Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)
(Ex-Utopia Toulouse)

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann, militants de BDS
Rassemblement prévu le jeudi 22 septembre à 13h devant le tribunal de Toulouse. Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann, militants de BDS (Boycott- Désinvestissement – Sanctions) étaient convoqués devant le tribunal correctionnel de Toulouse le jeudi 30 juin. Il y avait du monde venu de toutes les régi...

Progreso Marin est parti…
C’est un poète, un écrivain, un militant, un spectateur d’Utopia, un chouette bonhomme. Il était à l’initiative de la longue résistance à l’implantation du gigantesque et dévastateur projet Val Tolosa, sur le Plateau de la Menude (Gardarem la Menude !). Toulousain, issu de parents ayant fui l’Es...

La nouvelle vie d'Utopia Toulouse
C’est un passage de relais : le moment sacré où se transmet cette petite flamme dont on dit qu’elle fut dérobée à Zeus… et qui permet à ceux qui la possèdent de faire durer les plus belles histoires longtemps, longtemps…Il était une fois… C’était le 17 Décembre 1993, Utopia pr...

QUI CHERCHE À CONTRÔLER INTERNET ? Vendredi 13 novembre à 20h20 à Toulouse, projection unique présentée par Benjamin Rassat, le réalisateur, suivie d’un débat avec Benjamin Bayart, président de FDN, et des membres de l’association Toulibre.

QUAND L’INTERNET FAIT DES BULLES

Benjamin RASSAT - documentaire France 2007 1h44mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

QUAND L’INTERNET FAIT DES BULLES« Toute la raison d’être de la neutralité des réseaux est d’empêcher le contrôle centralisé sur le futur d’Internet », écrivait en 2005 le professeur Tim Wu, qui a popularisé la notion de neutralité du Net. Internet libre ou Minitel 2.0 ? Par sa structure décentralisée, chacun sur le réseau a accès au même Internet et chacun peut potentiellement communiquer avec le monde entier, le contraire du modèle du minitel. C’est cette liberté extraordinaire qui a fait le succès d’Internet, dans un contexte de concentration des médias de masse et d’une « berlusconisation » de la démocratie (il est assez incroyable de voir à quel point et en si peu de temps nos pratiques socio-culturelles ont radicalement changé).
Benjamin Bayart, « chevalier sans peur et sans reproche », mène depuis plusieurs années le combat contre les grands fournisseurs d’accès pour préserver un internet libre : « Internet représente une révolution, au même titre que l’imprimerie. Et les gens à qui Internet fait peur sont à peu près les mêmes à qui l’imprimerie faisait peur. Tout d’abord, ce sont ceux qui ont un business en place, ensuite les politiques, qui préfèrent que le peuple se taise. Internet est une fenêtre d’expression. Or les politiques préfèrent le modèle TF1 qui calme les esprits, comme nos rois n’avaient pas envie qu’on diffuse du Voltaire ou du Montesquieu. Enfin, ce sont les marchands de tuyaux qui ont tout intérêt à un Internet à péage où les contenus sont contrôlés et bien rémunérés. »

Le film de Benjamin Rassat raconte les débuts d’Internet, qui firent trembler les bases du vieux capitalisme à la Française, l’irruption d’un réseau libertaire dans une société aux pouvoirs centralisés. L’année 2000 est le point culminant de cette frénésie où les promesses de l’Internet amènent une jeune génération à croire qu’elle peut s’enrichir vite tout en redéfinissant les règles de l’entreprise. Une année où les plus hallucinantes valorisations de sociétés encore naissantes vont créer des centaines de « millionnaires d’un jour ». Certains le devenant quand ils vendent à temps, d’autres passant à côté de la martingale quand la fin de la récréation sonne à l’été 2000 : la « bulle » Internet explose.
Au-delà de l'histoire ahurissante de ces « friconautes », comme on les appelait, le documentaire raconte les aberrations du capitalisme financier et l'incompréhension des pouvoirs dominants face à la révolution Internet.

L'Europe à mi-chemin de la protection des droits sur Internet. Communiqué de La Quadrature du Net : « un accord a été trouvé sur le Paquet Télécom. Le nouveau texte, qui vise à protéger l'accès à Internet, contient des éléments positifs comme la référence au droit à une “procédure préalable équitable et impartiale” et au respect de la présomption d'innocence. Toutefois, il inclut également des passages ambigus et comporte des failles potentielles. Cette disposition sans ambition sera maintenant sujette à interprétation, et il reste donc à voir si elle permettra d'invalider les dispositifs de restriction de l'accès au Net tels que la “riposte graduée”. […]
« Malgré son manque de clarté et d'ambition, ce texte constitue une arme juridique importante pour continuer le combat contre les restrictions abusives de l'accès au Net. Cet accord ne permet pas de protéger clairement la liberté fondamentale d'accès à Internet, et les menaces planent encore, notamment en raison du lobbying intense des industries du divertissement en faveur du traité ACTA, qui met en danger la Neutralité du Net et cherche à imposer la responsabilité des intermédiaires techniques » conclut Jérémie Zimmermmann, co-fondateur de La Quadrature du Net (lire l'intégralité du texte sur le site de la Quadrature).