LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Install-party et après-midi jeux, bricolage Ludique et Geek samedi 23 juin
Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas vers la liberté est toujours délicat, de vous aider à ...

Le manifeste de la haine islamophobe (communiqué UJFP)
Un manifeste « contre le nouvel antisémitisme » écrit par Philippe Val a été signé par 300 personnalités. Vous avez dit antiracistes ? Qui sont ces éminents antiracistes qui nous viennent en aide ? Il y a Manuel Valls, qui expliquait en septembre 2013 que « les Roms ont vocation à retourner en R...

Première pierre d'Utopia Borderouge samedi 24 mars 2018 à 17h
Cela fait dix ans qu’on en parle, mais le projet finit par aboutir. Après que, à peine élu, Jean-Luc Moudenc ait remis le projet à l’ordre du jour, archis et bureaux d’études se sont attelés au travail. Pas une mince affaire. Le ciné est à cheval sur le tunnel du métro, ce qui comp...

Jeudi 26 mai à 20h30 à Toulouse, séance unique suivie d'une rencontre avec le réalisateur Michael Gence et Marie-Ange Thébaud, présidente de l'association Écran sans frontières (achetez vos places à partir du 14 mai).

RASSINE MONMON, PAPA…

(Tome 1 : Ce passé qui ne passe pas !) Michael Gence - documentaire France 2014 1h22mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

RASSINE MONMON, PAPA…1963, le tout jeune département français de la Réunion atteint les 400 000 habitants, dont la moitié a moins de 20 ans.
1963, encore, Michel Debré devient député de La Réunion et entame une politique démographique qui va du contrôle des naissances* à « l'exportation » en France d'un grand nombre de jeunes réunionnais, voire des enfants, se servant d'institutions telles que l'armée, la fonction publique et les organismes sociaux.
Pour cela, il crée le Bureau pour le développement des migrations intéressant les départements d’outre-mer (le Bumidom)
Le réalisateur est allé à la rencontre de plusieurs de ces migrants qui, comme ses parents, ont franchi l'océan sous l'impulsion de l'état français.

Ce premier tome pose le contexte dans lequel ses parents ont « désoté la mer »** pour un aller sans retour pour l'hexagone, à la fin des années 60.
L'histoire de toute une jeunesse réunionnaise déboussolée, à qui on a séché tout espoir de développement au pays natal, vécue comme une promotion sociale, pour quelques uns, et pour de nombreux autres, comme un exil.

* interdit dans l'hexagone. ** traversé la mer.