samedi, juin 24 2017

Le programme du Festival Les Tropicales est arrivé !

Le Festival proposé par SoFilm - le magazine « de toutes les cinéphilies » - se tient du Jeudi 6 au Dimanche 9 Juillet en partenariat avec Darwin et Utopia. Vous pouvez télécharger la grille horaire ici (on aura la version papier dans les tous prochains jours…) :

 

Grille-Tropicales2017.pdf

Lire la suite...

mercredi, juin 21 2017

Promenades électromagnétiques à Bordeaux

Christina_Kubisch.jpeg
 

Dans le cadre de Sound & the city – Interférences
Une exploration sonore de la ville invisible, Bordeaux, 19 Mai – 2 Juillet

CHRISTINA KUBISCH - « Electrical Walks Bordeaux »
Promenades électromagnétiques à Bordeaux

En partenariat avec le Gœthe Institut de Bordeaux 

Rencontre avec l’artiste Lundi 26 Juin à 18h au Gœthe Institut, 35 cours de Verdun, Bordeaux, et ensuite à Utopia pour la projection du film CE QUE NOUS NE VOYONS PAS

Point de départ et de retour des promenades / infos pratiques : 
L’Inox, 7 rue des Capérans, 33000 Bordeaux, 
Du Mardi 27 juin au Samedi 1er juillet, de 13h à 20h (dernier départ à 19h)

Lire la suite...

samedi, juin 17 2017

VISITE-GUIDÉE LE BORDEAUX NÈGRE

« Derrière les murs, la condition des hommes »
Venez suivre les pas des animateurs de la balade alternative qui vous fera visiter l’autre Bordeaux. « Le secret le mieux gardé » des Bordelais que l’histoire a conduits en Afrique mais aussi dans les Caraïbes.

Dimanches 25 juin, 9, 16 et 30 juillet.

Inscription obligatoire : memoires.partages@gmail.com

MÉMOIRES ET PARTAGES

mardi, juin 13 2017

DYSTOPIA

total-recall-1990.jpeg
 

Samedi 24 JUIN à partir de 18h, 
Esplanade Charles De Gaulle - Bordeaux Mériadeck
Le FIFIB présente : DYSTOPIA

 

Un rendez-vous rétro-futuriste où se confronteront utopies et dystopies urbaines. Au programme : Art urbain par Jean-Luc Feugeas

19h : Conférence Cinémarchitecture, en partenariat avec Arc en Rêve centre d’architecture

20h : Iboat Sound System
22h : Set musical et visuel Maud Geffray (Scratch massive)
23h : Projection de Total Recall de Paul Verhoeven

 

Entrée gratuite

Buvette et en-cas sur place

 

FIFIB

jeudi, juin 8 2017

FILMS BEAUX-ARTS

Lundi 12 JUIN à 20h30, PROJECTION D’UNE SÉLECTION DE FILMS RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS DE L’ÉCOLE D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR D’ART DE BORDEAUX

Organisée avec l’agence régionale ÉCLA

Entrée libre.

De la fiction au documentaire, en passant par le cinéma expérimental, les étudiants explorent la diversité du langage de l’image en mouvement.

samedi, juin 3 2017

Stop Linky ! Manifestation festive !

Samedi 10 Juin à 15h, Place de la Victoire
 

Le Jeudi 6 Avril vous étiez nombreux à l’Athénée municipal pour participer à la conférence organisée par les membres du collectif Stop Linky. Plus de 200 personnes ! C’était emballant ! Et vos applaudissements, vos nombreuses questions nous ont convaincus qu’on était sur la bonne voie, qu’il fallait continuer toutes et tous à s’opposer au déploiement de ces compteurs : Linky pour l’électricité, Gazpar pour le gaz et Aquarius pour l’eau. 
Vous êtes aussi de plus en plus nombreux à vouloir recevoir les infos du collectif, plus de 400 personnes ! Et aujourd’hui 357 communes ont voté la non-installation de ces compteurs. Ce qui représente des milliers de citoyens à travers la France. Les collectifs anti-Linky se multiplient en Gironde. Et nous ne pouvons que nous réjouir de la tournure récente de la situation, quand bien même l’élection présidentielle est passée par-là. Le 26 Avril dernier, Ségolène Royal a sévèrement critiqué les conditions du déploiement du compteur (usage de la force, menaces d’amende, de coupures de courant…) par Enedis et ses sous-traitants : « le déploiement ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté de faire adhérer l’ensemble des Français à la transition énergétique de manière positive et participative ». Pour nous qui constatons en permanence des passages en force, 
des attitudes agressives inacceptables, ce rappel à l’ordre est bienvenu 
et va permettre à chacun de faire valoir son bon droit et légitimer 
son refus d’une installation.

