UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

HORS LES MURS DE LA CARMAGNOLE
Séance unique le dimanche 23 janvier à 11h
, suivie d'une rencontre avec le réalisateur Jean-Philippe-JACQUEMIN et la Carmagnole.

CONTRE VENTS ET MARÉES

Jean-Philippe-JACQUEMIN - documentaire France 2019 1h - avec la participation de Pierre Charret, Yvonne Abbas, Guy Béziade, Michel De France...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

CONTRE VENTS ET MARÉES« Risquer sa vie pour un idéal quand on n’a pas 20 ans… »
Un récit documentaire de quatre histoires, quatre parcours complexes et engagés, quatre résistants de la Seconde Guerre mondiale, qui racontent leur engagement. D’abord devant le réalisateur du film, Jean-Philippe Jacquemin, un Lillois très tôt habité par l’imaginaire de la Résistance grâce aux récits qu’en faisait sa grand-mère. Ensuite devant les élèves du lycée Jean-Prouvé de Lomme, où les résistants ont témoigné de leur histoire avec une volonté de transmission. Même si, pendant longtemps, ils ne s’étaient pas épanchés sur leurs souvenirs. Cet auditoire lycéen a l’âge qu’eux-mêmes avaient lorsqu’ils se sont engagés, au début de l’occupation allemande.

Quel héritage garde-t-on de la Résistance ? Comment forger sa conscience politique ? C’est quoi l’engagement ?
Loin de vouloir passer pour des héros, ils sillonnent la France afin de rencontrer les jeunes générations et parler de leur expérience, de leur combat, de leur engagement et de leurs convictions et de la lutte !
« Contre vents et marées : on avait l’impression qu’ils n’avaient jamais arrêté de résister. Leurs convictions sont inébranlables et, je l’espère, ressortent fortement dans le film. C’est une sorte de foi, non religieuse, la foi citoyenne qu’un avenir meilleur est possible et qu’il peut être bâti par la main de l’Homme. Ils ont connu l’Horreur, mais aussi sont les témoins qu’elle peut être surmontée et même évitée. C’est de l’énergie qu’ils transmettent. Et c’est cela que je voulais capter avant tout pour le transmettre, avec les moyens du cinéma. De l’énergie sur grand écran »
Évasions spectaculaires, filatures, espionnage, clandestinité, maquis, embuscades, sabotages… la jeunesse permet tout ! Mais ce qu’il en reste, ce sont des convictions en héritage, ces convictions qu’ils ont gardées toute leur vie et qu’ils nous livrent sans réserve… contre la montée des extrémismes et pour sauvegarder les avancées du Conseil National de la Résistance aujourd’hui en danger : Sécurité Sociale, Assurance Chômage, Liberté de la Presse…