Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 45€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Voici les horaires correspondant aux séances “BEBES” (nous baissons le son pour laisser dormir le nourisson)- le jeudi 29 janvier à 13h45 : Timbuktu- le mardi 3 février à 14h : Queen and country- le vendredi 6 février à 14h10 : La rançon de la gloire- le jeudi 12 février à 15h55 : Les souvenirs-...

Ciao Charlie
Voilà! On s’apprêtait à vous envoyer un éventail de jolis vœux… Mais l’actualité violente nous a dépassée, le cœur n’y est plus: douze morts à Charlie Hebdo… Charb avec son sourire discret… Mort… Ainsi que Cabu, Wolinski, Tignous… et ceux qui sont moins connus… Au delà de nos copinages (ou pas...

Charlie's country et Rolf de Heer sur Divergence FM
A l’occasion de la sortie au cinéma Utopia de Charlie’s country, Alain Vacquié consacrait le 18 décembre dernier une émission spéciale aux aborigènes d’Australie sur Divergence FM. Le podcast de l’émission est disponible ici : http://podcasts.divergence-fm.org/gulliver.xml Avec des propos de R...

  • 8 ET DES POUSSIERES ; JUNIOR ; REIZIGER IN DE NATCH ; PARIS SHANGAI ; ON NE MOURRA PAS

    Tous ces films ont été écrits par leur réalisatrice ou réalisateur à l’exception de 8 et des poussières (2009), un film de Laurent Teyssier, écrit par Guillaume Grosse. Il relate l’histoire de Yan qui se trouve dans un équilibre instable. Il peut continuer à dealer ou accepter un véritable emploi dans un entrepôt afin de poser le cadre social indispensable à une installation avec sa petite amie Morgane. Le film met en scène son personnage face à un dilemme, c’est aussi le cas de Junior (201... (lire la suite)

  • DES JOURS SI JAZZY

    A l’école de jazz de Salon de Provence où elle est étudiante, une cinéaste décide d’improviser un film sur l’improvisation… Le parti pris du film est de mettre en écho l’improvisation comme écriture du documentaire et l’improvisation comme écriture du jazz. Le fait de voir sur l’écran la cinéaste-chanteuse chercher sa place, son film et sa musique en direct, met le spectateur d’emblée du côté de la prise de risque propre au jazz. Le film devient alors une quête dans l’instant, au présent... (lire la suite)

  • DISCOUNT

    C'est une sorte de conte de Noël truculent, anar et jubilatoire. Particulièrement pertinent et réjouissant à l'heure du travail précaire (rappelez-vous, c'est Laurence Parisot, l'ex-patronne du MEDEF qui avait osé déclarer : « le travail, comme l'amour, est précaire »), du chômage de masse et des désillusions politiques. Un belle transposition de la légende de Robin des Bois, sans château ni forêt, où on ne sait même plus qui sont l'affreux shérif de Nottingham et ses sbires puisqu'ils ont le vi... (lire la suite)

  • LE PRIX À PAYER

    En ces temps de tourments économiques et sociaux qui, dans le monde entier, affectent brutalement les plus fragiles, voici un film salutaire et pédagogique qu'il faut montrer* à toutes celles et ceux qui sont persuadés de ne rien entraver à la complexité des règles économiques que nous subissons, sans avoir le plus souvent les outils pour les décrypter et encore moins les armes pour les combattre. Un film passionnant, antidote à la fatalité pour celles et ceux qui se résigne à croire que les iné... (lire la suite)

  • LES NOCES FUNÈBRES

    « Un cœur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ? » C'est l’une des questions que nous pose Tim Burton dans son deuxième long-métrage d’animation. Douze ans après L’étrange Noël de M. Jack , Burton co-réalise avec Mike Johnson un film de nouveau entièrement animé en stop-motion, technique consistant à animer image par image des marionnettes dans des décors rigides. Mais attention, si pour vous cinéma d’animation rime inéluctablement avec simple divertissement et happy end pseudo morali... (lire la suite)

  • LES NOUVEAUX SAUVAGES

    Les Nouveaux sauvages, c'est le film furieusement poil à gratter qui ne cesse de surprendre et de faire hurler de rire le public de tous les festivals dans lesquels il est programmé depuis sa sélection cannoise, la comédie jubilatoire qui vient de devenir le film le plus vu depuis plus de trente ans dans son pays d'origine, l'Argentine – le film a d'ores et déjà été choisi comme représentant argentin aux Oscars, espérant ainsi renouveler, cinq ans après et dans un registre tout à fait différent,... (lire la suite)

