Soutenez Utopia Palmer LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 8€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

  • AFTERSUN

    « La pression pèse sur moi / Pèse sur toi, aucun homme ne demande ça / Sous pression, ça fait s’écrouler un immeuble / Ça divise une famille en deux (…) C’est la terreur de savoir de quoi est fait ce monde / À regarder des bons amis crier : laissez-moi sortir ! Je prie pour que demain soit pour moi un jour meilleur (…) La folie rit sous pression, nous craquons. Ne pouvons-nous pas nous accorder une dernière chance ? Pourquoi ne pouvons-nous pas donner à l’amour cette dernière chance ? Sous press... (lire la suite)

  • BILLIE

    On ne peut pas vous parler de ce documentaire sans vous dévoiler d’emblée ce qui en fait sa force, à savoir la reconstitution minutieuse et détaillée de la vie de la plus grande voix que le jazz ait jamais connu. « La vie » ? « Les vies » serait plus juste car Billie Holiday fut une femme au destin chaotique, embrassant mille parcours artistiques et amoureux. Dans l’Amérique ségrégationniste qui ne donnait presque aucune chance aux Noirs d’exister, il fallait tenter de survivre avec peu, soit da... (lire la suite)

  • CITY OF DARKNESS

    À Hong Kong, dans les années 80, seule l’enclave de Kowloon résiste et échappe au contrôle britannique. Étroite citadelle d’immeubles entassés les uns sur les autres où les ruelles sont des couloirs, Kowloon est habitée par des gens ordinaires et des membres de différents gangs. Dans le film, c’est un seul et unique parrain, Cyclone, qui la contrôle et la protège. Chan Lok-kwun, immigré clandestin, s’y réfugie suite à un différent avec une des triades hongkongaise. Et après quelques échanges de ... (lire la suite)

  • EMILIA PEREZ

    Sur le papier, c’est le projet le plus fou, le plus casse-gueule aussi, qui se puisse concevoir. Imaginez : l’histoire d’un tyran richissime et sanguinaire, chef de cartel mexicain, craint, respecté, qui prépare en secret tout à la fois sa retraite, sa disparition de la place publique – et sa « transition », sa libération d’un corps d’homme pour laisser place à la femme qu’en lui-même il a toujours su être ! Du thriller, du mélo, de la transidentité… et pour corser l’exercice, puisque de genre i... (lire la suite)

  • GIRLS WILL BE GIRLS

    Les études avant tout. À n’en pas douter, Mira, lycéenne en terminale dans un lycée d’élite du Nord de l’Inde, a entendu cette phrase depuis sa plus tendre enfance. Meilleure élève de sa promotion, elle se voit offrir par le proviseur la charge très convoitée de préfète-en-chef de l’année. Nomination exceptionnelle car aucune fille n’a jusqu’alors été nommée ! Mais Mira est bien décidée à montrer que les responsabilités ne lui font pas peur : elle adore les règles qui cadrent le quotidien, elle ... (lire la suite)

  • HAPPY TOGETHER

    Las de répondre aux sempiternelles questions sur Hong Kong au moment où la rétrocession à la Chine devient imminente, Wong Kar-wai décide de prendre la tangente et part en Argentine, emmenant ses idées et ses désirs de cinéma avec lui… Lai et Ho, deux garçons amoureux, quittent donc Hong Kong pour l’Argentine. Mais quelque chose tourne mal tandis qu’ils roulent vers le Sud. Ho quitte son amant. Lai rentre à Buenos Aires et prend un job dans un bar de tango. Ho réapparaît, Lai accepte de l’héber... (lire la suite)

  • HIJO DE SICARIO

    Un étalon noir attaché à un arbre, tandis que des hommes en arrière-plan font la fête à grand renfort de pétarades, réussit à s’échapper en tirant ardemment sur sa corde. Il court libre dans la nuit, sa silhouette se découpe sur le ciel étoilé. Au petit matin, son propriétaire le retrouve auprès d’un petit garçon, fasciné par la majesté de l’animal. Le plan d’après, nous retrouvons ce même garçon, désormais père de famille, et enrôlé dans le milieu de la drogue. Il s’appelle El Ocho, et il est ... (lire la suite)

