LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À vos aiguilles !
L’an passé nous vous avions mis à contribution pour tricoter ou crocheter des petits carrés de 10x10cm, une fois assemblés, ils ont formé des couvertures que nous avons envoyé à l’Auberge des Migrants de Calais. p { margin-bottom: 0.21cm; } Cette année nous continuons notre partenaria...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

  • ATTENTION, la séance initialement prévue le lundi 29 AVRIL à 17h30 est annulée. Veuillez accepter nos excuses.

    SERGIO ET SERGEI

    Du 10/04/19 au 07/05/19

    Tant que Cuba n'aura pas cédé à la pression internationale, économique autant que politique, qui pousse son peuple depuis des décennies à l'abandon de l'utopie révolutionnaire née en 1959, elle sera toujours l'objet des images et des fantasmes les plus contradictoires. Paradis révolutionnaire, ultime rempart contre l'impérialisme trumpiste, ou prison à ciel ouvert ? Le joli conte d'Ernesto Daranas Serrano a l'avantage de renvoyer dos à dos les caricatures et de raconter Cuba dans toute sa comple... (lire la suite)


  • Le mercredi 24 avril à 20h, ciné-club « Cliché(e)s »
    par Les Ours Occitanie Méditerranée et Gay Kitsch Camp,
    Séance animée par Patrick Cardon, éditeur militant, spécialiste de la mémoire LGBTQI.

    BOY ERASED

    Du 24/04/19 au 14/05/19

    C'est une histoire vraie et le savoir fait véritablement froid dans le dos. Aux États-Unis, près de 700000 personnes sont déjà passées entre les griffes de centres de « gay conversion therapy », des endroits paisibles au cœur de la nature où, sous des noms avenants comme « Love in action », sont élaborés des programmes très complets pour extraire le mal du corps et de l'âme de jeunes « malades » qui se sont égarés sur les chemins diaboliques de l'homosexualité. Souvent, mais pas systématiquement... (lire la suite)


  • Jeudi 25 avril à 20h, séance suivie d'une rencontre avec Jean-Pierre DUVAL co-auteur et co-réalisateur & Caroline BRETON co-réalisatrice du film. En présence de Francis Hallé, botaniste et protagoniste du film.

    LES ARBRES REMARQUABLES, un patrimoine à protéger

    Du 24/04/19 au 14/05/19

    On a tous en nous un souvenir d'arbre. Remarquable parce qu'il nous a marqué. Comme ce souvenir très fort d'une photo prise à l'orée des années 90 sous un chêne planté majestueusement sur la place de la mairie du village. Toute une ribambelle de gamins rassemblés autour du tronc, grimés pour le bicentenaire de la révolution. On n'avait que 4 ans, mais ce souvenir là, de la prise de cette photo, de cet arbre là, est aussi vif et frais qu'un bourgeon laissant bientôt place à une tendre feuille. On... (lire la suite)


  • Vendredi 10 mai à 20h séance suivie d'une rencontre avec le réalisateur Fermin Muguruza, chanteur, auteur et cinéaste basque.

    BLACK IS BELTZA

    Du 08/05/19 au 14/05/19

    Après un prologue nocturne sous tension à la frontière franco-espagnole, tout commence vraiment à New York, en 1965, dans l'Amérique encore en grande partie ségrégationniste où la lutte pour le droit des Noirs fait rage. Notre héros devrait être a priori bien loin de toute cette effervescence, puisque Manex est un jeune Basque venu pour accompagner les fameux géants qui font la beauté des célèbres festivités de Pampelune, invités à défiler dans les rues de la Grosse Pomme. Mais en cette année 19... (lire la suite)


  • Jeudi 9 mai à 20h
    Projection d'un programme de films du G.R.E.C. (Groupe de Recherche et d'Essais Cinématographiques) suivie d’un échange avec Anne Luthaud (déléguée générale du GREC) et Jean-Claude Taki, réalisateur.
    Seront également projetées quelques créations visuelles des auteurs de la revue, réalisées sous la forme de « minutes lumières ».

    SOIREE DE LANCEMENT DE LA REVUE CAMELEON

    Du 09/05/19 au 09/05/19

    Cendres (Paul Costes, 2008, 23min) : Par une nuit d'automne, froide et humide, Max roule sur le périphérique. Il est chauffeur de taxi. Son trajet circulaire dévie et s'achève près d'un terrain vague de banlieue. Là, il reçoit un appel : une pianiste japonaise, venue à Paris pour un concert. Et les dimanches ? (Nora Seni, 1976, 26min) : C'est dimanche, dans une ville de province en France. Ismaël, un travailleur immigré turc, marche dans les rues qui se vident peu à peu, passe devant les café... (lire la suite)


  • Dimanche 12 mai à 10h30, séance unique en présence du réalisateur, Stéphane Haskell. Petit Déjeuner : le cinéma ouvre ses portes à 9h45, nous nous occupons du café, thé et jus de fruit, nous comptons sur vous pour apporter de bonnes et saines choses à manger et partager.

    DEBOUT

    Du 12/05/19 au 12/05/19

    La quarantaine, jeune réalisateur photographe, Stéphane Haskell brûle la vie par les deux bouts. Alcool, excès en tous genre… Un soir, il se retrouve paralysé, incapable de bouger. Transporté à l'hôpital, on lui diagnostique un syndrome de la queue de cheval – une garcerie neurologique peu commune qui, malgré son nom sympathique, laisse durablement de sales séquelles et handicape parfois à vie ceux qui en sont porteurs. Après plusieurs opérations, il réussit péniblement à marcher, perclus de dou... (lire la suite)