et surtout, la totale impunité de ses leaders depuis une dizaine d’années – nous a laissés, ma co-scénariste Isabel Peña et moi, d’abord perplexes, indignés puis déprimés, et enfin presque anesthésiés. C’est la répétition des affaires de corruption de ces dernières années qui nous a décidés à raconter cette histoire. Comme dans Que Dios nos perdone, nous voulions faire un thriller, un film à suspense qui accroche le spectateur mais qui parle aussi des êtres... (lire la suite)

  • Festival International du Cinéma NatuRurale

    À 14h suivie d’une rencontre avec le réalisateur : IL MONTE DELLE FORMICHE (La montagne aux fourmis - Riccardo PALLADINO - Italie 2017 1h03mn VOSTF) Depuis des siècles, chaque année, le 8 septembre, à Pianoro, près de Bologne, des myriades d’essaims de fourmis ailées arrivent sur le Monte delle Formiche. Comme des nuages qui obscurcissent le ciel, ces petits insectes s’accouplent dans un vol merveilleux avant que tous les mâles ne meurent et tombent, exténués, sur le parvis de l’église dressé... (lire la suite)

  • HER

    Imaginez un monde où les ordinateurs auraient acquis une conscience. Conscience d'eux-mêmes, conscience des autres. Un monde où les ordinateurs seraient capables d’interagir intelligemment avec chacun d'entre nous. C'est dans ce futur plus ou moins proche que nous projette Spike Jonze, dans une ère numérique nouvelle, où toute ressemblance avec notre réalité ne serait pas totalement fortuite… C'est à Los Angeles, ville de tous les possibles, que commence notre histoire. Théodore (Joaquin Phœnix... (lire la suite)

  • IMPULSO

    Impulsive, charnelle, sauvage, dotée d’une technique qui éblouit, la danseuse Rocío Molina est devenue l’une des danseuses (contemporaines ? elle n’aime pas toujours qu’on l’appelle comme ça…) au monde les plus admirées aujourd’hui. Poussant les limites de la danse et des arts visuels, peu de danseurs ont osé transgresser à ce point les thèmes classiques du flamenco tels que, l’origine magique du duende, le regard vers le passé et ses lois immuables, le deuil, la tragédie ou encore la domination... (lire la suite)

  • J’VEUX DU SOLEIL !

    J'veux du soleil ! Comme d’autres, jadis, réclamaient du pain certes, mais aussi des roses. Tout un symbole : non seulement de quoi survivre, mais aussi la beauté. Ce petit supplément d’âme qui permet de se faire une belle vie. D’emblée, le film adopte un ton sobre, d’une justesse remarquable, avançant à tâtons, ne matraquant pas son propos, n’assénant pas de certitudes. Il balaie d’un revers les clivages stériles dans lesquels les médias officiels cherchent à enliser le débat. Le film déconstru... (lire la suite)

  • L'ADIEU À LA NUIT

    André Téchiné, avec la complicité de sa jeune co-scénariste Léa Mysius, s'empare d'un sujet d'actualité brûlant, l'engagement de jeunes Français pour le Jihad, tout en restant fidèle à ses thèmes de prédilection : la fougue et le désir d'absolu de la jeunesse, la force de l'amour, les liens familiaux. Et pour ancrer son histoire, celle d'un engagement morbide en même temps que d'un impossible dialogue entre deux êtres qui s'aiment, il choisit une fois encore la lumière du Sud-Ouest et retrouve l... (lire la suite)

  • LA BATAILLE DU LIBRE

    Désormais l’informatique est au cœur de presque toutes les activités humaines. A t-elle contribué à faire de nous des citoyens plus autonomes ? Ou plutôt les consommateurs passifs d’un marché devenu total ? Sans que nous en ayons conscience, deux logiques s’affrontent aujourd’hui au cœur de la technologie, depuis que les principes émancipateurs du logiciel libre sont venus s’attaquer dans les années 80 à ceux exclusifs et « privateurs » du droit de la propriété intellectuelle. Il semblait parfai... (lire la suite)

  • LA LUTTE DES CLASSES

    Après l'excellent Le Nom des gens, qui voyait l'irrésistible Sara Forestier se dévouer corps et âme (au sens propre) à la rééducation des électeurs égarés à droite, Michel Leclerc et sa co-scénariste Baya Kasmi s'affirment avec ce savoureux La Lutte des classes comme les dignes héritiers de la causticité, de la lucidité politique de la grande comédie italienne, celle de Risi ou de Scola… La Lutte des classes – titre à double détente puisqu'il sera aussi question dans le film de carte scolaire –... (lire la suite)

  • LA VALLÉE DES MONTREURS D'OURS

    C'est une belle rencontre que celle qui nous a fait découvrir cette histoire d'ours : Francis Fourcou cherchait des salles pour projeter son film… une production toulousaine, soutenue par la Région. C'était en 97 et depuis Francis n'a cessé de tourner et nous de programmer ses films… La terre était rude en Ariège et au xixe siècle, les paysans avaient bien du mal à tirer seulement de quoi vivre d'un travail harassant. Chaque pyrénéen cherchait un petit métier complémentaire pour arriver à s'en... (lire la suite)