stoplinky.bordeauxmetropole@gmail.com

dimanche, mai 28 2017

FOOD COOP sur Vidéo En Poche !

Vidéo en Poche

des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale 
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : VIDÉO EN POCHE

 

Food-coop.jpeg
 

FOOD COOP
Documentaire de Tom Boothe

Food Coop fait résolument partie de ces films toniques et inspirants. Au départ, un œnologue new yorkais Parisien d’adoption : Tom Boothe. Il décide de réaliser un documentaire sur une expérience extraordinaire, méconnue chez nous bien qu’existant depuis 1973 à Brooklyn. À une période où il n’était pas encore question de l’importance du bio et des circuits courts, dans une mégalopole où l’on peut acheter des plats préparés à chaque coin de rue mais où il est très compliqué de se procurer des ingrédients naturels de qualité pour faire soi-même la cuisine sans débourser une fortune, la  Park Slope Food Cop part d’une idée simple : si les consom’acteurs se mettent ensemble pour monter leur propre supermarché et choisir eux-mêmes les produits, de préférence bio et de proximité, on devrait pouvoir consommer mieux et moins cher. Avec cette notion forte que seuls les participants-coopérateurs pourront acheter dans cette grande surface pas comme les autres. Concrètement, chaque coopérateur donne chaque mois 2 heures et 45 minutes de son temps pour les tâches essentielles (caisse, manutention, découpage, mise en rayon…) et au final peut bénéficier de bons produits largement moins chers que partout ailleurs dans New York. Seule la gestion économique du magasin est assurée par des salariés professionnels.
Tom Boothe est un des initiateurs de « La Louve », petite sœur parisienne de la « Food Coop ». Et à Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Biarritz, Lille, Bruxelles… des projets fleurissent.

 et plus de 170 films au catalogue : VIDÉO EN POCHE

mercredi, mai 24 2017

Des spectateurs avec les cheminots pour relancer la gare de triage d'Hourcade à Bègles !

Suite à la projection le Vendredi 28 Avril du film de Gilles Balbastre Transport de marchandises, changeons d’ère ! et au débat qui s’en est suivi sur la baisse constatée depuis 2011 des volumes de machandises transportés par le rail en Aquitaine, des spectateurs prenant conscience du caractère vital de cette gare ont décidé de relancer avec les cheminots et cheminottes présents à cette soirée le comité de défense qu’ils ont créé il y a quelques années pour préserver le triage d’Hourcade à Bègles : Comité de Défense et de Développement du Triage d’Hourcade – coddeth.fr
Cette association est composée d’élus, de citoyens, d’associations et de cheminots bien sûr.
Pourquoi ? Seulement 10% de marchandises sont acheminées par le rail contre 85% par la route ! Conséquences : augmentation exponentielle de la pollution et des maladies qui y sont liées, des embouteillages, de l’insécurité sur les routes, mais aussi perte des savoirs faire des cheminots,  gabegie financière en matière de réfection des infrastructures routières… Le fret ferroviaire est en train de mourir alors que c’est une des solutions pour diminuer la pollution, faire face au réchauffement climatique. 

