LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉ TRICO'THÉ
    Le prochain CINÉ TRICO’THÉ sera le samedi 3 mars pour la séance de LA DOULEUR à 13h45.Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 15h30 !https://www.facebook.com/events/219803155259351/Le projet “des petits carrés” es...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Le cinéma français pète la forme! (Paraît-il…)
Résolument positif, comme chaque année, le communiqué de la ministre de la culture vient de sortir, relayé par les médias unanimes qui se congratulent béatement : Youpie ! Tout va bien pour la France en marche ! 209 millions de tickets vendus, soit à peine 4 millions de moins que l’an dernier et...

  • DES FIGUES EN AVRIL

    Ça aurait pu être juste un mec un petit peu célèbre qui a eu envie de faire un film sur sa maman - et ça n’aurait jamais eu vocation de sortir de son smartphone. Mais c’est en fait beaucoup, beaucoup plus que cela. Sans doute parce que Nadir Dendoune est un drôle de zèbre : inattendu, inclassable, ingérable, son parcours parle pour lui. Grandi comme bien d’autres dans une famille kabyle dans une cité de l’Ile Saint Denis, il esquive de justesse, grâce aux bonnes rencontres aux bons moments (nota... (lire la suite)

  • L'HOMME IRRATIONNEL

    Si tous les films étaient écrits et mis en scène avec le même talent, si tous faisaient preuve de la même fantaisie profonde, de la même légèreté grave pour épingler nos travers et nos lubies, pour en rire beaucoup et en pleurer un peu, le cinéma serait un perpétuel bain de jouvence. Depuis ses débuts, Woody Allen est passionné par la philosophie. Elle imprègne mine de rien ses films des grandes questions existentielles qu'il traite avec plus ou moins de noirceur ou d'humour. L'Homme irrationnel... (lire la suite)

  • L'INSULTE

    Voilà un film d'une intelligence rare, porté par des acteurs remarquables (le prix de Kamel El Basha à Venise n'a pas été volé), qui nous donne des nouvelles d'un pays dont toute l'histoire a été marquée par la violence et la guerre civile, et qui évoque la difficile mais toujours possible réconciliation d'humains aux histoires antagonistes. Et comme souvent dans les films réussis, la grande Histoire se nourrit des petites histoires, celles qu'on pourrait au premier abord juger anecdotiques, vo... (lire la suite)

  • SUR LA ROUTE D'EXARCHEIA, RÉCIT D'UN CONVOI SOLIDAIRE EN UTOPIE

    La Grèce ne fait plus la une de l’actualité – surtout quand Johnny Hallyday meurt – mais les problèmes demeurent et le documentaire d'Eloïse Lebourg en témoigne à sa manière. Il suit le convoi solidaire de militant(e)s libertaires et d’Attac venus de plusieurs pays d’Europe (France, Belgique, Suisse, Espagne) pour apporter des denrées alimentaires, des médicaments, des couches et des jouets aux réfugiés vivant à Athènes. Point de chute de l’aventure : le quartier rebelle d’Exarcheia, objet d’une... (lire la suite)

  • WONDER WHEEL

    Et dire que certains pensent encore qu'il tourne toujours le même film ! Avec cette variation tragique à la théâtralité assumée qui évoque Tennessee Williams et Eugene O'Neill, Woody Allen prolonge les réflexions sur le hasard et le destin de ses récent opus – L'Homme irrationnel tout particulièrement – en plongeant quatre personnages dans un Coney Island sublimé par la lumière de l'incomparable Vittorio Storaro… Allen livre l'un de ses films les plus sombres, où la destinée attend au coin de la... (lire la suite)