Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ma loute et Abel sur Vidéo en Poche
Vidéo en Pochedes films sur votre clé usb !5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez...

STOP LINKY
Pour en savoir plus sur le compteur Linky, être informé, le collectif Stop Linky vous invite à venir à l’une de ses réunions. Et si vous ne pouvez pas venir et souhaitez néanmoins être aidé, comme par exemple répondre à Enedis que vous ne voulez pas de ce compteur chez vous ou dans la partie pri...

Les BOBOYAKA, plus vivants que jamais !
Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette initiative, y participer, rendez-vous Samedi 16 Septembre à 19h pour une rencontre informative et festive ! « VIVRE ENSEMBLE POUR VIEILLIR MIEUX ET AUTREMENT » dans une coopérative d’habitants, cette idée vous séduit ? Vous aimeriez nous rejoindr...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des so...

Comment rejoindre Supercoop
 Aujourd’hui, Supercoop c’est déjà 600 coopérateurs rassemblés depuis Janvier 2017.Récemment est né un magasin : « Laboutique Supercoop ». Sorte de formule expérimentale préfigurant le supermarché coopératif Supercoop, en attendant le lieu définitif. Cette boutique est située à Bègles, 1 place d...

LA CINÉMATHÈQUE DE L’ÉTÉ

Du 21/06/17 au 21/09/17

Pendant tout l'été, des films restaurés et remasterisés.


  • BELLE DE JOUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Séverine et Pierre se promènent amoureusement dans la forêt, à bord d’une calèche que conduisent deux cochers. Pierre fait arrêter la calèche, force sa femme à en descendre, la bâillonne, déchire sa robe et la fait fouetter par les cochers avant de la livrer à leurs désirs, allumés par l’exercice... Le plan suivant, qui nous montre Séverine perdue dans ses pensées, révèle que cette séquence était imaginaire. Ainsi nous apprenons que cette jolie bourgeoise candide, épouse très réservée d’un sédu... (lire la suite)


  • IL MATTATORE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Nous poursuivons notre exploration des raretés italiennes avec cette réjouissante comédie qui marque la première collaboration entre quatre futurs géants du cinéma transalpin : Dino Risi à la réalisation, Ettore Scola et Ruggero Maccari au scénario, et Vittorio Gassman dans le rôle-titre. Ces quatre mousquetaires participeront bientôt au renouveau de la comédie italienne, en faisant le choix de recourir à l’humour pour traiter du quotidien et des nouvelles problématiques sociopolitiques de leur ... (lire la suite)


  • IMPITOYABLE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le western est mort ? Clint Eastwood le ressuscite et signe son chef d’œuvre, en même temps que l’un des plus beaux fleurons de l’histoire – et dieu sait si elle est riche – du genre. Un film grandiose, un film somme, qui célèbre la légende de l’Ouest tout en la démontant sans pitié, une ballade funèbre et épique à la fois, d’une mélancolie sublime. Ne manquez pas cette réédition, la première depuis sa sortie en 1992. Kansas, 1880. A l’Ouest, il n’y a plus rien à conquérir depuis longtemps. J... (lire la suite)


  • L’EMPIRE DES SENS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    L'un des plus beaux films d'amour de l'histoire du cinéma. D'amour et de sexe. Donc pas d'amour violons, couchers de soleil sur l'océan, sentiments éternels et beaucoup d'enfants en guise de happy end. Non, l'amour absolu, au-delà de la passion, au-delà de la raison, aux frontières de la folie. Nagisa Oshima s'est inspiré d'un fait divers réel pour nous conter la passion de Sada la petite geisha et Kichizo son patron, dans les quartiers bourgeois du Tokyo de 1936. Ils sont les héros d'une histoi... (lire la suite)


  • LE LAURÉAT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Enfant bien né du baby-boom, Benjamin Braddock suit une voie toute tracée : brillantes études, activités et rôles officiels divers à l'université, sage et propre sur lui, à l'écart de la foule qui s'agite, il a tout du gendre idéal. Mais c'est un amant qu'il deviendra. L'amant d'une femme mariée, amie de ses parents, donc bien plus vieille que lui – en réalité, Anne Bancroft n'a que six ans de plus que Dustin Hoffman, qui joue les tout jeunes premiers alors qu'il a déjà 30 ans ! La révolution se... (lire la suite)


  • LE PRIVÉ

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Adapté du roman homonyme de Raymond Chandler (son avant-dernier) par la grande Leigh Brackett, celle-là même qui avait signé le scénario du Grand Sommeil de Howard Hawks, The Long goodbye est un régal seventies, une variation audacieuse et volontiers iconoclaste, très marquée par la contre-culture américaine de l'époque, sur les thèmes et les figures imposées du film noir, et plus précisément du film de détective privé, de « private eye ». Le Philip Marlowe post hippie campé par Elliot Gould res... (lire la suite)


  • LES MOISSONS DU CIEL

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ce qui frappe d'abord dans Les Moissons du ciel, c'est l'incroyable beauté de ses images, composées par le grand Nestor Almendros. Irisées, chatoyantes, elles offrent une palette de couleurs invraisemblable, elles donnent à voir et à sentir : l'ombre passagère d'un nuage qui parcourt les champs à perte de vue, le souffle voluptueux de la brise sur les blés… C'est sensuel, c'est sublime… Et cette beauté quasi-divine vient en contrepoint d'une histoire humaine, trop humaine, qui met en jeu tous le... (lire la suite)


  • MEMORIES OF MURDER

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Comme écrit dans les Inrocks : « Le film qui a révolutionné le polar ! » C'est LE film qui a révélé en occident Bong-Joon-ho, dont nous avons depuis suivi de près le parcours : The Host, Mother, Snowpiercer et enfin Okja, privé de sortie en salle de cinéma. Lorsque nous avons découvert Memories of murder à sa sortie en 2004, ce fut une vraie claque en même temps qu'un élan d'enthousiasme : dépités par la monotonie basse du front des polars américains ou français, nous étions sidérés par l’énerg... (lire la suite)


  • MULHOLLAND DRIVE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Bienvenue sur Mulholland Drive et ses lacets d’asphaltes où de rutilantes américaines tracent vers la cité des anges. Le trajet incontournable pour accéder au sommet d’Hollywood, paradis pour certains, enfer pour d’autres. Le Mulholland Drive de Lynch, c'est la route du destin, qui y court à tout moment le risque de quitter sa trajectoire, comme un bolide devenu incontrôlable qui finit immanquablement dans le décor, ou mieux, encastré dans une limousine. Ça commence comme ça, par un choc violent... (lire la suite)


  • TWIN PEAKS, FIRE WALK WITH ME

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    A l'origine du film – un des plus mésestimés de David Lynch – la série culte Twin Peaks, évidemment. Écrite avec Mark Frost, trente épisodes pour une plongée hallucinante dans la vie d'une petite bourgade des Etats-Unis entre fantastique et enquête policière. Un sentiment d'inachevé aussi. Lynch ne parvient à se défaire de la créature qu'il a engendrée et de l'univers si particulier, si troublant qu'il a créé. Il décide donc de revenir aux origines de la série, aux racines du mal. Twin Peaks, fi... (lire la suite)