UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Coopérative QUI VIVRA BÉRAT habitat partagé en évolution la Ménardière
Une autre façon de vivre ? Une autre façon de vieillir ? Voilà 4 ans, qu’un groupe de retraités a investi le Domaine de la Ménardière en créant une coopérative. Objectif : Vivre et vieillir ensemble solidaires et actifs jusqu’au bout du chemin. Chambres d’hôtes, Conc...

SÉANCES BÉBÉS
  Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pou...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

Soutenez Utopia Palmer

PALESTINE

Du 20/04/24 au 06/11/24

AU CINÉMA COMME PARTOUT : QUE VIVE LA PALESTINE !

À Montpellier et dans l’ Hérault une centaine de personnes du milieu artistique et culturel ont lancé en janvier un appel pour un cessez le feu immédiat et pérenne à Gaza.La violence avec laquelle Israël tente de faire disparaître la culture palestinienne est une arme redoutable contre laquelle se dressent les artistes palestiniens en s’efforçant de poursuivre leur création face à cette volonté exterminatrice. Ils plantent ainsi des graines d’espoir vitales pour toute une population, nous souhaitons diffuser cet espoir. Pour que vive la dignité humaine à travers la culture et le cinéma nous vous proposons plusieurs films autour de la Palestine accompagnés de temps d’échanges.


  • Séance le dimanche 9 juin à 11h, en présence de membres de l’AFPS34, suivie d’un brunch partagé sur la terrasse (vous apportez le solide, nous fournissons le liquide)
    Tarif unique 4 €

    LE CHAR ET L'OLIVIER

    Du 09/06/24 au 09/06/24

    Le Char et l'olivier rappelle un certain nombre de fondamentaux oubliés et apporte un éclairage sur l'histoire de la Palestine, ce que les médias appellent « le conflit israélo-palestinien », de son origine à aujourd'hui. Apprendre du passé pour comprendre le présent !  Ce film documentaire réunit analyse géopolitique, interviews de personnalités internationales, expertes sur ce sujet et témoignages de citoyens palestiniens et français. Il propose des clefs de compréhension et souhaite débarras... (lire la suite)


  • Séance unique le lundi 27 mai à 20h, animée par Odile Kadoura, présidente de l’AFPS 34, membre du groupe de travail AFPS sur les prisonniers Palestiniens

    BIR’EM

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Dans le nord d’Israël, Nagham, une jeune Palestinienne, décide de réinvestir le village de son grand-père, détruit lors de la guerre de 1948 et laissé à l’abandon. Elle est bientôt rejointe par d’autres jeunes Palestiniens qui font revivre l’espoir éphémère d’un retour au village. Loin des images d’actualité, dans la beauté des paysages ruraux d’une région dans laquelle seule la verdure est restée libre, Bir’em est un film sur la transmission de la mémoire à travers les générations et sur les f... (lire la suite)


  • Séance unique le mercredi 15 mai à 20h, en présence du réalisateur Hervé Magnin
    Tarif unique 4 €

    UN MUR DANS MA TÊTE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu’un atome, disait Albert Einstein. Certes, en Palestine, les murs de séparation sont très concrets. Mais plus rigides que le béton, sont les murs abstraits des mentalités façonnées par les propagandes. Certes, en Palestine, la colonisation bat son plein. Mais décoloniser les esprits est un préalable pour mettre un terme au colonialisme que le gouvernement israélien fait régner dans les territoires occupés. Du moins, c’est le postulat de ce film qu... (lire la suite)


  • Séance unique dimanche 5 mai à 11h, animée par le réalisateur Serge Le Péron en visioconférence, et suivie d’un brunch partagé sur la terrasse (vous apportez le solide, nous fournissons le liquide)
    Tarif unique 4 €

    MÉMOIRES DE PALESTINE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Leïla Shahid, qui n’a cessé de porter la voix de la Palestine, remonte le temps pour nous faire partager les souvenirs que sa mère, Sirine Husseini Shahid, née à Jérusalem en 1920, lui a transmis avant d’en faire un livre : Souvenirs de Jérusalem. Ces souvenirs évoquent l’histoire d’une famille de notables hiérosolymites frappée dans les années 1930 par la politique répressive du Mandat britannique et obligée de s’installer à Beyrouth. Ils témoignent en même temps d’un engagement dans l’histoire... (lire la suite)


  • Séance unique le vendredi 26 avril à 20h,
    présentée par Brigitte Challande, membre du groupe Gaza urgence déplacé·e·s et co-autrice entre autre du livre Gens de Gaza. La séance sera suivie d’une discussion

    YALLAH GAZA !

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Après 2 voyages dans les territoires de Palestine occupée, un premier film Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine, j’ai voulu comprendre et appréhender spécifiquement Gaza, territoire isolé de la Palestine de 40 km x 12 km occupé depuis 1967, où vivent plus de 2 millions de personnes. La population est complètement enfermée depuis 2007 par Israël et régulièrement bombardée au mépris de toutes les règles de Droit International et conventions des Nations Unies. Gaza est historiqu... (lire la suite)


  • Séance unique le lundi 22 avril à 20h,
    en présence de la réalisatrice Roxane Borgna et suivie d’une discussion

    UNE ASSEMBLÉE DE FEMMES PALESTINIENNE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Pendant plus d’un an, Roxane Borgna et Laurent Rojol, réalisateur·ices, ont parcouru les campagnes et les villes de Palestine en collectant des interviews de femmes. Elles questionnent leurs droits en tant que femmes et disent leur quête de liberté. L’équipe les a suivies dans leur quotidien afin d’observer leurs comportements à travers la fine grille de l’expérience vécue. Ils et elles ont dialogué afin de décrypter l’espace du dedans, de connaître leurs rêves, leurs cauchemars, leurs obsession... (lire la suite)


  • Séance unique le dimanche 21 avril à 11h,
    dans le cadre de la Journée Internationale de la Solidarité avec les Prisonniers Politiques. La séance sera présentée par Christine Post, coordinatrice du groupe de travail AFPS sur les prisonniers palestiniens et suivie d’une discussion ainsi que d’un brunch participatif.

    3000 NUITS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il est des films dont on ressort ému aux larmes, dont on ne se remet jamais complètement et dont on a envie de dire au monde entier « si j’étais toi, j’irais de ce pas le voir au cinéma ». 3000 nuits, de la réalisatrice palestinienne Maï Masri, fait partie de ces films-là. L’histoire se passe dans une prison israélienne dans les années 80, Layal y enfermée pour 8 années, condamnée pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle partage la cellule d’Israéliennes condamnées de droit... (lire la suite)


  • Séance unique le mardi 16 avril à 20h,
    présentée par Bernard Botiveau, politologue, directeur de recherche émérite au CNRS et suivie d’une discussion.

    ONE MORE JUMP

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Discipline née dans les années 90 en banlieue parisienne, le Parkour nous invite à franchir les obstacles et à dépasser nos limites, en milieu naturel ou urbain, tout en s’adaptant : course, sauts, déplacements en équilibre ou encore des techniques d’escalade. Vous vous souvenez des « yamakasi » sur les toits et dans les rues de Paris ? Emanuele Gerosa dépeint le Gaza Parkour et les jeunes athlètes Palestiniens vivant à Gaza. Dans cet espace où les murs et les barrières sont partout, ce sport... (lire la suite)