Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

PCA
 Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’IslePCA Chaque Mercredi de 19h à 20h30 au cinéma, salle de la Cheminée, des petits producteurs de Dordogne et de Gironde apportent leurs légumes, leurs œufs, volailles, rillettes, pain, miel, nougat, veau, bœuf, agneau, fromages de chèvres...

Revoir le débat avec Amandine Gay à Utopia pour "Ouvrir la voix"
Nous vous proposons de revoir le débat avec Amandine Gay à l’issue de la projection en avant-première de son film “Ouvrir la voix” le 29 septembre 2017. Organisée par le collectif Voix décoloniales. Projection animée par Sarah Daniel, anthropologue junior de l’Université de Bordeaux, membre du c...

LE ROCHER DE PALMER, Dimanche 19 NOVEMBRE
12h, BRUNCH MUSICAL 14h, PROJECTION de I AM NOT YOUR NEGRO de Raoul Pecksuivie d’un échange avec l’écrivain Eddy L. Harris et Fadila Kellala, présidente de l’association Espace Culturel des 2 Rives et membre du Conseil Citoyen du Haut-Cenon. Tarif film + brunch : 15 €Tarif film seul : 5 €. Il es...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux. Les séances estampillées du symbole dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spécia...

Cherche parrain désespérément…
Il semblerait que nous ne soyons pas seuls à sentir comme une odeur de poudre dans le milieu du cinéma français. Notre nouvelle ministre de la culture, pleine de bonne volonté sans doute, a entrepris cette semaine de pacifier les relations dans notre petit monde en chargeant l’ex-directeur fin...

Mercredi 20 SEPTEMBRE 2017

UNE JOURNÉE avec MICHAEL HANEKE


Oui, pour nous en tout cas c'est un événement ! Et on espère que pour vous aussi. Nous recevons le Mercredi 20 Septembre l'un des plus grands cinéastes du monde, tout simplement (« le plus grand metteur en scène vivant » selon Jean-Louis Trintignant), auteur-réalisateur de 12 longs métrages qui composent une œuvre d'une originalité et d'une puissance exceptionnelles. Au programme de cette journée Haneke qui restera dans nos annales :
à 14h30, projection de CACHÉ, avec Juliette Binoche et Daniel Auteuil (2005), un des sommets de son œuvre, Prix de la mise en scène au Festival de Cannes.
PLACES ENCORE DISPONIBLE POUR CETTE SÉANCE
à 17h, MASTER CLASS animée par Philippe Rouyer, historien et critique de cinéma, membre de la rédaction de la revue Positif, co-auteur avec Michel Cieutat du magnifique livre Haneke par Haneke (éditions Stock) *
C'EST DÉJÀ COMPLET POUR LA MASTER CLASS !!!
à 20h30, projection en avant-première de son nouveau film, HAPPY END, suivie d'une rencontre avec le cinéaste animée par Philippe Rouyer
C'EST DÉJÀ COMPLET POUR CETTE SÉANCE !!!

* En collaboration avec La Machine à lire, le livre est disponible au cinéma, et le sera au moment de la Master Class et de l'avant-première du soir.

Achetez vos places à l'avance, à partir du Dimanche 10 Septembre.

CACHÉ

Écrit et réalisé par Michael HANEKE - France 2005 1h57mn - avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Maurice Benichou, Annie Girardot, Bernard Le Coq... PRIX DE LA MISE EN SCÈNE FESTIVAL DE CANNES 2005.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

CACHÉFascinant et inquiétant à la fois, le dernier film de Haneke ne manque pas de zones d’ombres, de pistes qui se croisent, de questions sans réponses, et laisse au spectateur le choix de ses conclusions. C’est un film qui vous emporte dans un climat très particulier, vous intrigue constamment, vous secoue ferme (à un moment très précis et très bref qui fera beaucoup causer) et provoque une réflexion durable sur des choses aussi fondamentales qu’universelles, qui ont à voir non seulement avec les deux personnages concernés, mais renvoie à notre société, à son histoire présente et passée, donc à nous-mêmes. C’est très fort, à la fois sensible et cérébral, formidablement actuel et néanmoins ancré dans la mémoire. Les comédiens sont en parfaite symbiose avec l’univers d’Haneke, c’est même un miracle qu’ils puissent être aussi présents dans le cinéma et nous faire oublier qu’on vient de les voir dans d’autres films. Mais peut-être que dans ce film-là précisément leur notoriété dans le film est rendue crédible par leur notoriété dans la réalité, bref ! vous verrez… Focalisé sur le couple et sur les effets ravageurs et multiples des interventions d’un inconnu invisible, Caché nous rattache constamment au monde extérieur sans jamais perdre le fil des individus traqués dans leur intimité.

Il (Daniel Auteuil) est présentateur d’une émission littéraire sur une chaîne publique. Elle (Juliette Binoche) travaille dans une maison d’édition. Ils habitent un petit pavillon coquet dans un quartier parisien tranquille, ils ont un fils, une vie qui s’efface devant leurs carrières respectives, une relation de confort qui semble sans vrais nuages, une suffisance qui confine à l’arrogance : ces gens-là ont de toute évidence une haute conscience d’eux-mêmes et le doute n’est pas leur fort.
Une vidéo, puis deux, puis trois…. Depuis quelque temps, notre « vedette » trouve dans sa boîte aux lettres des cassettes enregistrées. Rien que de l’anodin : une caméra filme l’entrée de sa maison, les allées et venues, les voitures qui se garent. Rien, mais ce rien va peu à peu envahir la vie du couple, distiller son venin, virer à l’obsession : qui les filme, quel est le sens de ces messages qui semblent ne pas avoir de sens ? La menace paraît d’autant plus inquiétante que son interprétation est laissée à l’imagination de son destinataire. On ne vous en dira pas plus : laissons le mystère en son entier, que le doute à votre tour vous ronge….
« Ce film splendide et vertigineux, écrivait Jean Luc Douin dans Le Monde, est riche de réflexions sur les blessures de l’enfance à jamais béantes, la solitude face aux démons intérieurs, les ravages du secret dans un couple, la manière dont la culpabilité ronge individu, la revanche du refoulé »…