  • LES SOUVENIRS

    On pourrait certes tortiller du nez devant les bons sentiments qui pavent le film... mais on aurait bien tort de bouder cette comédie sentimentale et familiale décalée et tendre, qui a tout du « feel good movie » comme on dit dans les rédactions – traduction approximative : un film qui fait du bien. Car tous les personnages, aussi gentils soient-ils, cachent en eux des fêlures, que le temps parfois a creusées. Le film est le fruit du travail commun d’un écrivain à succès – David Foenkinos, auteu... (lire la suite)

  • LIBEREZ LES ARTISTES

    Uzeste, petite bourgade de 440 habitants, pas vraiment le genre de lieu où l’on image un festival de jazz digne de ce nom. Pourtant, il y a les inconditionnels et les grands noms. Archie Shepp, Louis Sclavis, François Corneloup, Michel Portal, André Minvielle et naguère Claude Nougaro. Créé à l’initiative de Bernard Lubat, multi-instrumentiste génial et engagé, Uzeste Musical accueille dans son village des musiciens de tous horizons depuis 33 ans. Des musiciens, oui. Mais pas seulement… E... (lire la suite)

  • M LE MAUDIT

    « Toujours, je dois aller par les rues, et toujours je sens qu'il y a quelqu'un derrière moi. Et c'est moi-même ! […] quelquefois c'est pour moi comme si je courais moi-même derrière moi ! Je veux me fuir moi-même mais je n'y arrive pas ! Je ne peux pas m'échapper ! […] quand je fais ça, je ne sais plus rien… Ensuite je me retrouve devant une affiche et je lis ce que j'ai fait, et je lis. J'ai fait cela ? » Une voix d'enfant égrène une comptine sur l'écran encore noir. Une ombre menaçante se ... (lire la suite)

  • RENDEZ-VOUS À ATLIT

    Rien de plus contradictoire et contrariant que la famille. Le plus souvent on l'aime autant qu'on la hait, on la fuit et on la cherche, on la vomit et on la rêve. Celle du film passe par toutes les nuances de l'arc en ciel des sentiments, mais tout y est exacerbé par le contexte culturel, climatique, historique, politique : on a beau faire et dire, on n'échappe pas à son époque, on n'échappe pas à son histoire et le monde tel qu'il va pénètre les cocons les plus calfeutrés, s'immisce dans les pa... (lire la suite)

  • SNOW THERAPY

    Les vacances à la neige comme révélateur de la crise du couple, du malaise de la famille, de l'ultra-moderne désarroi. « Il a eu tellement peur qu'il s'est enfui en courant ! » Quand Ebba, la protagoniste de Snow therapy, déballe à un couple de quasi inconnus, lors d'un dîner au coin du feu, comment son mari les a lâchement abandonnés, elle et leurs deux enfants, face à une avalanche qui aurait pu être dangereuse, ça jette comme qui dirait un froid dans l'harmonie affichée par cette petite famil... (lire la suite)

  • SPARTACUS & CASSANDRA

    Il était une fois, il y a peu, dans un pays pas très éloigné où une partie non négligeable de la population vivait dans une très grande pauvreté, un garçon qui naquit au cœur de l'hiver. Un garçon qui riait tellement malgré le froid, qui sembla si robuste à ses parents qu'ils décidèrent de l'appeler Spartacus. Quelques années plus tard, Spartacus vit arriver une petite sœur, qu'on baptisa – le conte ne dit pas pourquoi – Cassandra. Le conte ne précise pas non plus le pourquoi ni le comment, mais... (lire la suite)

  • VIDÉODROME

    « J’ai essayé de faire un film aussi complexe que ma manière d’envisager la réalité. Je crois qu’il est très ambigu, qu’il se nourrit de plusieurs sources d’énergie et qu’il est très compliqué. Je souhaitais qu’il en soit ainsi parce que pour moi c’est la vérité. » (David Cronenberg) Tenter de résumer Vidéodrome en moins d’une page, c’est comme vouloir expliquer Twin Peaks en moins d’une migraine ou le principe de décohérence quantique en moins d’une nervous breakdown : c’est héroïque mais vo... (lire la suite)

  • WELCOME TO FUKUSHIMA

    Après RAS nucléaire, rien à signaler en 2009 et Tchernobyl 4 ever en 2010, Alain de Halleux continue à explorer la rationalité « scientifique » à court terme des industries nucléaires avec Welcome to Fukushima. Durant deux ans, Alain de Halleux a suivi les habitants de Minamisoma, une petite ville située à 20 km de la centrale nucléaire.Avant le tremblement de terre et l’accident nucléaire à Fukushima, la ville de Minamisoma comptait 70.000 habitants. Juste après la catastrophe, ils n’étai... (lire la suite)

  • WILD

    Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed prend une décision radicale : elle tourne le dos à son passé et, sans aucune expérience, se lance dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie le souvenir de sa mère disparue… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir sa force. Dès les premières minutes de Wild, nous savons que nous ne regretterons pas l'expérience. La... (lire la suite)