Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ
    Prochain CINÉ TRICO’THÉ, le samedi 2 décembre pour la séance de AU REVOIR LA-HAUT à 13h50. Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 15h40 !... Lire CINÉ TRICO'THÉ...

APPEL À PARTICIPATION
À force de tricoter bien au chaud, en papotant au ciné, un projet est né : l’envie de réaliser un ouvrage collectif, de petits carrés d’environ 10cm x10cm, cousus les uns aux autres pour former des couvertures. Que nous enverrons à l’Auberge des migrants, à Calais. L’hiver approche – plus ru...

NÉMÉSIS

(SAM WAS HERE)
Les alter-séances du vendredi : le 14 avril à 21h45, le 28 avril à 21h40 et le 12 mai à 22h

Christophe Deroo - USA/France 2016 1h14mn VOSTF - avec Rusty Joiner, Sigrid La Chapelle, Rhoda Pell...
Interdit aux moins de 12 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

NÉMÉSISSam est Voyageur-Représentant-Placier, et on se demande encore ce qu’il est venu essayer de vendre, au fin fond du désert californien - dans ce « trou du cul du monde » où personne ne semble enclin à lui acheter quoique se soit et pas même lui ouvrir la porte. Pour tout dire, de quelque côté qu’il se tourne, il n’y a pas un chat. Pourtant les lieux semblent bien avoir été habité quelques minutes avant son arrivée. Et puis voilà que les p’tites choses du quotidien prennent une tournure inquiétante, un biper qui sonne, les coups de fil qui restent sans réponses, des voix à la radio qui témoignent de leur sentiment d’insécurité, un trou dans un mur… Courageux mais pas téméraire, Sam aimerait bien se tirer de ce cauchemar labyrinthique, mais voilà que LA voix, le speaker de la radio, le désigne comme étant un tueur d’enfant - à abattre, évidemment. C’est alors que les habitants montrent (enfin) le bout de leur nez, somme toute peu sympathique.

Plongé dans cet océan paranoïaque, on est aussi paumé et décontenancé que Sam. Mais « aie confiance » comme disait l’autre, Christophe Deroo maîtrise. On pense tout de suite à La colline à des yeux, pour le contenu narratif, avec un petit quelque chose de Rubber, de Quentin Dupieux. Et la musique, qui rythme avec brio ce road movie hypnotisant, rappelle les meilleurs heures de John Carpenter. À la fois intemporel et tellement contemporain, on peut voir dans ce Némésis un questionnement sur la place des médias de masse et leur influence, leur pouvoir de persuasion. Mais aussi notre tendance récurrente à ne pas vérifier les informations qui nous parviennent. Acclamé à Gérardmer en janvier dernier, le film a bien failli ne pas arriver sur les écrans puisque destiné à une édition directe en DVD. In extremis, les producteurs ont décidé de lui offrir une (discrète) sortie en salles. Régalez vous !