LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Vendredi 11 JANVIER 2019 à 20h15

PROJECTION-DISCUSSION avec DIVAN D'OUEST


L'association DIVAN D'OUEST* propose de découvrir ou redécouvrir des films d'exception, dont la projection sera suivie d'un moment de discussion : prenons le temps de réfléchir ensemble et tenter de dire pourquoi ces œuvres nous touchent, ce qu'elles nous disent de nous-mêmes, en quoi elles nous regardent…

LES OISEAUX

Alfred HITCHCOCK - USA 1963 2h VOSTF - avec Tippi Hedren, Rod Taylor, Jessica Tandy, Suzanne Pleshette... Scénario d'Evan Hunter, d'après une nouvelle de Daphné Du Maurier.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES OISEAUXBodega bay, Californie. Une petite Île, coquette et préservée, havre de paix pour amoureux de la nature ou citadins fatigués. La mer, le soleil, la brise, le ciel presque toujours bleu. Et pourtant c'est de ce ciel paradisiaque que va surgir la menace, puis la terreur. Des oiseaux, quasi-militairement organisés, entreprennent de s'attaquer aux humains, d'abord dans la campagne, puis à l'intérieur de la ville, à la sortie des écoles et même dans les maisons. La trame est simple, elle n'offre pratiquement aucune digression, aucune échappatoire, elle est d'une imparable efficacité.

« Aucun film de Hitchcock n'eut jamais une plus exemplaire progression, puisque les oiseaux, au fur et à mesure du déroulement de l'action, deviennent : a) de plus en plus noirs, b) de plus en plus nombreux, c) de plus en plus méchants. Quand ils attaquent les gens, ils s'en prennent, de préférence, aux yeux. Au fond, agacés d'être capturés et mis en cage – sinon bouffés – par les gens, tout se passe comme s'ils avaient décidé un beau jour de renverser les rôles. » (François Truffaut)

Hitchcock tenait essentiellement à ce que l'histoire se produise avec des oiseaux de tous les jours, moineaux, corbeaux et mouettes, et non avec des bestioles extraordinaires comme des vautours et autres oiseaux de proie, afin de renforcer l'inquiétude du spectateur, amené à se poser diverses questions pas rassurantes : que se passerait-il si, un jour, les oiseaux, sans distinction de race ni de taille, s'unissaient pour attaquer l'homme ? Serait-ce la fin du monde, comme l'annonce l'ivrogne dans le bar ?