 

Si vous souhaitez participer à cette mobilisation, ou si vous voulez simplement vous informer, comprendre les enjeux du fret ferroviaire, contactez Christophe Hellies : 
christophehellies@gmail.com

Vous serez informé de la prochaine réunion. 

samedi, mai 20 2017

STOP LINKY…

Pour en savoir plus sur le compteur électrique Linky, savoir POURQUOI et/ou COMMENT faire pour le REFUSER, vous le pouvez, le Collectif Stop Linky Bordeaux Métropole vous invite à venir Salle de la cheminée au Cinéma Utopia, à l’occasion de l’une de ses RÉUNIONS ou de l’une de ses PERMANENCES. Ou les deux, si le cœur vous en dit…

 

Les RÉUNIONS d’information : Lundi 22 mai et Lundi 26 juin de 18h30 à 19h30 et Samedi 3 juin de 10h à 11h sont organisées pour vous informer et répondre à toutes vos questions sur : stoplinky.bordeauxmetropole@gmail.com

 

Les PERMANENCES de dossiers REFUS linky sont posées pour vous aider dans vos démarches de refus : Samedi 3 juin de 11h à 14h ET tous les jours par mail : Prenez contact et RV sur : dossier.refus.compteur.linky@laposte.net

 

Pour monter en 3 clics votre dossier de REFUS du COMPTEUR EDF LINKY. Que vous soyez propriétaire ou locataire, que votre compteur soit à l’intérieur, à l’extérieur ou dans les parties communes : c’est celui qui paie sa facture d’électricité qui peut refuser. Apportez : la photocopie de votre facture d’électricité + la photocopie recto-verso de votre pièce d’identité (même nom que facture EDF) + votre chéquier + la date de la lettre (qui vous informe de l’installation de ce nouveau compteur LINKY pour vous - bien sûr, si vous l’avez déjà reçue).

 

IMPORTANT : Vous pouvez bien sûr faire votre dossier REFUS du COMPTEUR LINKY sans avoir reçu la lettre informative : cela vous permettra de ne pas être dans l’urgence pour protéger votre compteur (lorsque les poseurs seront déjà dans votre rue).

 

Quatre nouveaux collectifs ont rejoint la fronde anti-linky !

Andernos : stop.linky.andernos@gmail.com

Lanton : stoplinky.lanton@gmail.com

La Teste: stoplinky.latestedebuch@outlook.fr

Biscarrosse : collectif-stop-compteurs-communicants-biscarosse@listx.listes.vox.coop

mardi, mai 16 2017

Tous dans la rue pour dire Oui à l'agro-écologie ! Non à l'agrochimie !

Dans le cadre de la Marche Mondiale Contre Monsanto & Co ! 
Samedi 20 MAI à 14h, Place de la Victoire

 

Au cours des 5 dernières années, cette marche citoyenne a pris de l’ampleur pour devenir aujourd’hui un rendez-vous majeur des citoyens mobilisés contre la mainmise des multinationales et du secteur de la finance sur la production agricole. Le modèle agricole que ces multinationales imposent à tous, en dictant leurs règles aux institutions via leurs lobbies, et dans le seul objectif de remplir les poches de leurs actionnaires, est un désastre environnemental, social et sanitaire ! 
Ensemble, dénonçons une nouvelle fois cette agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendante de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s’appropriant le vivant, dont Monsanto – encore renforcée par la fusion annoncée avec Bayer – est le symbole planétaire mais pas l’unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, BASF, DuPont, Limagrain,…). La situation est d’autant plus alarmante que la France est le premier consommateur européen de pesticides et le troisième au niveau mondial !
 

vendredi, mai 12 2017

Deux petits livres épatants en vente à la caisse du ciné

Sexy, Linky ?
de Nicolas Bérard - 4 euros 
(Ed. Le passager clandestin)
En collaboration avec la Librairie La Machine à lire

 

Au fil d’un récit vif, entraînant et plein d’humour, Nicolas Bérard, journaliste de L’Âge de faire, retrace l’enquête qu’il a menée sur le déploiement à marche forcée du compteur « intelligent » (tu parles !), en donnant la parole aux experts, pro comme anti, afin de faire la lumière sur cette sombre histoire Linky. Qu’est-ce qui se cache derrière les nouveaux compteurs ? Questions sanitaires, enjeux industriels, financiers, politiques, technologiques, problématique environnementale… Un livre d’autant plus utile que l’électricien français et tous les fournisseurs d’énergie restent volontairement très évasifs sur ce projet. 
Avec un cahier pratique pour aider celles et ceux qui veulent éviter l’installation d’un compteur Linky chez eux ou dans leur commune, ce livre constitue un petit condensé des arguments et des ressources qui vous permettront de dire non à Linky et à son monde, comme le font nombre d’individus et de communes déjà concernés par le déploiement du compteur espion.

