LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

LA GUERRE DES BOUTONS

Écrit et réalisé par Yves ROBERT - France 1961 1h35mn - avec Petit Gibus, Jean Richard, Michel Galabru, Jacques Dufilho, Pierre Tchernia… et plein de gamins dont l’histoire du cinéma n’a pas retenu les noms... D’après le roman de Louis Pergaud. Pour les enfants à partir de 7 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA GUERRE DES BOUTONSLe seul, le vrai, l'unique La Guerre des boutons ! Celui d'Yves Robert, celui en noir et blanc, celui qui n'en avait rien à faire des campagnes de marketing et du soutien de TF1 et qui pourtant est devenu, par la seule force de sa générosité et de sa malice chaleureuse, une des oeuvres les plus populaires du cinéma français, qu’il est urgent de montrer aux gamins d'aujourd'hui pour leur montrer que les vieux films sont souvent bien plus jeunes que ceux fabriqués à la chaîne par les industriels du cinéma « moderne ».

C’est une guerre sans merci bien que sans militaires, entre deux clans de deux petits villages de la France profonde. Une drôle de guerre pour rire dont les fantassins sont des gamins délurés, une guerilla pas meurtrière pour deux sous, qui mutile non les combattants de chaque camp, mais les boutons de leur uniforme ! (Astucieuse solution pour tous les conflits à venir, malheureusement les fermetures éclair et les zip, progrès oblige, ont largement supplanté les si périssables boutons…)
Avec l’inoubliable Petit Gibus (et son célébrissime « Si j’avais su, j’aurais pas venu »), toute une bande de gosses vraiment très marrants et quelques adultes qui finiront, comme d’habitude, par avoir le dernier mot… Hélas, peut-être…

Même s’il n’a pas tout à fait restitué la verdeur et la verve quasi-anarchiste du livre de Louis Pergaud, le film d’Yves Robert n’en est pas moins une belle réussite, rythmée et malicieuse, une bonne occasion de franche et généreuse rigolade inter-générations.