LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

GERRY

Gus VAN SANT - USA 2002 1h43mn VOSTF - avec Matt Damon, Casey Affleck... Scénario de Casey Affleck, Matt Damon et Gus Van Sant.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

GERRYGus Van Sant a tourné Gerry en 2002, soit un an avant Elephant. Après plusieurs films réalisés à l’intérieur du système hollywoodien (Will Hunting, Psycho, A la recherche de Forrester), Gerry concrétisait pour Van Sant une rupture radicale, une échappée belle vers un cinéma libre de toutes contraintes de production, de narration, de star système, de box office. Et autant dire qu’il n’y est pas allé de main morte dans la liberté et l’expérimentation ! Gerry est encore plus radical qu’Elephant, car il n’y a même pas le prétexte du fait divers connu comme point de départ. Deux personnages et le désert, le ciel, la lumière, l’air… et basta ! Van Sant fait le pari d’un cinéma purement sensoriel et poétique.

Deux amis se surnommant mutuellement Gerry roulent au milieu d’un paysage aride et poussiéreux. Convaincus d’être près de leur destination finale, ils décident de poursuivre leur expédition à pied en s’engageant sur un sentier balisé.
Mais les deux voyageurs réalisent un peu tard qu’ils se sont égarés, qu’ils sont incapables de retrouver le chemin les ramenant à leur voiture. C’est alors que s’amorce une longue traversée dans l’immensité du désert : les deux hommes marchent pratiquement jour et nuit, n’échangent que peu de mots, hésitent à se séparer malgré une tension grandissante. Épuisés, déshydratés et surtout désespérés à l’idée de s’enfoncer davantage dans le désert, ils n’ont pourtant d’autre solution que de continuer à avancer, sans savoir s’ils vont arriver quelque part, sans savoir s’ils vont tenir longtemps, sans plus rien savoir du tout…

Dans de magnifiques paysages aux lumières changeantes, le cinéaste s’amuse à faire zigzaguer ses deux étranges personnages, alors que le spectateur ne sait rien de leur passé, de leur quête présente et des liens qui les unissent. Scénario et dialogues en grande partie improvisés au fil du tournage, composition remarquable d’un environnement singulier (un désert improbable, amalgame des vastes étendues de l’Argentine, de la Californie et de l’Utah), tension dramatique réduite au minimum alors que l’urgence d’une telle situation appelle souvent bien des clichés sur des affrontements brutaux, tout dans Gerry s’affiche de manière subtile et épurée. Van Sant crée ainsi un climat envoûtant et étrange, finement soutenu par la musique d’Arvo Pärt, utilisée avec parcimonie. Matt Damon et Casey Affleck proposent un jeu minimaliste en parfaite concordance avec le caractère quasi expérimental de cette aventure hors du commun.