 

Le Petit Altern’actif
3e édition - Prix libre 
C’est un guide compilé et publié par un collectif de motivé-e-s de Bordeaux et ses environs qui part de l’envie de partager toutes sortes de contacts et d’adresses à Bordeaux (restaurants, librairies, alimentaire, vêtements, culture, loisirs…). Vous y trouverez quelques pistes pour sortir de l’univers mercantile et conformiste, des lieux porteurs d’idées comme la solidarité, l’écologie, la décroissance, le féminisme, la culture pour tous… 
Où trouver le guide ? Au salon de tisane et de lecture associatif le Samovar, à la recyclerie participative et solidaire Récup’R, à la Maison des Femmes, au café associatif de quartier le Petit grain, et à Utopia. 
Vous voulez ajouter une adresse, une rubrique ? Vous avez repéré une erreur, une adresse qui n’existe plus ? Vous pouvez écrire à : 
lepetitalternactif@mailoo.org

lundi, mai 8 2017

Le Bassin à flots, quelle galère !

Bon, je sais : difficile d’être audible dans le grand barnum électoral qui sévit actuellement autour de nous. Mais, faut-il le rappeler, nous avons un petit problème qui menace à moyen terme, disons trois ou quatre ans, l’existence même d’Utopia à Bordeaux. Il s’agit, on vous l’a peut-être un peu trop martelé, de cette ambition affichée d’UGC de se faire plus grosse que le bœuf au Bassin à flots en portant sa capacité de feu sur la ville à 31 pièces d’artillerie contre 18 actuellement. Une prétention validée par la Commission Nationale d’Aménagement Cinématographique et contestée par nous le 30 Mars devant la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux, en compagnie de la Médiatrice du Cinéma et de quelques élus soucieux de leurs salles publiques de proximité déjà lourdement impactées par le développement tous azimuts des multiplexes.
Une démarche rendue d’autant plus légitime à nos yeux que le discours martelé, ad nauseam, par nos autorités de tutelle sur l’impérieuse nécessité de se montrer très fermes dans la défense de la diversité et de l’exception culturelle relève d’un mythe quasiment fondateur. On se souvient ainsi, d’André Malraux et son joli « par ailleurs le cinéma est une industrie » : dans la culture multiplexe, les termes sont hélas inversés. Des intentions donc, proclamées mais battues constamment en brèche par une décision de la CNAC qui conduirait, par le développement déraisonnable d’un opérateur privé, à la disparition programmée sur Bordeaux d’un autre opérateur privé, connu et reconnu pour sa réussite et la qualité de sa programmation.

 

Lire la suite...

jeudi, mai 4 2017

Misère, misère…

C’était bien la peine de se débarrasser de ce troupeau de vieilles badernes qui nous bouchaient la vue pour se retrouver aujourd’hui avec comme seul choix présidentiel possible : un blanc bec néolibéral qui fit ses classes chez un banquier et une fille à papa méchante comme la gale, dont le paternel copinait avec le gratin des officiers putschistes de l’OAS. Pourtant il y avait urgence, pensait-on, à changer de disque. Et nous voici, horreur et abomination, à nourrir la perspective de se retrouver pour cinq ans avec un président qui, dans une de ses premières déclarations faites à je ne sais qui, je ne sais où… trouva moyen de déclarer qu’il fallait donner à notre belle jeunesse « le goût de devenir milliardaire ». Milliardaire ? Une idiotie insondable quand on sait que même à Davos le mot fait tousser tant la fonction fait problème aujourd’hui plutôt que solution. A Davos donc… vous savez, cette station de sports d’hiver qui reçoit chaque année, entre deux promenades à traineau, la fine fleur de l’élite des décideurs économiques de la planète qui, dans un bien étonnant sursaut d’humanité, se sont penchés, cette année, sur le développement incroyable des inégalités.
L’un d’entre eux, coiffé parait-il d’un béret et probable réincarnation de l’Abbé Pierre, s’est même fendu d’une image surprenante pour dénoncer la concentration de plus en plus phénoménale de la finance internationale entre les mains d’une poignée de plus en plus riquiqui d’heureux bénéficiaires. Celui-ci donc, au risque d’être lynché à la récré par ses petits camarades, utilisa pour se faire bien comprendre une petite démonstration pas trop compliquée, où il apparaissait qu’il fallait, il y a quelques années, un bus Macron de 85 places pour contenir les 85 personnes riches d’autant d’avoirs que la moitié la plus pauvre de l’humanité. Avant de conclure : « Depuis cette année, la taille d’un véhicule aussi grand n’est plus nécessaire, un monospace de huit places suffit désormais ». 