  • JOAN BAEZ, I AM A NOISE

    Légende de la musique folk et icône de toute une génération, Joan Baez incarne à elle seule ce vent rebelle qui souffla sur les États-Unis dans les années 60 et 70. Une artiste indépendante et libre qui, grâce à sa voix pure aux aigus cristallins, hypnotise les foules et notamment les jeunes qui voient en elle l’espoir d’une nouvelle société plus juste, plus libre. Joan Baez n’a alors que 18 ans et sa carrière va durer plus de 60 ans ! Dans un même mouvement artistique et politique, elle embrass... (lire la suite)

  • L’INNOCENT

    L’Innocent est l’ultime chef-d’œuvre de Luchino Visconti, qu’il dirigea de son fauteuil roulant, paralysé par une attaque, peu de temps avant sa mort. Ce drame mondain adapté de D’Annunzio, d’une cruauté exceptionnelle, est un adieu glacial au monde et au cinéma qui stigmatise une société aristocratique décadente. Un testament moral et esthétique… L’innocent du titre, c’est un nouveau né qui sera tué au nom de l’honneur et de l’orgueil… Difficile d’imaginer un regard plus pessimiste et sans auc... (lire la suite)

  • LA BELLE AFFAIRE

    Une montagne d’argent. Tellement de billets que vous pourriez plonger dedans, vous y vautrer, vous y enterrer et disparaître. Rien de plus car ces billets ne vaudraient plus rien. Pas un kopeck. La sensation d’être riche. Seulement la sensation. Les billets en question ? L’ancienne monnaie de la République Démocratique d’Allemagne. Qui ne valent plus un rond car nous sommes en 1990 et l’Allemagne vient d’être réunifiée. Un seul pays, une seule monnaie. Il fallait en abandonner une des deux, cell... (lire la suite)

  • LA CHUTE DE L’EMPIRE ROMAIN

    L’empereur romain Marc Aurèle sent la mort approcher et désigne Livius pour lui succéder. Mais son fils Commode refuse de s’effacer : il fait assassiner son père et s’empare du trône. Livius va tenter de s’opposer à lui. C’est le début d’une époque troublée pour Rome, qui va entamer son déclin. Ironie de l’histoire du cinéma… Si le médiocre Quo Vadis de Mervin Leroy a relancé la mode du péplum à Hollywood au début des années 50, c’est le magnifique La Chute de l’empire romain d' Anthony Mann qu... (lire la suite)

  • LA FILLE DU PUISATIER

    Au moment de la déclaration de guerre, Patricia, jeune fille modeste, voit partir Jacques Mazel, pilote dans l’armée, qui ignore qu’elle est enceinte. Blâmée par son père, puisatier, et rejetée par les Mazel, commerçants aisés, elle accouche chez une tante. Lorsque Jacques est porté disparu, les grands-parents se retrouvent autour du berceau et écoutent ensemble le Chef de l’État annoncer la capitulation de la France…... (lire la suite)

  • LA GARÇONNIERE

    Moins connu que Sept ans de réflexion ou Certains l'aiment chaud, La Garçonnière est pourtant l'un des plus beaux films de Billy Wilder, un chef d'œuvre de comédie qui voit l'humour féroce du réalisateur (et de son complice scénariste I.A.L Diamond) se teinter d'une tendresse et d'une compassion qui font chaud au cœur. Servi par deux comédiens magnifiques, l'habitué Jack Lemmon et la nouvelle venue Shirley MacLaine, La Garçonnière a trouvé tout naturellement sa place parmi nos films de chevet, c... (lire la suite)

