Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 45€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LES OISEAUX D'ARABIE, ERRATUM !!!!
Suite à une incompréhensible erreur d’aiguillage, la séance du film LES OISEAUX D’ARABIE prévue le 11 décembre en présence du réalisateur, apparaît dans les grilles imprimées dans nos gazettes à la date du 4 décembre. Merci de bien noter que : 1/ LES OISEAUX D’ARABIE est bien programmé le jeudi ...

SEANCES "BEBES"
Chers parents voici les séances auxquelles vous pouvez sereinement amener vos bébés, nous mettons le son moins fort ! le samedi 8 novembre à 14h40 3 coeurs le vendredi 14 novembre à 14h15 Chante ton bac d’abord le jeudi 20 novembre à 14h15 Mommy le mercredi 26 novembre à 14h Le sel de la Terre l...

Master of the Universe, confessions d'un banquier
Après Viramundo en 2013, Vidéo en Poche participe pour la seconde fois à une expérience européenne (SPIDE) proposant une sortie quasi simultanée en salles et en vidéo dans dix territoires européens du film Master of the Universe : ça n’a l’air de rien mais c’est une petite révoluti...

  • AU PREMIER REGARD

    « On ne voit bien qu'avec le cœur » disait la rose au Petit Prince… C'est l'été à Sao Paulo, Leonardo a quinze ans et sa cécité ne l'empêche pas d'avoir une furieuse envie de se débrouiller seul et de prendre ses distances avec une famille un peu trop aimante, une mère qui tremble en permanence à l'idée de ce qui pourrait bien arriver à ce rejeton trop couvé et qui ne rêve que d'autonomie. Depuis peu, il est même saisi par un pressant désir d'amour et d'aventures. Il n'y a pas que le temps qui e... (lire la suite)

  • BLACK DYNAMITE

    « Savez-vous seulement qui est son frère ? » crie l'inspecteur de police en identifiant le cadavre de Jimmy sur le sol. « Ce quartier va être complètement retourné, le sang coulera jusqu'à ce que cet homme obtienne vengeance… et je parle d'un homme qui est une armée à lui seul… » Notre héros prénommé "Black Dynamite" est en effet un homme de plus d'1 mètre 90 à la masse musculaire impressionnante, maître de kung-fu, proxenette à ses heures perdues, agent pour la CIA et vétéran du Vietnam, soit u... (lire la suite)

  • CHARLIE’S COUNTRY

    Un peu partout dans le monde, repoussés dans les lieux les plus inhospitaliers de leurs terres ancestrales ou parqués dans des réserves arides, survivent une partie de ceux que l'on peut considérer comme les victimes de l'Histoire. Alors qu'eux-mêmes utilisaient bien souvent pour nommer leurs sociétés l'équivalent dans leur langue du mot signifiant « les hommes », les termes que nous employons pour les désigner n'ont cessé d'évoluer – vaines tentatives de policer les mots utilisés pour signifier... (lire la suite)

  • DEVISES TROMPEUSES, «des alternatives à un marché de dupes»

    Ce film vous explique comment la monnaie est créée à partir de rien ! La monnaie est une substance magique sans aucune valeur propre, mais qui rend comparables les choses et les actions les plus contradictoires. Créée à partir de rien, elle ne reçoit sa valeur que par sa rareté. La monnaie devrait faciliter en tant qu’instrument d'échange, l'accès aux services et aux biens. Or, moins de 2 % de toute la masse monétaire de la planète y sont consacrés. Cet objet du désir qui n'est aujourd'hu... (lire la suite)

  • IRANIEN

    Dans Bassidji, son premier et déjà remarquable long métrage documentaire, Merhan Tamadon, cinéaste iranien expatrié entre la France et la Suisse, baroudeur des idées et cinéaste à la fois imaginatif et rigoureux, choisissait d'aller à la rencontre des Bassidji, ces gardiens de la révolution, héros un temps de l'effroyable guerre Iran/Irak et désormais gardiens surtout des mœurs, voiles mal ajustés, comportements prétendument licencieux qu'ils repèrent dans leurs quartiers respectifs en dénonciat... (lire la suite)

  • LES GENS NORMAUX N’ONT RIEN D’EXCEPTIONNEL

    Quand on la voit débouler avec son panier en osier, sa veste en tweed avachie, son écharpe, ses mocassins souples et ses cheveux dans la figure, on se dit que c’est une fille comme tout le monde. Elle marche vite, dans Paris tout gris, puis s’accote à la balustrade d’un pont, au-dessus des rails d’un train. La voilà en arrêt, les doigts crispés sur une cigarette, qu’elle fume comme elle marchait tout à l’heure : à toute allure. Martine est instable et impulsive. Dans la même journée, elle abando... (lire la suite)

  • LES OISEAUX D'ARABIE

    A travers les lettres envoyées, en 1941-1942, par la philosophe Simone Weil à Antonio Atarès, un anarchiste espagnol, le film de David Yon évoque l’histoire de ces républicains espagnols qui, fuyant les troupes franquistes, ont traversé les Pyrénées en 1939 pour se réfugier en France et qui ont été internés dans des camps d’internement, au Vernet d’Ariège puis, de l’autre côté de la Méditerranée, dans les camps de l’Algérie française. Dans ces mots jetés vers l’autre rive, l’étrange voix ... (lire la suite)

  • MARIE HEURTIN

    Marie Heurtin est sourde et aveugle de naissance avec, du point de vue de notre xxie siècle, un handicap supplémentaire : celui d'être née en 1885, à une époque où aucune méthode n'est encore développée pour ceux qui sont atteints de ces infirmités… Telle un petit animal sauvage elle devient, à l'âge de quatorze ans, un fardeau pour sa famille. Mais ses parents ne peuvent se résoudre à l'avis du médecin qui la juge « débile » et conseille l'internement psychiatrique. Même si leur fille n'a pas l... (lire la suite)

  • MONTPELLIER, PLACE DE LA COM

    Lancé sur la toile entre les deux tours des élections municipales de mars 2014, ce documentaire a été vu, revu, commenté, disséqué… Il faut dire que le film concocté à quatre mains, avec trois sous, une caméra, du culot et beaucoup d'énergie par Lucie Lecherbonnier et Simon Robert permet de reprendre contact avec la réalité et envisager la ville, avec un peu plus de perspectives que le seul discours communicationnel voulant à tout prix de Montpellier une des villes les plus attractives de F... (lire la suite)

  • QUI VIVE

    Pour un coup d'essai, c'est un coup de maitre ! Avec Qui vive, la jeune réalisatrice Marianne Tardieu nous donne un film rare, aussi modeste que superbe. Superbe parce que modeste. Modeste et juste. D'une pénétrante justesse qui s'impose d'emblée, qui fait immédiatement exister les rues, les immeubles, les lumières, les mouvements de cette cité de banlieue. Et les personnages, d'autant plus passionnants qu'ils sont ordinaires, qu'ils ressemblent à tout un tas de gens qu'on croise tous les jours ... (lire la suite)

  • UNE NOUVELLE AMIE

    Ozon est un conteur malicieux. Il construit son récit comme une envoûtante demeure aux recoins cachés. On croit en avoir fait le tour, puis on découvre encore de nouvelles pièces, des passages secrets qui nous avaient échappé. Il a un plaisir gourmand, presque enfantin, à nous désarçonner en toute impunité, en toute tendresse. Le voilà qui bouscule tranquillement les interdits, prolonge la réflexion au-delà ou au-deça des marges et des conventions sociales. Ne croyez pas qu'il essaie de vous tir... (lire la suite)