LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À vos aiguilles !
L’an passé nous vous avions mis à contribution pour tricoter ou crocheter des petits carrés de 10x10cm, une fois assemblés, ils ont formé des couvertures que nous avons envoyé à l’Auberge des Migrants de Calais. p { margin-bottom: 0.21cm; } Cette année nous continuons notre partenaria...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

Dans le cadre de la campagne BURE 365, à l'initiative du collectif SDN 34, membre du réseau Sortir du nucléaire.

Séance unique dimanche 18 janvier à 10h30 suivie d'un débat avec Stéphanie Ramillien, membre de la collégiale de la Maison de Bure et Sébastien Bonetti, réalisateur.

Petit déjeuner participatif : ouverture des portes à 9h45, Utopia offre café et
thé, les spectateurs apportent fruits, gâteaux, et autres saines gourmandises à partager...

À BURE POUR L'ÉTERNITÉ

Sébastien et Aymeric Bonetti - documentaire 2013 52mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

À BURE POUR L'ÉTERNITÉWalden (Massachussetts, Etats-Unis), 1845. L’écrivain et philosophe Henry David Thoreau décide de partir vivre durant deux ans dans les bois, pour prendre du recul sur la société industrielle naissante et réfléchir sur la vie en général.
Bure (Meuse, France), 2013. 94 habitants, l’un des territoires les moins peuplés de France, essentiellement agricole. Sur la commune est implanté un laboratoire destiné aux recherches sur le stockage des déchets les plus radioactifs de nos centrales nucléaires en couche géologique profonde.

En 2004, une poignée d’hommes et de femmes se soulèvent contre ce projet, et y rachètent une ruine. Après avoir créé l’association Bure zone libre (BZL), ils commencent à retaper ce corps de ferme effondré, le nomment Maison de résistance et s’y installent. Ils sont très vite rejoints par de nombreux autres Français et étrangers, de tous âges, de 20 à 70 ans, de toutes origines sociales ou professionnelles. BZL compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres. La maison est un espace d'information indépendante sur le projet de l'ANDRA et l'industrie nucléaire en général, de rencontres, de promotion des énergies renouvelables et d'alternatives - mais aussi un lieu de révolution personnelle. Un peu plus d’un siècle et demi après H.D. Thoreau, des dizaines de personnes quittent la ville pour apprendre des savoir-faire, prendre le temps de vivre ou tout simplement réfléchir ensemble à une société plus humaine et écologique.