samedi, avril 29 2017

LE MISANTHROPE

LA COMÉDIE FRANÇAISE AU CINÉMA POUR DES SÉANCES SCOLAIRES

La Comédie Française innove en proposant, à l’intention du public scolaire, des spectacles filmés, choisis parmi les grandes productions de sa saison. Le deuxième spectacle choisi est « LE MISANTHROPE » de Molière, mis en scène par Clément Hervieu-Léger.
Les enseignants intéressés peuvent donc nous appeler au 05 56 52 00 15 pour réserver des séances spéciales, le matin.

Durée du spectacle filmé : 2h45.

Tarif : 4 euros par élève.
 

mardi, avril 25 2017

Cours d'arabe et soutien humanitaire

Tel le colibri, cher à Pierre Rabhi, l’association Salam tâche « de faire sa part »… depuis 2003 Salam organise des cours d’arabe à Bordeaux, cours payants qui génèrent chaque année un pécule intégralement investi dans des actions humanitaires au Maroc… 
Notre actualité 2017-2022 : un projet de partenariat avec l’association des infirmiers de Marrakech, pour des actions de formation (professions de santé) et des participations à des caravanes de soins dans les campagnes.
Dépourvu d’attaches politiques ou religieuses, Salam vise seulement à établir des relations de bon voisinage… de part et d’autre de la Méditerranée. Bénévoles, de tous horizons, aimant voyager ou pas, soyez les bienvenus.
Rens. 06 67 68 11 98

dimanche, avril 23 2017

Ecouter ou réécouter le débat "Nothing to hide"

On vous propose d’écouter le débat qui s’est tenu à l’issue de la projection du film « Nothing to hide » le 27 mars dernier dans une grande salle bien remplie. 

Lire la suite...

vendredi, avril 21 2017

Le petit Altern'actif, 3e édition, est disponible !

En vente au cinéma – Prix libre

La création de ce guide part de l’envie de partager toutes sortes de contacts et d’adresses. Il a été compilié et publié par un collectif de motivé-e-s de Bordeaux et ses environs. 
Vous avez dit altern’actif ?
Souvent les lieux mis en lumière sont des endroits un peu dans les marges et qui se vendent rarement à grands coups de pub. Ils vous proposent quelques pistes pour sortir de l’univers mercantile et conformiste et sont porteurs d’idées comme la solidarité, l’écologie, la décroissance, le féminisme… et la culture pour tous, bien sûr. Ils essaient de proposer d’autres visions de la société que le capitalisme, le productivisme, plus humaines et plus respectueuses de la planète. Ils nous invitent à la sobriété, à la joie de vivre, à une résistance, à s’organiser et agir collectivement, bref à faire un « pas de côté ».
Évidemment ce guide n’est pas parfait et toutes vos remarques, ajouts, contributions sont les bienvenu.es.

 

Où le trouver ? Comment signaler une erreur ou un oubli ?
Le guide est en cours de dépôt dans une dizaine de lieux bordelais. Il est déjà disponible au « Samovar », à « Récup’R », à la « Maison des Femmes », au « Petit Grain » et au cinéma Utopia. 
C’est sa 3e édition qui n’est surtout pas définitive, c’est un chantier permanent ! Vous voulez ajouter une adresse, une rubrique ? Vous avez vu une erreur, un truc qui n’existe plus ?

