Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LES AFFRANCHIS A BORDEAUX AU TEMPS DE LA TRAITE DES NOIRS
Samedi 28 OCTOBRE à 10h, à Utopia /LES AFFRANCHIS A BORDEAUX AU TEMPS DE LA TRAITE DES NOIRS. Conférence de Julie DUPRATMÉMOIRES ET PARTAGESLa place de Bordeaux comme port négrier a été récemment redécouverte. Cependant la présence d’une minorité noire significative dans cette même ville est peu...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciauxLes séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sou...

UGC PROCHAINEMENT PARTOUT ?
Nous voici gâtés au delà de toute espérance. Nous allons en effet perdre un voisin proche : Gaumont et son multiplexe de Talence. Mais, me direz-vous, un multiplexe de moins, c’est une bonne nouvelle. Pas vraiment, hélas ! Car c’était un gentil celui-là, qui broutait paisibleme...

SOIRÉE DE SOUTIEN À GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
Vendredi 13 OCTOBRE à 20h30organisée et animée par le Collectif Libérons Georges 33. Projection du film 3000 NUITS suivie d’une rencontre avec Jacques-Marie Bourget, grand reporter. Jacques-Marie Bourget se trouvait à Beyrouth le 17 Septembre 1982, au second jour de la tuerie de Sabra et Chatila...

Colloque sur le transport ferroviaire de marchandises
Jeudi 28 Septembre à partir de 14h à Bègles, colloque sur le transport ferroviaire de marchandises, organisé par le Syndicat CGT Cheminots d’Hourcade. Lors de cet événement, projection du film de Gilles Balbastre Transport de marchandises il faut changer d’ère, suivi d’un débat en présence du ré...

Vendredi 12 Février à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : Agriculture et Sciences


Organisée avec la Confédération Paysanne Gironde, le RADSI et CATA 33.
Projection unique du film suivie d'un débat avec Christian Vélot, docteur en biologie, enseignant-chercheur à l'Université Paris Sud, auteur de OGM, tout s'explique (Éd Gouttes de sable), Paul Barre, viticulteur, Claire Laval, porte-parole de Confédération Paysanne 33, et Dominique Techer, président d'Agrobio Gironde.
Achetez vos places à l'avance, à partir du Mardi 2 Février.

SANS TERRES ET SANS REPROCHES

Eric BOUTARIN et Stéphanie MUZARD LE MOING - documentaire France 2007 1h10mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SANS TERRES ET SANS REPROCHESSans terres et sans reproches, le titre claque comme une devise de dignes et courageux paysans en lutte qu’on imaginerait volontiers en Amérique du Sud, en Inde ou ailleurs, empêtrés dans d’âpres combats afin de ne pas être dépossédés de leur bout de terre. Toute l’action pourtant se situe dans les Causses du Quercy vers Montauban, Cahors, Figeac, où comme partout en France aujourd’hui, la même question se pose à un jeune paysan qui souhaite mettre en pratique son apprentissage : comment accéder aux terres agricoles ? Comment s’installer quand on sait ce que l’on veut faire mais que l’on n’est ni un ex-joueur de foot en reconversion dans le bordelais, ni un riche trader échaudé par la crise, ni le fils d’un agriculteur établi ?
Comment prétendre aux mêmes aides que les propriétaires d’une exploitation aux pratiques agricoles intensives, lorsque l’on veut cultiver autrement, sans les incontournables piliers de l’agriculture industrielle que sont la pratique de la monoculture, l’utilisation d’engrais chimiques, d’herbicides, de pesticides, d’insecticides… ?
Nos jeunes candidats à la paysannerie, et pour quelques-uns d’entre eux utopistes en herbe, présentés ici, ne font certes pas partis des mieux lotis. Mais c’est après force courage, entêtements et au prix d’immenses sacrifices que certains d’entre eux ont réalisé leurs rêves. Tous livrent le récit de leurs pérégrinations et nous entraînent dans les chemins sinueux qu’ils ont dû emprunter et qu’ils parcourent encore. Ils évoquent des organisations salutaires rencontrées sur la route et celles qui pour certains sèment des embûches comme la SAFER. Cette dernière détentrice de terres et chef d’orchestre des mouvements de capitaux immobiliers est peu disposée à encourager les porteurs d’alternatives agricoles qui sont à l’inverse des OGM de véritables réussites technologiques, alliant la science et le bon sens.

Nous ne vous en dirons pas plus maintenant, venez écouter ces paysans vous raconter comment ils ont réussi à créer de riches potagers sur ces Causses arides ! Sachez enfin qu’aujourd’hui, la moitié des paysans français ont un salaire inférieur au SMIC et un quart sont au niveau du RMI ou en dessous. 10% des exploitations ovines ont disparus en 2008 et un tiers des exploitations agricoles devrait disparaître d’ici à cinq ans… Si ça continue, nos enfants nous accuseront d’avoir été complices de la disparition de l’agriculture paysanne.