UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Coopérative QUI VIVRA BÉRAT habitat partagé en évolution la Ménardière
Une autre façon de vivre ? Une autre façon de vieillir ? Voilà 4 ans, qu’un groupe de retraités a investi le Domaine de la Ménardière en créant une coopérative. Objectif : Vivre et vieillir ensemble solidaires et actifs jusqu’au bout du chemin. Chambres d’hôtes, Conc...

SÉANCES BÉBÉS
  Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pou...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

Soutenez Utopia Palmer

Avant-Première le mardi 21 mai à 20h en présence de la réalisateurice Alexe Liebert et suivie d’une discussion animée par Caroline Héraud

SINJAR, NAISSANCE DES FANTÔMES

Alexe LIEBERT - documentaire France 2023 1h44mn VOSTF - Avec la voix de Golshifteh Farahani...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SINJAR, NAISSANCE DES FANTÔMESSi le 13 novembre 2015 reste dans les mémoires la date funeste des attentats terroristes à Paris livrés par Daech, c’est aussi la date de leur défaite à Sinjar, ville frontière entre la Syrie et l’Irak, tombée entre leurs mains un an plus tôt.

C’est le 3 août 2014 que l’État Islamique commence son invasion de la région de Sinjar, ainsi que ce massacre systématique et systémique de la communauté yézidie conté ici dans un langage tout à la fois cru et pudique, où les images de la dévastation, des ruines et de l’effacement côtoient la poésie d’un texte qui veut garder la mémoire vive, l’espoir présent, comme si la Montagne de Sinjar elle-même, terre sacrée, berceau et forteresse des Yézidis se mettait à raconter.
Lors de cette conquête meurtrière, les hommes qui n’ont pu s’enfuir sont assassinés, et les femmes et enfants sont faits prisonniers de guerre. Les premières et les fillettes servent d’esclaves sexuelles avant d’être revendues aux plus offrants tandis que les seconds, garçons, sont de ces orphelins convertis de force qui deviendront des enfants soldats.
Des années plus tard, plus de trois mille Yezidis sont toujours portés disparus. Ceux qui sont revenus vivre dans ces montagnes, survivants, rescapés, hommes, femmes, enfants, questionnent le temps suspendu du traumatisme et de l’exil, où des décombres doit naître la résilience ou l’abandon… Comment refermer la fracture et apaiser la voix des fantômes ? Quel chemin emprunter pour guérir du traumatisme, dans ce temps immobile qui en ravive la douleur jour après jour ? Le documentaire Sinjar, naissance des fantômes mené avec beaucoup de justesse par le binôme Alexe Liebert à la réalisation et Michel Slomka à la photographie, continue de nous habiter, bien longtemps après la dernière image, le dernier mot… Incontournable !