 

Vous pouvez écrire à : 
lepetitalternactif@mailoo.org
Plein d’initiatives restent à mettre en place, tout n’existe pas à Bordeaux. On compte sur vous d’ici la prochaine version !

mardi, avril 18 2017

Deux nouveaux documentaires sur Vidéo En Poche

Vidéo en Poche

des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale 
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : VIDÉO EN POCHE

 

Nothing-to-hide.jpeg
 

NOTHING TO HIDE
Un film sur la surveillance… et vous
Documentaire de Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic
(en HD)

Tourné en Allemagne, ainsi qu’en France, au Luxembourg, en Belgique et en Espagne, le film a principalement lieu à Berlin, connue pour être devenue la capitale des hackers et lanceurs d’alerte après les révélations d’Edward Snowden. Elles ont démontré que les données récoltées avec notre propre complicité par les entités privées telles que Facebook, Google, Whatsapp… (appelées aussi les GAFAM) servent de matière première à la surveillance de masse (programmes PRISM, Xkeyscore…). Une réponse à ce dilemme a été notamment fourni par Eric Schimdt, le PDG de Google, et repris allègrement depuis par beaucoup de politiciens : « si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre ». À cela, Edward Snowden a répondu : « Affirmer que votre droit à la vie privée vous importe peu, car vous n’avez rien à cacher, c’est comme affirmer que votre liberté d’expression vous importe peu, car vous n’avez rien à dire. »
La logique du « rien à cacher » à l’ère du Big Data n’a encore jamais été interrogée. Eluder cette question nous empêche pourtant de répondre à une autre : quelle société sommes-nous en train de construire pour nous et les générations à venir ? Nothing to Hide interroge les implications de la surveillance de masse à travers une vingtaine d’intervenants et cinq personnages principaux. Le principal protagoniste est un jeune artiste berlinois, jovial et sans histoires, qui pense n’avoir « rien à cacher ». Il accepte d’être surveillé durant trente jours sur son smartphone et son ordinateur.

Le but de l’expérience Mister X est de savoir ce que Facebook, Google & Co – et donc potentiellement les agences de surveillance – peuvent apprendre d’un individu en seulement un mois. L’objectif sous-jacent est de comprendre ce que les seules « métadonnées » (données de connexions, heures et fréquences d’appels, positions GPS…) renseignent sur une personne, sans avoir recours à aucun contenu (message sms, conversation audio, corps de mail etc). Les dernières lois de surveillance en France élaborées et votées sous les gouvernements successifs du quinquennat se focalisent en effet principalement sur ces « métadonnées », prétendant assurer ainsi une meilleure « protection de la vie privée »…

 

Lire la suite...

samedi, avril 15 2017

AVIS À LA POPULATION, AUGMENTATION DE NOS TARIFS À PARTIR DU 3 MAI

(il fallait bien que ça arrive, la précédente remontait à Mai 2013)

Le tarif plein passe à 7 euros

Le carnet de 10 tickets passe à 50 euros

Le tarif première séance, par contre, reste à 4 euros.

Si vous avez peu de sous, n’hésitez pas à acheter un ou deux carnets d’avance, ils ne sont pas limités dans le temps et resteront valables sans supplément jusqu’à leur complète utilisation.

mercredi, avril 12 2017

LES FRISSONS DE LA HAMMER

Hammer.jpeg
 

Affiches du cinéma fantastique britannique, 1955-1976

 

Une exposition d’affiches, photos et documents originaux consacrée au célèbre studio britannique HAMMER spécialisé dans le cinéma fantastique gothique à la bibliothèque Mériadeck, présenté par Monoquini dans le cadre du cycle mensuel de projections cinématographiques Lune Noire.

Expositions, projections, rencontres, du 13 avril au 3 juin 2017

Bibliothèque Mériadeck/Cinéma Utopia/Station Ausone

 

Programe complet

- page 1 de 71