UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

  • AU TEMPS DES AUTRES

    Tandis que des vivants – les archéologues du centre d’archéologie européenne de Bibracte – retrouvent dans la montagne des bribes indéchiffrables de notre humanité antérieure, des absents dans la plaine – qui furent ouvriers dans l’industrie minière et dans la fonderie – ont laissé derrière eux des restes industriels que nous ne savons même plus lire ni déchiffrer, envahis de végétation et devenus illisibles. Ainsi émerge progressivement le sens de la présence et de la disparition des étrangers ... (lire la suite)

  • BABYLON

    Avec Babylon, le wonder boy Damien Chazelle pousse les feux avec une extravagance assumée et une virtuosité qui impressionne. On sait depuis Whiplash (le film qui le révéla au festival de Cannes 2014) et La La Land que Chazelle fait de la musique une composante forte de sa mise en scène. Elle est encore une fois dans Babylon une des pierres angulaires de la réussite du film. Elle dispense un jazz sauvage et frénétique absolument raccord avec l’ambiance folle qui nous est donnée à voir. Chazelle... (lire la suite)

  • JOËLLE LÉANDRE « AFFAMÉE »

    Artiste renommée, compositrice et contrebassiste, femme engagée et fée bienfaitrice pour ses musiciens, Joëlle Léandre transmet son souffle vital à qui veut bien se laisser surprendre. Ses coups d’archet et ses coups de gueule, ses fous-cris et ses fous-rires, de quelle résonance sont-ils faits ? C’est en suivant la progression de sa nouvelle création, des répétions jusqu’au concert final, que nous partageons l’expérience de son tentet. Joëlle Léandre est une des protagonistes du jazz moderne, ... (lire la suite)

  • L’IMMENSITA

    Ça a le goût de l’Almodovar, ça a la couleur de l’Almodovar, on y retrouve Penelope Cruz dans un rôle comme seul, pensait-on, Almodovar sait lui en offrir – et non, ce n’est pas de l’Almodovar, c’est du Crialese*. Mais de toute évidence, l’auteur fécond et impossible à cataloguer de Respiro, Golden door ou Terraferma qui nous avaient, chacun dans leur genre, touchés, bousculés ou enthousiasmés, met ostensiblement ses pas – et sa caméra – dans ceux du cinéaste madrilène pour peindre avec L’immens... (lire la suite)

  • LA FAMILLE ASADA

    Dans la famille Asada, chacun a un rêve secret : le père aurait aimé être pompier, le grand-frère pilote de formule 1 et la mère se serait bien imaginée en épouse de yakuza ! Masashi, lui, a réalisé le sien : devenir photographe. Grâce à son travail, il va permettre à chacun de réaliser que le bonheur est à portée de main. Sait-on jamais vraiment pourquoi l’on choisit une destinée ou dans quel recoin de notre histoire naissent nos désirs ? Pour Masashi, c’est simple : il aura suffi que son père... (lire la suite)

  • LE CROCODILE DE LA MORT

    Dans la moiteur estivale de la Louisiane, un motel un peu glauque perdu à la lisière des marais... Son propriétaire, le pitoyable Judd, est le maître attentionné d´un animal de compagnie peu ordinaire : un « charmant »... crocodile ! Gardée dans un enclos, la bête se repaît des victimes qui s´égarent jusque dans l´antre du fou sanguinaire et maniaque sexuel qui sert de propriétaire au Starlight Hotel. Enfant, chien, prostituée, jusqu’à la jambe de son protecteur, gare à ce qui tombe sous la dent... (lire la suite)

  • LES CYCLADES

    Le titre n’est pas trompeur : bienvenue dans les paysages rocheux, aux bâtiments couverts de craie blanche et aux eaux azur des Cyclades, et leurs images de cartes postales ! Mais avant de nous y rendre par le premier ferry, faisons un petit saut dans le passé. En 1989, précisément : outre que c’est un millésime exceptionnel pour les vins de Bordeaux, l’année du bicentenaire de la Révolution française voit tomber le Mur de Berlin, lancer une fatwa contre Salman Rushdie par l’Ayatollah Khomeini (... (lire la suite)

  • NOS SOLEILS

    Été 93, le premier film de la Catalane Carla Simon, était déjà une belle réussite, un moment de grâce sur un sujet pourtant peu évident. Une de ces œuvres indémodables qui filent des frissons rien qu’à y repenser. Son second long métrage confirme l’avènement d’une grande cinéaste, qui a d’ailleurs remporté, avec Nos soleils, le prestigieux Ours d’or au dernier festival de Berlin ! Voilà un bijou magnifiquement ciselé, qui croque avec subtilité toute notre époque. Et si l’aventure prend source au... (lire la suite)

  • TOURNÉE

    Elles portent fièrement leurs rondeurs hors du commun, leurs tatouages de bikeuses. Elles débordent de vitalité et d’une irradiante liberté… Elles affichent des noms incroyables : Mimi Le Meaux, Dirty Martini, Evie Lovelle, Roky Roulette… Des vrais noms de music hall. Pas un hasard, puisque les irrésistibles héroïnes de Tournée sont des actrices / performeuses / comédiennes multicartes de cabaret, des pointures de ce que l’on appelle le new burlesque. Un genre complet, florissant dans les années... (lire la suite)

  • YOUSSEF SALEM A DU SUCCÈS

    Qu’on soit français né de parents maghrébins ou neversois d’origine vaguement catalane, il ne fait pas toujours bon mélanger création littéraire et histoire familiale. Surtout si la famille en question est susceptible de lire la-dite création – et de s’y reconnaître. À moins, sans doute, de brosser au long des pages les portraits les plus avantageux de parents aimants, de fratries heureuses, de narrer avec émerveillement les exploits plus ou moins enjolivés des unes ou des autres… mais le cervea... (lire la suite)