LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

"Un sale métier" à voir sur Mediapart
UN SALE METIER, c’est le titre (emprunté au Voleur de Georges Darien) d’un très chouette film réalisé par Pascal Catheland il y a quelques années, qui est visible en accès libre sur le site de Mediapart pendant une semaine à partir du 26 avril 2020 : Un sale métier / Mediapart. La présentation d...

LES GRANDS VOISINS, LA CITE REVEE
LES GRANDS VOISINS et Utopia Sainte Bernadette à MontpellierUne fois n’est pas coutume, à la suite de nos amis d’Utopia Tournefeuille, nous nous essayons à partager avec vous un film, LES GRANDS VOISINS - et de profiter autant que possible de ce moment pour discuter, ensemble, avec d’autres. San...

La Lettre de Wajdi Mouawad
“Nogent-sur-Marne, le 12 avril 2020Mon cher petit garçon, T’écrire ces quatre mots me bouleverse. Ils rendent si réel l’homme que tu es, en cet aujourd’hui qui est le tien, quand, dans celui qui est le mien, tu n’es encore qu’un enfant. Cette lettre je l’adresse donc à l’homme que tu n’es pas en...

Également au programme - DETOUR

Séance unique le 7 juillet à 20h
suivie d’un débat avec Hugo Roy,
administrateur de la Fondation Européenne du Logiciel Libre (FSFE),
directeur du projet “Terms of service, Didn't read
animé par Alexis Kauffmann, Framasoft.

GOOGLE, FACEBOOK, APPLE…
REPRENEZ LE CONTRÔLE DE VOS DONNÉES !

.

TERMS AND CONDITIONS MAY APPLY

Cullen Hoback - documentaire USA 2013 1h20mn VOSTF - avec Mark Zuckerberg, Eric Schmidt, Raymond Kurzweil, Julian Assange, Barrett Brown…...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

TERMS AND CONDITIONS MAY APPLYVoilà un film qui tombe à point, sorti au États Unis en juillet 2013, quelques semaines après les premières révélations d’Edward Snowden sur l’affaire PRISM et la complicité avec la NSA de Google, Facebook, Apple et consorts, il dresse le tableau de notre propre participation à la collecte de nos données personnelles à l’insu de notre plein gré… Enfin presque, car qui a jamais lu les conditions et termes d’utilisation de ces services. Le film s’attache à les décortiquer, mais avec le « smiley », notamment la scène où l’équipe de tournage poursuit Mark Zuckerberg jusqu’à son domicile grâce aux données collectées par Facebook, sa propre création, un moment d'anthologie.
Mais de la farce, le documentaire tourne vite au cauchemar quand il aborde la prédiction comportementale que permettent la collecte et l’analyse de ces données. Minority Report, vous connaissez ? C’est aujourd’hui bien réel, des arrestations « pre-crime » ayant déjà eu lieu sur le sol américain, basées sur l'analyse par des algorithmes des données personnelles de millions de personnes… Cauchemar encore avec l'interview de Raymond Kurzweil, théoricien du transhumanisme, qui rejoint Google en 2012. Le film est aussi un appel à résister, grâce aux lanceurs d'alerte et journalistes, tels Julian Assange et Barrett Brown dans le film, qui nous ont permis de prendre conscience de la face sombre du monde merveilleux plein de jolis boutons du web 2.0. En 1984 naissait le Macintosh avec une célèbre publicité réalisée par Ridley Scott qui se référait au roman éponyme de Georges Orwell, prémonitoire…

Un film qui tombe à point car le futur règlement européen protégeant notre vie privée est menacé par le lobby des géants de l’Internet. Actuellement, c’est par une directive de 1995 que l’Union européenne protège la vie privée des européens sur Internet. Le 21 octobre, la commission parlementaire « libertés civiles » a adopté un ensemble d’amendements modifiant la version initiale du règlement. Cette nouvelle version sera négociée entre les rapporteurs de la commission et chaque État Membre. Ces négociations sont prévues pour se conclure en mars 2014. Si elles aboutissent à un texte de compromis, il devra être adopté par le Parlement européen en session plénière, durant laquelle de dernières modifications pourront être proposées par l’ensemble des députés européens. Des citoyens soutenus par La Quadrature du Net ont lancé un site Internet qui permet de s’informer simplement sur les enjeux du futur règlement et propose des solutions : controletesdonnees.net.