  • LA PRISONNIÈRE DE BORDEAUX

    Comme son titre ne l’indique pas forcément, La Prisonnière de Bordeaux est avant tout une comédie pétillante où il est question de liberté. Le scénario, écrit à l’origine par Pierre Courrège et François Bégaudeau, avait séjourné quelques années à l’ombre, relégué dans un placard de 9m2 où s’entassaient d’autres détenus, jugés sans être forcément coupables, avant de s’évader grâce à Patricia Mazuy qui, en 2019, en reprit l’écriture avec François Bégaudeau, avec qui elle avait déjà travaillé sur d... (lire la suite)

  • LA VENGEANCE DU DRAGON NOIR

    Pour notre été asiatique, il fallait forcément un bon petit wu xia pian (film de sabre – autrement dit un film d’aventure héroïque s’inscrivant dans une histoire chinoise plus ou moins revisitée) de derrière les fagots. Voici donc cet épatant La Vengeance du dragon noir, signé par le réalisateur taiwanais Joseph Kuo, un fleuron du genre resté inédit en France et qui trouve pourtant tout naturellement sa place auprès des premières réussites du géant King Hu, L’Hirondelle d’or (1966) et Dragon Inn... (lire la suite)

  • LE GUÉPARD

    « Nous étions les guépards, les lions. Ceux qui nous remplaceront seront les chacals, les hyènes. Et tous tant que nous sommes, guépards, lions, chacals, brebis, nous continuerons à nous prendre pour le sel de la Terre ». Tout est dit, Luchino Visconti résume avec cette phrase la sève du roman de Lampedusa. Profitant de cette adaptation pour revenir, près de dix ans après Senso, sur la révolution italienne, il se place cette fois ci juste en 1860, au moment de l’arrivée de Garibaldi en Italie. L... (lire la suite)

  • LE ROMAN DE JIM

    À l’origine un homme, une femme. Elle est joviale, immédiatement sympathique et on comprend vite qu’elle ne supporte guère la solitude. Lui est visiblement empathique, compréhensif, prêt à tout excuser, à tout pardonner, à s’oublier. Un peu pataud aussi, plus gros nounours que Don Juan super star. Aymeric est du style à se cacher derrière l’œil de son appareil photo, à observer les cœurs tomber autour de lui, jamais pour lui, comme s’il n’en valait pas la peine. Alors quand Florence le regarde, ... (lire la suite)

  • LES GENS D’À CÔTÉ

    La cinématographie au long cours (28 longs-métrages) d’André Téchiné est à elle seule une radiographie des cinquante dernières années. Une œuvre prolifique qui jalonne l’histoire du cinéma français et incarne les vastes problématiques sociétales à travers le tissage habile et minutieux de l’intimité de ses personnages. Aucun sujet ne l’effraie, tout peut être raconté, semble-t-il nous dire, pourvu que l’humain, le lien – même si cabossé, malmené – demeurent. Il se fait le témoin avec Les Gens d’... (lire la suite)

  • LES TSIGANES MONTENT AU CIEL

    L’action se déroule au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, dans une province de Bessarabie, non loin de l’Empire austro-hongrois. Quatre tsiganes galopent dans les montagnes : ce sont des voleurs de chevaux. Ils concluent avec un riche marchand une transaction fondée sur la dette d’honneur : la ruse du propriétaire s’incline là devant le magnétisme de Zobar, le chef des voleurs… Au cours d’une expédition, les tsiganes sont surpris et poursuivis par l’armée austro-hongroise : trois d’ent... (lire la suite)

  • LUDWIG, LE CRÉPUSCULE DES DIEUX

    Devenu roi de Bavière à l’âge de 19 ans, Louis II (Helmut Berger), héros romantique, entame son règne avec enthousiasme. Mais ses proches le déçoivent. Il se sent trahi par Richard Wagner (Trevor Howard) dont il est le protecteur, le mécène et, espère-t-il, l’ami, et sa cousine Elisabeth d’Autriche (Romy Schneider) lui refuse son amour. Subissant de surcroît des échecs politiques et militaires, Ludwig, seul dans ses palais fastueux, sombre dans la folie… Dans ce dernier volet de ce qu’il appe... (lire la suite)

