LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ DE NOVEMBRE
On reprend les bonnes habitudes et on se retrouve le premier samedi du mois de novembre pour tricoter, siroter un thé, s’échanger des trucs et astuces en tout genre … et puis aussi discuter du film que l’on aura regardé ensemble. Cette fois ci nous avons choisi CAPHARNAÜM réalisé par de Nadine L...

Calendrier des postiers
Pour changer (et vous venger) des calendriers avec des petits chats, des petits chiens, des fleu-fleurs ou des chevaux galopant dans le soleil couchant, les postiers en grève de 92 vous proposent un clalendrier 2019 avec les signataires soutenant le mouvement : “Un jour, un signataire de calendr...

  • AMIN

    Amin, un nouveau titre-prénom – mais le premier masculin – pour une nouvelle merveille du réalisateur de Sabine, de Samia, de Fatima… Un seul prénom pour en évoquer tant d’autres. Philippe Faucon part une nouvelle fois d’un personnage unique pour élargir notre champ de vision jusqu’à faire un film presque choral, qui brosse le portrait d’une société complexe, touchante et désaxée. À travers la solitude d’un homme, il nous parle de notre propre solitude et de celle commune à tous les déracinés. C... (lire la suite)

  • BILL FRISELL, a portrait

    Né en 1951, Bill Frisell est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de jazz de notre époque. Fidèle au jazz, sa virtuosité et son audace le pousse à passer du folk au blues sans aucune difficulté, et l’amène à explorer de nouveaux territoires musicaux. « Je ne suis certainement pas la seule à avoir eu la sensation que la musique de Bill Frisell paraît inexplicablement me parler directement, comme peu d’artistes le font - particulièrement à travers tant de styles et de genres... (lire la suite)

  • BRASSENS ET LA JEANNE

    Derrière Brassens, il y a une femme, Jeanne. La Jeanne. Celle de la chanson. Le chanteur la rencontre en 1940 à Paris. C’est un jeune Sétois un peu dandy, un peu voyou. Elle, une Bretonne sans le sou et sans enfant, mariée à « l’Auvergnat ». Jeanne fut son amante, sa muse, son amie, sa deuxième mère et son mécène. Elle le cacha durant la guerre, lui offrit le gîte et le couvert et elle finança avec ses maigres revenus de couturière les premiers écrits de l’artiste. C’est dans l’antre de la Jean... (lire la suite)

  • BREAKING AWAY

    On est sidéré de ne découvrir qu'aujourd'hui cette pure merveille de film, passé totalement inaperçu lors de sa sortie en France en 1980 sous le titre de La Bande des quatre. Alors que Breaking away a, outre-atlantique, instantanément accédé au rang de film-culte, et valu à son réalisateur Peter Yates, qui n'avait plus vraiment fait d'étincelles après Bullitt (1968), un succès public considérable et la reconnaissance éternelle de ses pairs. Et il y a de quoi ! Prenant la roue des anti-héros les ... (lire la suite)

  • CANIBA

    1981 : un fait divers terrifie Paris. Une jeune étudiante néerlandaise de la Sorbonne est assassinée par un camarade d'amphi, Issei Sagawa, un Japonais que son profil chétif rendait a priori insoupçonnable. Mais ce qui donne à l'affaire une dimension encore plus effrayante, c'est que l'homme a découpé sa victime et l'a ensuite cuisinée en sukiyaki (ragoût traditionnel japonais) pour la manger, avant de tenter d'enterrer les restes inutilisés dans le Bois de Boulogne, où il sera arrêté. Face à un... (lire la suite)

  • DILILI À PARIS

    Chaque nouvel opus de Michel Ocelot réveille dans les cervelles une légère nostalgie qui résiste au temps qui passe. On aimerait tellement retrouver l’émerveillement tenace des premiers pas du petit Kirikou qu’on serait capable de faire la fine bouche devant les œuvres suivantes de son créateur ! Quoi ? Bouder Dilili ? Impossible ! La nouvelle héroïne d’Ocelot ferait fondre les pires récalcitrants grâce à son charme désuet et sa candeur virginale. D’ailleurs, dans le Paris de la Belle époque, ri... (lire la suite)

