Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Pas de vacances pour les neurones !
C’est du 19 au 23 août à l’Université ParisVII (13ème) : un grand rassemblement festif autant que réflexif à l’initiative d’ATTAC, soutenu par Médiapart, Politis et plein d’autres… Une vingtaine de pays seront représentés, et vous pouvez dès maintenant apporter votre soutien (bénévolat, sous, et...

ALTERNATIBA LES 11 ET 12 OCTOBRE À BORDEAUX
QUARTIER SAINTE CROIX ALTERNATIBA GRAND RASSEMBLEMENT FESTIF AUTANT QUE RÉFLEXIF ORGANISÉ PAR PLUS DE 200 PERSONNES ET 60 ORGANISATIONS DE LA GIRONDE, ET VOUS POUVEZ APPORTER VOTRE SOUTIEN (BÉNÉVOLAT, SOUS…) À TOUT MOMENT.L’Objectif : organiser, en amont de la Conférence internationale sur les...

SUR LES PROCHAINES GAZETTES
WINTER SLEEPLe premier grand rendez-vous, ce sera le Mercredi 6 Août, avec la sortie du nouveau film du turc Nuri Bilge Ceylan, Winter sleep, Palme d’Or du Festival de Cannes 2014.Un film d’une durée exceptionnelle – 3h15 ! – qui s’inspire de trois nouvelles d’Anton Tché...

Collectif Stop Tafta, non au Grand Marché Transatlantique
Le Mardi 20 Mai à Utopia, devant une salle pleine et enthousiaste, Attac 33 et les Jeunes Écologistes Bordeaux-Aquitaine ont lancé le collectif « Stop TAFTA 33 » (ou Stop GMT, Grand Marché Transatlantique), dont la vocation est d’informer citoyens et élus du contenu et des conséquences considéra...

Grand Festival à Notre-Dame-des-Landes
Énorme rassemblement les 5 et le 6 Juillet pour filer le coup de grâce au projet d’aéroport : l’abandon définitif est à portée de mobilisation ! Forums, débats, tables rondes avec pour invité d’honneur « la Ferme des 1000 vaches »… et au centre des débats : Sauvegarde des terres agricoles et sou...

BOYHOOD

Écrit et réalisé par Richard LINKLATER - USA 2014 2h43mn VOSTF - avec Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke, Lorelei Linklater, Charlie Sexton, Steven Prince... Festival de Berlin 2014, Ours d'argent du Meilleur Réalisateur.

Du 26/07/14 au 25/08/14

BOYHOODC'est un projet de cinéma insensé et unique qui, dès son énoncé, vous donne le tournis et des frissons d'admiration : suivre pendant douze ans, à raisons de quelques jours de tournage par an, les mêmes acteurs afin de raconter, dans sa durée quasi-réelle, l'histoire d'un enfant qui grandit, devient adolescent puis jeune adulte. Un enfant et sa famille : sa mère, sa grande sœur, son père biologique et les différents beaux-pères qui se succèdent pour le meilleur et souvent le pire.
On rappellera ici que le réalisateur Richard Linklater a déjà expérimenté cette idée de fiction sur la durée avec sa trilogie Before sunrise, Before sunset et Before midnight, dans laquelle il a fait évoluer, à raison d'un rendez-vous tous les dix ans, le couple de cinéma Julie Delpy / Ethan Hawke. Ou comment montrer le passage du temps sur les corps et les sentiments…

Au début du film, le héros de Boyhood, Mason Jr, a encore le temps de s'inquiéter de l'usure du temps… Il a six ans et s'avère d'une nature rêveuse : le premier plan le montre scrutant l'immensité du ciel. Peu à peu l'insouciance va s'effacer lorsque son père, qui les avait plus ou moins abandonnés lui et sa sœur, resurgit dans leur vie au volant de sa Mustang, de retour d'Alaska. Et ce bouleversement vient s'ajouter à la décision de leur mère d'aller d'habiter à Houston, capitale du Texas…
C'est le premier déménagement, la première séparation avec les copains de BMX, la découverte inquiète d'une nouvelle école et de ses caïds qui essaient d'imposer leur loi au petit nouveau. Mais cette réalité est adoucie par les retrouvailles avec un père jusqu'ici absent qui tente de reconquérir sa place et leurs cœurs, à coup de parties de bowling et de matchs de baseball…
On va suivre Mason et tout son petit monde jusqu'à ce que le gamin devienne un jeune homme de dix-neuf ans et on est emporté par la sincérité, par l'empathie, par l'authenticité qui se dégagent de ce récit au long cours. Cette impression saisissante de vérité n'existerait pas sans l'investissement et le talent des acteurs complices de Linklater : Ethan Hawke, parfait en père immature au début du film, que l'on voit évoluer et s'assagir pour gagner la confiance de ses enfants ; Patricia Arquette, géniale en mère courage qui reprend ses études pour l'avenir de ses bambins, qui a accepté qu'on la voie changer, qu'on voie sa silhouette s'épaissir… Mais on est surtout épaté par la justesse des enfants qui deviennent adultes : Lorelei Linklater, la propre fille du réalisateur qui incarne Samantha, la sœur de Mason, et bien sûr Ellar Coltrane dont la métamorphose renverra tous les parents à leurs enfants qui « grandissent trop vite ».

Et ce qui est formidable, c'est qu'au fil de sa vision, Boyhood s'impose comme un antidote à l'angoisse face au temps qui passe : à suivre cette famille magnifiquement ordinaire, on se dit que quelques soient les épreuves, elles ne font que nous permettre d'avancer vers une certaine sérénité.