LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

Festival CUBA HOY !

Également au programme - SOY CUBA

Séance unique samedi 15 janvier à 14h30 à Borderouge suivie d'une rencontre en visio-conférence avec Liliana Furió, la réalisatrice. À 16h30 démonstration Queer Tango – Milonga dans le bar d'Utopia.

TANGO QUEERIDO

Liliana Furió - Argentine 2016 1h VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

TANGO QUEERIDODans un livre paru en 2004, Tango & gender, Magali Saikin questionne les conventions du tango – pour le moins hétéronormées. Parcourant le monde, de l'Allemagne à l'Argentine, le film de Liliana Furió prolonge avec elle ce questionnement en partant à la recherche d'autres façons d'interpréter cette merveilleuse danse rioplatense, qui a conquis la planète. Elle enrichit la réflexion grâce à Mariana Docampo (écrivaine) et Augusto Balizano (designer), organisateurs depuis 2007 du Festival international de Queer Tango à Buenos Aires. Curieuse des expériences de milongas du monde entier, Liliana Furió va à la recontre de chercheuses et de danseuses, comme la professeure et organisatrice Ute Walter, qui a lancé le premier festival de tango queer à Hambourg en 2001, la danseuse argentine Soledad Nani, Astrid Weiske, organisatrice du Queer Tango Festival de Berlin, ainsi que les jeunes voix du tango queer… Au fil des témoignages, Tango Queerido suggère que le système d'assignation de genre qui s'exprime dans les spécificités chorégraphiques du tango ne demande qu'à être réinventé. Qui mène qui mène qui ? Mène-t-on sur des talons hauts ou avec des chaussures lacées ? Avec une jupe ou un bermuda ? Le film met d'abord l'accent sur l'étreinte. L'étreinte ouverte, qui incite au changement ou à l'inversion des rôles, et où chaque couple se met d'accord a priori sur qui mène - et qui est mené. En considérant que, s'il y a des règles, elles ont tout à voir avec l'acceptation réciproque de l'action de mener, le confort et le plaisir d'être conduit par l'autre. Tango Queerido porte un regard atypique et passionnant sur le tango – et plus largement est un manifeste enthousiasmant pour plus d'inclusion, de bienveillance et de tolérance dans la culture de la danse.