LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

LETTRES DU MONDE – RÊVE GÉNÉRAL !

Du 14/11/17 au 26/11/17

Festival des littératures du monde
14-26 Novembre, Bordeaux et Nouvelle-Aquitaine
LETTRES DU MONDE


  • Vendredi 24 Novembre 2017 à 17h30

    Présentation par l'écrivain mexicain José Luis Zarate


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE
    Projection suivie d'un échange animé par Pascale Dewambrechies. Interprète : Nayrouz Zaitouni-Chapin

    BRAZIL

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il avait pensé baptiser son film « The Ministry of Torture » (Le Ministère de la Torture). Tout un programme... Ou bien, référence oblige, « 1984 1/2 ». Finalement, contre l'avis du studio Universal, qui ne croyait ni au titre ni au film lui-même, l'ex-Monty Python Terry Gilliam s'arrêta sur un titre aussi sobre qu'intriguant : Brazil. Du nom d'une ritournelle, une samba lancinante (chantée par Kate Bush sur la BO) à qui étaient tout à coup attribuées des vertus hautement symboliques : la petite... (lire la suite)


  • Samedi 18 Novembre 2017 à 14h30

    Présentation par Elitza Gueorguieva, auteure et réalisatrice


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE

    CHAQUE MUR EST UNE PORTE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Dans le décor kitsch d’un plateau de télévision des années 1980 en Bulgarie, une jeune journaliste pose des questions philosophiques : lesquels de nos rêves sont les plus importants, les accomplis ou les déçus ? Nous sommes en 1989, le mur de Berlin vient de tomber, et la jeune journaliste est ma mère. Chaque mur est une porte est un film à la fois politique et personnel, tissé d'archives et de phrases poétiques. Il explore ce double mouvement de l’enfant qui grandit et de la société qui s’éman... (lire la suite)


  • Dimanche 26 Novembre 2017 à 11h

    Présentation par Abdellah Taïa, auteur et réalisateur


    Dans le cadre de LETTRES DU MONDE

    L’ARMÉE DU SALUT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Ma mère, le Maroc, ce n’est pas les autres, le gouvernement, les religieux, les éternels moqueurs, les “casseurs”, les empêcheurs, les jaloux, les mesquins… Le Maroc tout entier, celui que j’ai en moi et celui à qui je parle aussi à travers cette lettre, c’est toi. C’est un Maroc qui n’est pas parfait. Un Maroc dans la tension, la fièvre. Un Maroc dans l’élan. La possession. » (Extrait de la lettre d'Abdellah Taïa à sa mère et ses frères après la publication de son livre) Le personnage ce... (lire la suite)