  • LE COCHON, LE RENARD ET LE MOULIN

    La terre est couverte d’un épais nuage noir. Toute la terre, vraiment ? Non, une colline résiste grâce à un moulin. Le moulin... Tant que ses ailes tournent, la brume est maintenue à distance. Mais gare si le moulin s’arrête ! Le gardien, un tout petit cochon, doit veiller sans cesse. Le cochon... Son père est parti dans l’épais nuage pour combattre le danger de l’intérieur. Le petit cochon se sent seul sur la colline : il a tant de responsabilités... Heureusement, son meilleur ami le renard n’e... (lire la suite)

  • LE GRAND BAIN

    Tout le monde l’attendait au tournant, prêt à lui tailler un costard en bonne et due forme. La critique cinéphile en particulier et puis aussi, il faut bien se mettre dans le sac, les programmateurs des salles art et essai ; bref, toute une assemblée qui aime bien, entre deux tressages de lauriers à des films turcs de 3h, casser un peu de sucre sur le dos de quelques malheureux réalisateurs, se moquant joyeusement, et parfois avec une plume acerbe, de leurs films. Gilles Lellouche entrait pile p... (lire la suite)

  • LE LIVRE DE LA JUNGLE

    Bagheera, la panthère noire, trouve dans la jungle un bébé abandonné qu'elle s'empresse d'apporter à un couple de loups déjà pourvu d'une nombreuse famille. Pendant dix ans, le « petit d'homme », appelé Mowgli, grandit ainsi paisiblement parmi ses frères louveteaux, entouré de ses amis de la jungle, dont Bagheera, son ange gardien. Mais le retour de Shere Khan, le tigre mangeur d'hommes, vient changer la donne. Il faut alors mettre le jeune garçon à l'abri et peut-être se résoudre à le conduire... (lire la suite)

  • LE RÊVE DE SAM

    À chacun son son rêve, ou ses rêves si on n'a peur de rien, à chacun ses espoirs fous, à chacun ses envies qu'on ose à peine imaginer. Et à chacun sa manière de vivre ses rêves, d'essayer de les réaliser. Les personnages des quatre courts métrages de ce superbe programme vont tous trouver le déclic, la motivation particulière qui les mettra en mouvement, les poussera à l'action, les conduira vers de nouveaux horizons. Le Renard et la baleine (Robin Joseph, Canada, 12 mn) Un renard curieux pa... (lire la suite)

  • LE VENT DE LA LIBERTÉ

    Ici l’Histoire (avec le grand H qu’elle mérite) prend des allures de roman d’aventure ! Tout ce à quoi vous allez assister est à peu de choses près la stricte et incroyable vérité ! Nul cinéaste ayant les pieds sur terre ne se serait hasardé à imaginer un scénario aussi dingue sur fond de guerre froide. 1979. Le bloc de l’Ouest et celui de l’Est s’observent en chiens de faïence, prêts à se sauter à la gorge à la moindre incartade. L’Allemagne, coupée en deux tels les lobes d’un cerveau devenu ... (lire la suite)

  • LES INVISIBLES

    Tout comme Discount, le premier film de Louis-Julien Petit qu'on avait déjà beaucoup aimé (celui-ci est encore mieux !), Les Invisibles est un film jubilatoire, drôle et résolument politique, au sens le plus noble du terme. Décidément la filmographie de ce jeune réalisateur est bien partie pour remonter les bretelles aux injustices sociales sans avoir l’air d’y toucher, en usant d’armes universelles telles le rire, l’humanité… On sort de son film heureuses et grandis, remplis de courage, pleines... (lire la suite)

  • LOS SILENCIOS

    C’est une nuit organique, peuplée de croassements, de soupirs étranges qui encerclent la fragile embarcation glissant silencieusement au milieu de la végétation luxuriante et sombre. Pourtant rien n’est complètement inquiétant. C’est juste la vie qui grouille, exigeant l’attention des humains. Il pourrait y avoir des fantômes ici qu’ils ne seraient pas malveillants. Les véritables fauves sont ailleurs, la véritable jungle impitoyable est un no man’s land bureaucratique qu’Amparo, flanquée de ses... (lire la suite)

  • LOUISE WIMMER

    « Un rôle comme ça dans un film comme ça, c'est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à une fille » dit Corinne Masiero en parlant de Louise Wimmer et c'est vrai qu'elle est magnifique, cette grande belle femme dont le visage un peu dur raconte qu'elle s'est coltinée à la vie. Sa formidable présence impose dès les premières images un personnage qui ne cherche pas vraiment à être sympathique et qui pourtant attache comme rarement au cinéma. Dans un tout autre genre, elle a un point commun ave... (lire la suite)

