MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024...

Soutenez Utopia Palmer

SACRÉES MOMIES

Juan Jesús et García Galocha - film d'animation Espagne 2022 1h29mn VF - Pour les enfants à partir de 6 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !) (uniquement pour les séances scolaires)

SACRÉES MOMIESEn Égypte, un royaume enfoui sous les pyramides voit son équilibre et son existence menacés après le vol d’un trésor inestimable par un archéologue.
L’au-delà, c’est chouette. En tout cas celui où (sur)vivent Thut, le conducteur de chars, son petit frère et leur crocodile domestique, mais aussi Nefer la jolie princesse, son papa pharaon, et tout un peuple de momies égyptiennes. Caché sous les pyramides, leur royaume enchanté est cependant menacé par l’avidité d’un archéologue anglais, qui découvre par hasard les trésors de cette aimable civilisation post mortem. Alliés pour déjouer les méfaits de ce méchant pas si effrayant, Thut et Nefer voyagent jusqu’au Londres d’aujourd’hui, tout en se chamaillant sans arrêt sans s’apercevoir qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, comme dans une vraie comédie romantique pour les grands.
Émaillé de chansons pimpantes, ce gentil dessin animé ne manque ni de charme ni de rythme, jouant avec malice sur tous les codes du film de momies – sans l’aspect horrifique. D’un chatoyant « momieland » aux salles de spectacle du Strand ou aux salles du British Museum, l’esthétique soignée, à défaut d’être très originale, est au service de l’aventure, menée par des personnages amusants et bien croqués, dans la tradition des grands dessins animés américains. Du pseudo-Disney sympathique, avec supplément de bandelettes.

(Cécile Mury, Télérama)