  • GIRL

    C'est un premier film magistral qui voit l'avènement d'un grand cinéaste et d'un grand acteur qui est tout autant une grande actrice. Le divin Victor Polster qui incarne Lara (et en a l'âge) est avant tout danseur mais ce serait vraiment dommage pour le cinéma s'il cessait de tourner… Rigueur, ténacité, féminité, témérité… autant de qualités que Lara doit cultiver pour atteindre son inaccessible rêve : devenir danseuse étoile ! Il lui faudra même plus encore : le goût du sacrifice. Pourtant Lar... (lire la suite)

  • GRANDE SYNTHE, LA VILLE OÙ TOUT SE JOUE

    Ville-champignon sortie de terre au mitant des années 60 pour accompagner le fort développement de l'industrie sidérurgique de la zone de Dunkerque, Grande-Synthe compte aujourd'hui un peu moins de 25000 habitants et semble un concentré des crises majeures - environnementale, sociale, humanitaire - auxquelles nos sociétés doivent faire face. Grande-Synthe, c'est la proximité de quatorze usines classées Seveso et de la centrale nucléaire de Gravelines, un taux de chômage record et, sur le chemin ... (lire la suite)

  • L’AMOUR FLOU

    Si vous rêviez d’une belle rencontre, voilà qu’elle vous tombe dans les bras sous les traits de L'Amour flou ! Impossible de résister à cette fable familiale contemporaine qui s’avère être un merveilleux antidote à la morosité, à la mesquinerie, à la bêtise. Tous les ingrédients y sont pour réconcilier durablement les pires misanthropes avec l’humanité. Sans mentir, cela va même vous rabibocher avec le bon vieux tube de Michel Delpech qui berce l’éveil de la maisonnée Rebbot-Bohringer de la plus... (lire la suite)

  • LE RAT SCÉLÉRAT

    Le plat de résistance de cet épatant programme pour les petits, c’est donc Le Rat scélérat, nouvelle réalisation de la fameuse équipe des Gruffalo, La Sorcière dans les airs, Monsieur Bout-de-Bois et autres Un conte peut en cacher un autre. Rien que du bon ! Et histoire de dérouler le tapis rouge au film vedette, deux films tout courts et très sympas. Musique-Musique (Ned Wenlock, Nouvelle-Zélande, 6 mn) Une aventure poétique, folle et inventive qui met en scène des cerfs, des oiseaux chante... (lire la suite)

  • NOS BATAILLES

    Personne n’est encore levé dans la maisonnée, pas même le jour. Mioches, épouse, tous dorment encore à poings fermés quand Olivier (Romain Duris, parfait) prend le volant dans la nuit finissante. Sans avoir vu l'aube, nous voilà engloutis dans la grisaille d’un entrepôt éclairé par la seule lumière artificielle de néons impitoyables. Malgré le froid qui règne et qui oblige chaque employé à rester emmitouflé à longueur de service, il n’y a rien de plus glacial que le bureau chauffé d’Agathe, la D... (lire la suite)

  • NUIT EN ENFER !

    OPERA - Inédit en salles (TERROR AT THE OPERA) Écrit et réalisé par Dario ARGENTO Italie 1987 1h47mn VOSTF avec Cristina Marsillach, Ian Charleson, Urbano Barberini, Daria Nicolodi... Musique : Brian Eno, Claudio Simonetti, Bill Wyman, Giuseppe Verdi. Dans un opéra italien, Betty, une jeune cantatrice, doit endosser le rôle de Lady Macbeth dans une adaptation avant-gardiste de l’œuvre de Verdi mise en scène par un réalisateur de films horrifiques. Dès le soir de la première, Betty est harce... (lire la suite)