Soutenez Utopia Palmer LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 8€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

JEAN GRÉMILLON, LE GRAND MÉCONNU DU CINÉMA FRANÇAIS

Du 24/05/23 au 19/06/23

Un hommage en quatre films à Jean Grémillon, cinéaste méconnu et pourtant essentiel, à la fois chroniqueur minutieux d'une réalité française soigneusement documentée, portraitiste inspiré de personnages riches et complexes, et metteur en scène modestement virtuose, cachant rigueur formelle, poésie visuelle et in- vention sonore sous un classicisme accueillant. Le critique Serge Daney, grand admirateur, l'appelait « le grand perdant ». Plus grand que perdant.


  • LE CIEL EST À VOUS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    De l’avis quasi-général, Le Ciel est à vous est le plus grand film français réalisé sous l’Occupation, avec Le Corbeau de Clouzot, qui est dans l’esprit et le contenu son exact opposé. À la noirceur misanthrope de Clouzot, Grémillon oppose sa foi en l’humanité, son éloge de la passion, de l’artisanat, de l’obstination… et de l’amour, en l’occurrence conjugal ! Absurdement soupçonné de pétainisme sous prétexte qu’il magnifiait une famille travailleuse et supposée modèle, Le Ciel est à vous est en... (lire la suite)


  • LUMIÈRE D’ÉTÉ

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Michèle arrive à l’auberge de L’Ange gardien, à la montagne, pour rejoindre Roland, un peintre avec qui elle veut rompre. Elle fait la connaissance de Julien, un ingénieur responsable du chantier d’un barrage qui se construit tout près, et de Patrice, un châtelain désœuvré qui tombe amoureux d’elle. Les jeux de séduction et de pouvoir atteindront leur paroxysme lors d’une fête organisée par Patrice dans son château… Lumière d’été est un film très surprenant, entre réel et féerie, mêlant approch... (lire la suite)


  • L’ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Cette histoire d’un commerçant trop respectable pour être honnête qui, après avoir tué un complice de ses délictueuses activités, devient le protecteur du cordonnier condamné au bagne à sa place, est passionnant de par les multiples tensions qui le nourrissent. Tension entre le réalisme documentaire des extérieurs, tournés à Toulon, et la stylisation quasi expressionniste des intérieurs, réalisés aux studios de Berlin. Entre le pittoresque provençal des scènes de groupe avec les bons mots du di... (lire la suite)


  • REMORQUES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le temps de la réhabilitation serait-il venu pour Jean Grémillon ? Éternel grand oublié du cinéma français classique, au profit des indéboulonnables Marcel Carné ou Jean Renoir, l’œuvre du cinéaste nous revient enfin restaurée. Une résurgence qui, on l’espère, convaincra les spectateurs d’aujourd’hui de son importance. Remorques est souvent présenté comme la clé de voûte de l’œuvre, mais souvent réduite à la reformation du tandem Jean Gabin – Michèle Morgan, trois ans après Le Quai des brumes. ... (lire la suite)