LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

UN JOUR SANS FIN

(GROUNDHOG DAY) Harold RAMIS - USA 1993 1h43mn VOSTF - avec Bill Murray, Andie MacDowell, Chris Elliott, Stephen Tobolowski... Scénario (jubilatoire) de Danny Rubin et Harold Ramis.

Du 10/08/22 au 30/08/22

UN JOUR SANS FINImbuvable il est, ce mec! Et quand je dis imbuvable... il la joue désabusé, vu qu’il se prend pas pour une crotte de teckel irlandais. A force d’annoncer le temps sur une grande chaîne câblée de la région de Pittsburgh, sa tête a fini par gonfler comme un ballon sonde... En plus il est vilain comme un choucaca, enfin, pour mon goût... moi je les préfère plus secs... bon mais ça... si encore il était délicat et aimable... quéquette zobi! Grognon, jamais content, traitant ses aficionados avec un dédain, mais un dédain... Même pas foutu de s’apercevoir que l’Andie MacDowell est tout-à-fait troussable, tellement il est préoccupé de lui-même et furieux qu’on l’expédie ce 2 février (comme tous les ans d’ailleurs) pour commenter, en direct de Punxsutawney, le réveil de la marmotte qui est censé coïncider avec les premiers balbutiements du printemps... C’est d’ailleurs une fête idiote, comme beaucoup de fêtes de ce genre: il y a fatalement une poignée de notables locaux qui viennent bêtifier leur numéro habituel... C’est pas propre aux USA, vous connaissez aussi... On extirpe une marmotte à moitié sonnée d’une boiboîte, on lui beugle dans les portugaises, et on prétend avec l’air le plus con possible que c’est l’hiver qui en partant lui a pincé le dodu de la fesse pour la réveiller... Que le Bill Murray en ait rien à cirer, on pourrait presque le comprendre... mais c’est tout de même pas une raison pour tirer la tronche à l’Andie qui l’a bien mignonne, elle, sa trombinette.
Dans la soirée, une tempête de neige les coince à Punxsutawney... Et le lendemain, lorsque le réveil de Bill sonne... c’est à nouveau le 2 février qui recommence... Mêmes mots, mêmes rencontres, mêmes images... Persuadé que son mental s’est déglingué dans la nuit, il traverse une journée bourrée d’angoisses bien légitimes et finit cependant (coincé à Punxsutawney par une tempête de neige...) par s’endormir, pour se réveiller... le 2 février... Après une bonne quinzaine de 2 février, il va tout de même finir par comprendre qu’il n’est pas dingo du tout, mais que par un étrange phénomène, il est enfermé (pour l’éternité?) dans une boucle du temps...
Il va alors passer par tous les états d’âme, Bill, tester tous les comportements possibles et finir par savoir par coeur, à la virgule près, le rôle de chacun, prévoir la seconde où le serveur va lâcher son plateau etc... Et inventer toutes les perturbations possibles, de plus en plus fort, de plus en plus gros... mais quoi qu’il fasse d’énorme, de calamiteux, de scandaleux, le lendemain sera toujours la veille... enfin, aujourd’hui 2 février, fête de la marmotte.