Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

STOP LINKY
Pour en savoir plus sur le compteur électrique Linky, savoir POURQUOI et/ou COMMENT faire pour le refuser, vous le pouvez, le collectif Stop Linky Bordeaux Métropole vous invite à venir Salle de la cheminée au Cinéma Utopia, à l’occasion de l’une de ses réunions. Et si vous souhaitez rejoindre l...

PCA
 Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’IslePCA Chaque Mercredi de 19h à 20h30 au cinéma, salle de la Cheminée, des petits producteurs de Dordogne et de Gironde apportent leurs légumes, leurs œufs, volailles, rillettes, pain, miel, nougat, veau, bœuf, agneau, fromages de chèvres...

Revoir le débat avec Amandine Gay à Utopia pour "Ouvrir la voix"
Nous vous proposons de revoir le débat avec Amandine Gay à l’issue de la projection en avant-première de son film “Ouvrir la voix” le 29 septembre 2017. Organisée par le collectif Voix décoloniales. Projection animée par Sarah Daniel, anthropologue junior de l’Université de Bordeaux, membre du c...

LE ROCHER DE PALMER, Dimanche 19 NOVEMBRE
12h, BRUNCH MUSICAL 14h, PROJECTION de I AM NOT YOUR NEGRO de Raoul Pecksuivie d’un échange avec l’écrivain Eddy L. Harris et Fadila Kellala, présidente de l’association Espace Culturel des 2 Rives et membre du Conseil Citoyen du Haut-Cenon. Tarif film + brunch : 15 €Tarif film seul : 5 €. Il es...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux. Les séances estampillées du symbole dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spécia...

LETTRES DU MONDE – RÊVE GÉNÉRAL !

Du 14/11/17 au 26/11/17

Festival des littératures du monde
14-26 Novembre, Bordeaux et Nouvelle-Aquitaine
LETTRES DU MONDE


  • Vendredi 24 Novembre 2017 à 17h30

    Présentation par l'écrivain mexicain José Luis Zarate


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE
    Projection suivie d'un échange animé par Pascale Dewambrechies. Interprète : Nayrouz Zaitouni-Chapin

    BRAZIL

    Du 24/11/17 au 24/11/17

    Il avait pensé baptiser son film « The Ministry of Torture » (Le Ministère de la Torture). Tout un programme... Ou bien, référence oblige, « 1984 1/2 ». Finalement, contre l'avis du studio Universal, qui ne croyait ni au titre ni au film lui-même, l'ex-Monty Python Terry Gilliam s'arrêta sur un titre aussi sobre qu'intriguant : Brazil. Du nom d'une ritournelle, une samba lancinante (chantée par Kate Bush sur la BO) à qui étaient tout à coup attribuées des vertus hautement symboliques : la petite... (lire la suite)


  • Samedi 18 Novembre 2017 à 14h30

    Présentation par Elitza Gueorguieva, auteure et réalisatrice


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE

    CHAQUE MUR EST UNE PORTE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Dans le décor kitsch d’un plateau de télévision des années 1980 en Bulgarie, une jeune journaliste pose des questions philosophiques : lesquels de nos rêves sont les plus importants, les accomplis ou les déçus ? Nous sommes en 1989, le mur de Berlin vient de tomber, et la jeune journaliste est ma mère. Chaque mur est une porte est un film à la fois politique et personnel, tissé d'archives et de phrases poétiques. Il explore ce double mouvement de l’enfant qui grandit et de la société qui s’éman... (lire la suite)


  • Dimanche 26 Novembre 2017 à 11h

    Présentation par Abdellah Taïa, auteur et réalisateur


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE

    L’ARMÉE DU SALUT

    Du 26/11/17 au 26/11/17

    « Ma mère, le Maroc, ce n’est pas les autres, le gouvernement, les religieux, les éternels moqueurs, les “casseurs”, les empêcheurs, les jaloux, les mesquins… Le Maroc tout entier, celui que j’ai en moi et celui à qui je parle aussi à travers cette lettre, c’est toi. C’est un Maroc qui n’est pas parfait. Un Maroc dans la tension, la fièvre. Un Maroc dans l’élan. La possession. » (Extrait de la lettre d'Abdellah Taïa à sa mère et ses frères après la publication de son livre) Le personnage ce... (lire la suite)