  • MAGUY MARIN, L'URGENCE D'AGIR

    « Les travaux d’un artiste n’apparaissent pas par une inspiration quasiment divine, mais la vie elle-même, avec ses joies et ses souffrances, insuffle une puissance qui sublime par les formes, dès qu’on y prête attention, mille et un détails anodins qui, après avoir été combat, deviennent poésie » Maguy Marin Maguy Marin, l’urgence d’agir est évidemment un très beau et très fort film sur la danse, plus précisément sur celle qui est peut-être la plus grande chorégraphe française. Mais c'est au... (lire la suite)

  • PAU, LA FORÇA D’UN SILENCIO

    Au milieu des années 1940, Pau Casals est considéré comme l’un des meilleurs musiciens de son époque. Il vit en exil en France, à Prades d’où il tente d’apporter son aide à des familles républicaines dans le besoin, tout en devant se cacher de la Gestapo qui contrôle la région. En guise de protestation, le maestro a décidé de ne plus se produire tant que Franco est au pouvoir et que les puissances occidentales ne tentent rien pour le destituer. Au quotidien, il gagne sa vie en donnant des cours ... (lire la suite)

  • QUAND JE VEUX, SI JE VEUX

    Il y a quarante ans, des milliers de femmes revendiquaient le droit à pouvoir disposer librement de leur corps. Clamant haut et fort « Un enfant, si je veux, quand je veux », elles n’hésitaient pas à parler publiquement de leur corps, de leur sexualité et de leur désir ou non d’être mères. Évoquer de tels sujets dans l’espace public était un acte politique fort. Où en est-on aujourd’hui, 40 ans plus tard ? On aurait pu penser qu’en se normalisant, l’avortement serait devenu un droit légitime et... (lire la suite)

  • REBELLES

    Si vous n’aimez que les choses délicates, les œuvres raffinées, le bon goût, les bons mots… Si vous avez frémi au phrasé exquis et subtil de Cécile de France dans Mademoiselle de Joncquières et si la soie, le velours, le satin apportent à votre quotidien toute la douceur et la délicatesse dont vous avez besoin pour vous épanouir… et bien, n’achetez pas de place pour venir voir Rebelles. Vous risqueriez d’être furieusement en colère contre nous (dans le meilleur des cas), voire de subir un choc c... (lire la suite)

  • SOYALISM

    Soyalism suit la chaîne de production industrielle du porc et la monoculture associée du soja, de la Chine au Brésil en passant par les États-Unis et le Mozambique. Le documentaire décrit l’énorme concentration de pouvoir entre les mains de quelques sociétés occidentales et chinoises. Pendant ce temps, des centaines de milliers de petits producteurs ont cessé leurs activités et des paysages entiers ont été transformés de façon permanente. Pour aller plus loin, lire reportage « Les paysans moza... (lire la suite)

  • STYX

    Il faudrait ne pas trop en dire… Ce que réussit à faire l’excellente bande annonce, qui rend parfaitement justice au film. Intrigante, tendue, sensuelle, inquiétante. Le titre, Styx, qui fait doublement référence à la mythologie grecque, nous met dans le bain, celui d’un Océan qui va se déchaîner pour nous procurer de grands frissons. Alors que la protagoniste pense se diriger vers une sorte de paradis terrestre, son destin la conduit aux portes d’un enfer enfanté par les hommes. Nulle force occ... (lire la suite)

  • SUNSET

    En 2015, Le Fils de Saul, premier film du jeune Laszlo Nemes, entraînait les spectateurs dans un voyage éprouvant et mémorable, suivant, à l’aide de longs plans-séquences, le parcours d’un prisonnier du camp de concentration d’Auschwitz, des dortoirs crasseux jusqu’aux tranchées servant de charniers. Accueil triomphal à Cannes, Grand Prix du jury conforté quelques mois plus tard par l'Oscar du Meilleur film étranger. De quoi permettre au cinéaste hongrois de se lancer sans difficulté dans un nou... (lire la suite)

  • TITO ET LES OISEAUX

    Rien n’est laissé au hasard dans ce film inventif, drôle, terrible et somptueux. C’est une fable politique, salvatrice aussi bien pour les adultes que pour les plus jeunes. Les réalisateurs, pour nous parler de notre monde devenu fou, ont adopté une esthétique digne des plus belles périodes de l’expressionnisme allemand. Chaque plan a la texture d’un tableau peint à l’huile, la musique renforce magnifiquement la puissance du récit. Il ne faut même pas louper une goutte du générique qui, en quelq... (lire la suite)

  • VENT DU NORD

    Rien de nouveau sous les embruns du Nord. Quand les délocalisations pleuvent sur l’avenir des hommes, leur horizon semble soudain tout bouché malgré la mer qui s’étend à perte de vue. Hervé Lepoutre, en grand dadais hébété, ne se rebelle même pas quand il apprend qu’il est viré et que l’usine qui l’embauche dans cette petite ville côtière en banlieue de Boulogne-sur-mer va fermer. Et lui qui attendait paisiblement sa retraite pour aller pêcher ! À quelques milliers de kilomètres de là, dans un... (lire la suite)