LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

Mercredi 11 Février à 14h

Projection-débat : 1945-2015 – Regards de cinéastes sur l’histoire coloniale


Dans le cadre de 12e édition de LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
Présentation du films et débat avec Dragoss Ouedraogo, cinéaste, enseignant en anthropologie visuelle, Didier Nativel, chargé de recherches au CNRS/LAM (Les Afriques dans le Monde), et Cheikh Sow, membre du réseau Sortir du colonialisme.
Tarif unique : 4 euros

LES MASSACRES DE SÉTIF, un certain 8 Mai 1945

Mehdi LALAOUI et Bernard LANGLOIS - documentaire France 1995 56mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES MASSACRES DE SÉTIF, un certain 8 Mai 1945À l’occasion de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, à laquelle ont participé des dizaines de milliers d’Algériens, plusieurs manifestations pacifiques sont organisées par le mouvement nationaliste algérien. Dans le cortège de Sétif, à 300 kilomètres d’Alger, des pancartes proclament : « Nous voulons être vos égaux », « Libérez Messali »… (Messali Hadj, chef du principal mouvement nationaliste, a été arrêté et exilé au Gabon). En tête, un scout musulman brandit le drapeau algérien. La police se précipite. Le jeune homme qui s’empare du drapeau, Bouzid Saâl, est abattu. La manifestation dégénère, les forces de l’ordre tirent dans la foule qui se retourne alors violemment contre les « Français » présents. Il y a des morts des deux côtés.
Scénario identique dans la soirée à Guelma, puis les jours suivants dans plusieurs villes de la région (Kherrata, etc.). 102 morts seront dénombrés côté français. La répression, extrêmement brutale, lancée par les autorités coloniales va faire des milliers de victimes côté musulman, jusqu’à la fin du mois de mai. Un véritable massacre, s’accordent à dire les historiens, qui ont attendu une cinquantaine d’années pour faire de cette page terrible, ignorée par la République, un sujet de thèses.

Premier documentaire à explorer ces événements, Un certain 8 mai 1945 a recueilli les témoignages des principaux acteurs, aujourd’hui disparus.

En première partie de séance, hommage à René VAUTIER, tout récemment disparu, avec la projection de son court métrage AFRIQUE 50.

Mercredi à 9h30, Rencontre du matin, avec les intervenants cités plus haut, et projection du court métrage sur le Clown Chocolat réalisé par Arnaud Fleuri (film présenté par le réseau Sortir du colonialisme).