LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Lundi 24 JUIN 2019 à 20h30

PROJECTION suivie d'une rencontre avec le réalisateur Patrice RAYNAL et le producteur Fabrice MARACHE


Tarif unique : 4,50 euros
Prévente des places au cinéma à partir du Vendredi 14 Juin.

LA PLAGE D’ESMERALDAS

Patrice RAYNAL - documentaire France 2019 58mn VOSTF - Produit par l’Atelier Documentaire.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA PLAGE D’ESMERALDASDans l'Equateur d'aujourd'hui, la population noire issue de l'esclavage subit toujours une forte discrimination sociale. Pourtant certains membres de la communauté s'attachent à valoriser leur culture spécifique et transmettre la mémoire rebelle de leurs ancêtres qui ont toujours lutté pour la liberté.
À peine arrivé à Esmeraldas, en Équateur, Patrice Raynal se trouve submergé par le tumulte d’un carnaval. La musique et la danse, phénomènes plus équivoques qu’il n’y paraît, serviront de fil conducteur à son récit à la première personne. Car si elles apparaissent au premier abord comme la fière revendication d’un héritage africain, la reconnaissance de surface dont bénéficient ces pratiques artistiques permet finalement de mieux ignorer la situation des Afro-descendants.

La Plage d’Esmeraldas entreprend de remédier à cette invisibilisation, de participer à la contre-histoire de l’Équateur établie au fil des ans par Juan García, protagoniste central du film. Les seuls Afro-descendants représentés dans les manuels scolaires locaux sont associés à un marimba et un ballon de foot. Patrice Raynal, lui, met en lumière une série de figures ayant lutté contre l’oppression. L’assassinat en 1999 du député Jaime Hurtado, premier Noir à occuper un tel poste, vient réveiller la mémoire de combattants historiques, tels ces 23 esclaves qui, en 1553, s’emparèrent des armes de leurs maîtres pour fonder la République des Zambos. Au fil de son parcours, de villages isolés en bidonvilles péri-urbains, le cinéaste rencontre moins la continuation de la résistance que la persistance de l’oppression. La violence semble aujourd’hui plus insidieuse : elle est toujours physique, mais surtout politique, économique, géographique, environnementale.

(O. Cooper-HadjanCinéma du réel)