LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

VENTE D'AFFICHE LES 15 ET 16 DÉCEMBRE DANS LE HALL D'UTOPIA AU PROFIT DU CERCLE DES VOISINS.
Durant deux jours les bénévoles du Cercle des Voisins vous accueillent dans notre hall. Pour soutenir leurs actions, vous pouvez leur acheter les affiches des films que vous avez aimé cette année (LISTE EXHAUSTIVE SUR LEUR SITE: https://www.cercledesvoisins.org/blog/) . Le Cercle des Voisins est un ...

Toulouse Borderouge, le cinéma et le mûrier...
C’est un magnifique mûrier plus que bicentenaire… Un des derniers survivants à Toulouse de l’époque où Colbert avait fait planter des arbres pour l’élevage des vers à soie… Un mûrier aux branches noueuses qui, l’été, protège de son ombre fraîche les passants venus rêver là, l...

Nuit Fantastique X (debriefing)
Nous avons célébré en grandes pompes (funèbres) la 10e édition de la terrifiante et rituelle Nuit Fantastique. Le film surprise était cette année… The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn qui, nous hypnotysant jusqu’à l’aube avec ses rythmes syncopés de musique électro et ses lumières str...

Jeudi 26 mai à 20h30 à Toulouse, séance unique suivie d'une rencontre avec le réalisateur Michael Gence et Marie-Ange Thébaud, présidente de l'association Écran sans frontières (achetez vos places à partir du 14 mai).

RASSINE MONMON, PAPA…

(Tome 1 : Ce passé qui ne passe pas !) Michael Gence - documentaire France 2014 1h22mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

RASSINE MONMON, PAPA…1963, le tout jeune département français de la Réunion atteint les 400 000 habitants, dont la moitié a moins de 20 ans.
1963, encore, Michel Debré devient député de La Réunion et entame une politique démographique qui va du contrôle des naissances* à « l'exportation » en France d'un grand nombre de jeunes réunionnais, voire des enfants, se servant d'institutions telles que l'armée, la fonction publique et les organismes sociaux.
Pour cela, il crée le Bureau pour le développement des migrations intéressant les départements d’outre-mer (le Bumidom)
Le réalisateur est allé à la rencontre de plusieurs de ces migrants qui, comme ses parents, ont franchi l'océan sous l'impulsion de l'état français.

Ce premier tome pose le contexte dans lequel ses parents ont « désoté la mer »** pour un aller sans retour pour l'hexagone, à la fin des années 60.
L'histoire de toute une jeunesse réunionnaise déboussolée, à qui on a séché tout espoir de développement au pays natal, vécue comme une promotion sociale, pour quelques uns, et pour de nombreux autres, comme un exil.

* interdit dans l'hexagone. ** traversé la mer.