Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

10 canoes, 150 lances et 3 épouses sur Vidéo En Poche
Vidéo en Pochedes films sur votre clé usb !Venez au ciné remplir une clé USB avect des Vidéos en Poche, il y en a pour tous les goûts et les âges.  5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  10 canoës, 150 l...

Les Amis du Monde diplo
En Avril, programme des réunions des Amis du Monde diplo (AMD) :Samedi 11 Avril à 14h30 - Cinéma Utopia - Projection unique du film We are four lions de C. Morris, suivie d’un débat avec P. Leymarie. Jeudi 16 Avril à 18h30 à la Librairie la Machine à Lire - 8, place du Parlement - Bordeaux - Re...

Georges Ibrahim Abdallah
En octobre 2014, Georges Ibrahim Abdallah est entré dans sa 31e année de prison. Il est libérable depuis 1999. Mais qui est donc ce prisonnier d’exception que l’Etat français emprisonne depuis si longtemps ?Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste arabe qui, avec les Fractions armées ...

Troc massages
Dimanche 5 avril, salle de la cheminée au cinéma de 14h à 17hCe collectif de praticiens en massage traditionnel (thai, shiatsu, ayurvédique, réflexologie) en association avec des kinés et des ostéopathes, propose un moment de détente (non thérapeutique) avec le massage de votre choix, en échange...

CINÉ QUA DONNE
Pargageons la cultureUtopia, Samedi 4 et Dimanche 5 Avril, à l’initiative de l’Unité locale de la Croix Rouge française de BordeauxParce que l’accès à la culture n’est pas donné à tout le monde, mais avéré comme un facteur indispensable de construction et d’épanouissement personnel, l’Unité Loca...

THE BIG LEBOWSKI

Écrit et réalisé par Joël et Ethan COEN - USA 1998 1h57mn VOSTF - avec Jeff Bridges, Julianne Moore, John Goodman, Steve Buscemi, Philip Seymour Hoffman, John Turturro, Ben Gazzara... COPIE NUMÉRIQUE, VERSION RESTAURÉE.

Du 29/04/15 au 15/06/15

THE BIG LEBOWSKIL'humour est omniprésent chez les frères Coen. Dans la plupart de leurs films, il est noir, il est pour de bon la politesse du désespoir. Mais une fois de temps en temps, les Coen s'offrent des échappées de franche rigolade, de comédie déconnante, et leur plus grande réussite dans le genre, c'est sans doute The Big Lebowski, épopée hilarante et foutraque, marquée du sceau psychédélique et libertaire des années soixante-dix, éloge jubilatoire du dilettantisme et de l'anticonformisme, hymne picaresque au bowling, à l'amitié tchatcheuse et à l'usage plus ou moins raisonnable d'herbes prohibées…
Pour tous les cas de petit coup de déprime, notre ordonnance est simple : une bonne petite vision de The Big Lebowski dès les premiers symptômes, et les sourires hilares refleuriront sur les visages chiffonnés comme colchiques dans les prés à la fin de l'été (poésie, quand tu nous tiens !)…
La comédie, dans The Big Lebowski, est enrobée dans une intrigue de film noir, avec confusion d'identité, extorsion, traîtrise, détournement de fonds, femme fatale et gros bras. Une façon comme une autre de nous embobiner, de nous plonger dans les situations les plus incongrues…

Mais il est plus que temps de vous présenter Jeff Lebowski, connu de tous sous le surnom (qu'il s'est lui-même donné) de « The Dude ». Comme qui dirait « Le Tocard », ou bien « Le Glandeur ». Surnom qu'il s'efforce de mériter du mieux qu'il peut, en respectant un nombre considérable de principes intangibles (c'est sans doute l'homme qui a le plus de principes dans tout Los Angeles) qu'il serait trop long de lister ici, mais qui peuvent se résumer en un seul : profiter de toutes les occasions pour en faire le moins possible.
Jeff Lebowski apprécie particulièrement un bon verre bien tassé, et la compagnie de son vieux pote Walter, aussi volcanique que Lebowski est cool, sans doute des restes de son passé de baroudeur. The Dude consacre ses loisirs, c'est à dire tout son temps, à ses deux passions : le bowling et la fumette qui fait planer… Comme dirait l'autre, times are changing tout autour mais The Dude reste le même, imperturbable…
Jusqu'au jour où deux malfrats s'introduisent dans sa petite maison, le passent à tabac et, infamie suprême, pissent copieusement sur son beau tapis quasi-persan… Tout ça pour lui foutre la trouille, de la part d'un certain Jackie Treehorn, qui voudrait bien récupérer un gros paquet de dollars que
lui doit la femme de Jeff Lebowski… Et c'est là que se révèle l'embrouille dans toute sa splendeur : le Dude, il n'a même jamais eu l'idée de se marier ! Erreur complète sur la personne… Le Lebowski endetté en est un autre, un millionnaire de Pasadena…

Alors là, le Dude, il n'est pas content du tout. Passe encore pour la raclée, mais il va falloir le dédommager pour son tapis compissé. Et le voilà parti à la recherche de son homonyme friqué pour lui réclamer son dû… Malgré l'aide énergique de Walter, il va en voir des vertes et des pas mûres…