UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

ARMAGEDDON TIME
ARMAGEDDON TIME
Bande annonce de COULEURS DE L'INCENDIE
LA FUITE DU CAPITAINE VOLKONOGOV
LA FUITE DU CAPITAINE VOLKONOGOV
Bande annonce de LA CONSPIRATION DU CAIRE

(télécharger la grille du 30/11 au 06/12 en pdf)

Séances OBLIK

Également au programme - PHANTOM OF THE PARADISE

Jeudi 1er décembre à 20h, PROJECTION UNIQUE du Viol du vampire, dans le cadre des séances OBLIK.
En présence de Christian Stabler, graphiste et illustrateur, et présentée par l’équipe d’Oblik.
Dans le cadre de l’exposition "Saga de Xam : renaissance d’un livre culte", qui se tiendra du 2 au 24 décembre dans les locaux d’EN TRAITS LIBRES.

LE VIOL DU VAMPIRE

Écrit et réalisé par Jean ROLLIN - France 1968 1h40mn - avec Bernard Letrou, Marquis Polho, Catherine Devil, Solange Pradel...

Du 01/12/22 au 01/12/22

LE VIOL DU VAMPIRECette soirée est l’occasion de vous présenter le premier long-métrage de Jean Rollin, tourné au même moment où il scénarise Saga de Xam, avec la complicité de beaucoup de proches du dessinateur. Attention aux spectateurs : il ne s’agit pas ici d’une conventionnelle histoire de vampires. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Jean Rollin est l’un des plus prolifiques cinéastes ayant œuvré dans le fantastique en France. Son style, loin des stéréotypes des productions horrifiques, tend davantage à une forme de poésie filmée où se mélangent les serials de Louis Feuillade, les romans de Gaston Leroux et le cinéma surréaliste.
Pour son premier long-métrage, il embarque une équipe dont c’est le premier film pour tous, techniciens comme acteurs, et nous raconte dans un film en deux parties l’histoire de trois châtelaines vénérant une étrange idole et se disant être d’authentiques vampires.
À l’origine, le film ne devait pas comporter de seconde partie, mais face à la réussite de la première, le producteur réinjecte de l’argent dans le projet pour le transformer en long-métrage. Pour cette seconde partie, les personnages étant tous morts dans le grand final initial, Rollin décide de tous les ressusciter pour une apothéose pop sous le titre de La Reine des Vampires.
Ce qui pourrait chez de nombreux cinéastes être une impasse narrative est ici le moment idéal pour le réalisateur d’afficher son mépris des conventions, un trait de caractère récurrent de l’œuvre de Jean Rollin. Comme il le disait lui-même : « Le vrai cinéma fantastique ne sera jamais une suite de trouvailles plus ou moins bien filmées, mais au contraire une immense envolée lyrique, une beauté parfaite, une ouverture poétique vers un autre univers dans lequel les rêves les plus extravagants seront enfin concrétisés. »

L’exposition - EN TRAITS LIBRES, Librairie, 2 rue Bayle à Montpellier :
Éric Losfeld, éditeur connu pour ses publications d'auteurs surréalistes et érotiques, décide, au début des années soixante, de se lancer dans la publication de bandes dessinées dont certaines deviennent des livres cultes. Barbarella de Jean-Claude Forest, puis Jodelle de Guy Peellaert en sont les prototypes. Mais un troisième ouvrage, que l'éditeur lui-même tenait pour le plus important est passé aux oubliettes. Saga de Xam de Nicolas Devil et Jean Rollin est pourtant la plus incroyable des bandes dessinées publiées par Losfeld.
La séance sera précédée d’une projection du court-métrage Tristesse des anthropophages de Jean-Denis Bonan. Une farce politique et sociale à caractère surréaliste, qui fut totalement interdite à sa sortie. Le film est produit par Jean Rollin (scénariste de Saga de Xam) et comporte des dessins de Nicolas Devil (dessinateur du même ouvrage).