  • PAOLO CONTE, VIA CON ME

    Dans ce beau documentaire, projeté en 2020 à la Mostra de venise, Paolo Conte raconte, au soir de sa vie, 50 ans de carrière, avec le charme, l’intelligence, la modestie qui caractérisent aussi sa présence sur scène. L’un des plus grands chanteurs et musiciens italiens, sinon le plus grand, des XXe et XXIe siècles, a conquis les foules du monde entier par sa virtuosité, mêlée à un naturel bouleversant. Paolo Conte chante de sa voix sourde, chaude et rauque, joue remarquablement du piano, il des... (lire la suite)

  • PETITES CASSEROLES

    Ces six petits films sur l'enfance et ses questionnements abordent avec humour, justesse et fantaisie les difficultés que l'on peut rencontrer pour dépasser ses peurs, se faire accepter par les autres malgré nos différences, faire plaisir à ceux qu'on aime, concrétiser ses rêves ou être tout simplement soi-même. Les Cadeaux d'Aston Aston fait pleins de cadeaux à ses parents : il est l'as de l'empaquetage ! Le jour de son anniversaire, c'est à son tour de déballer ses cadeaux mais une pluie ... (lire la suite)

  • PORCO ROSSO

    Si l’on ne devait garder dans l’œuvre luxuriante de Miyazaki qu’un seul film dont on pourrait dire qu’il emporte indistinctement tous les publics, emporte toutes les générations de spectateurs de 5 à 105 ans (minimum), filles et garçons confondus, avec un égal bonheur et une même énergie, c’est bien ce Porco Rosso qui nous revient presque en catimini – alors même qu’il était porté disparu des écrans de cinéma depuis sa sortie en 1995 (!) et qu’on le croyait perdu, condamné à n’être jamais vu qu’... (lire la suite)

  • SARAVAH

    « C’est mon premier film, tourné au Brésil en 1969. Mon souhait ? C’est de vous emmener en voyage avec nous. » Ainsi commence Saravah, le film de Pierre Barouh, un documentaire exceptionnel sur la musique brésilienne. Exceptionnel par la concentration de talents qu’il rassemble – le guitariste Baden Powell, le chanteur et saxophoniste Pixinguinha, la chanteuse Maria Bethânia, les compositeurs Paulinho da Viola et João da Baiana… –, exceptionnel par sa rareté – il n’a jamais jusqu’ici été réel... (lire la suite)

  • SARAVAH

    « C’est mon premier film, tourné au Brésil en 1969. Mon souhait ? C’est de vous emmener en voyage avec nous. » Ainsi commence Saravah, le film de Pierre Barouh, un documentaire exceptionnel sur la musique brésilienne. Exceptionnel par la concentration de talents qu’il rassemble – le guitariste Baden Powell, le chanteur et saxophoniste Pixinguinha, la chanteuse Maria Bethânia, les compositeurs Paulinho da Viola et João da Baiana… –, exceptionnel par sa rareté – il n’a jamais jusqu’ici été réel... (lire la suite)

  • SENSO

    Venise, 1866. La ville est bouleversée par les actions des patriotes italiens, qui veulent l’affranchir du joug autrichien. Une représentation du Trouvère de Verdi, au théâtre de la Fenice, est interrompue par des manifestants qui lâchent sur le parterre une pluie de tracts patriotiques. De sa loge, la comtesse Livia Serpieri, épouse d’un haut fonctionnaire, échange un regard avec son cousin, le marquis Roberto Ussoni, instigateur de la manifestation. Quelques instants plus tard, elle doit int... (lire la suite)

  • SEPTEMBRE SANS ATTENDRE

    C’est tout un art que de réussir sa rupture amoureuse. Après 14 années de couple, Ale et Alex se séparent et, avec un goût assez réjouissant du sens-inverse, ils ont décidé que c’est une nouvelle qui se fête. Ce n’est pas tout à fait leur idée, mais une de celles qu’essaime l’inclassable père d’Ale, prolixe en aphorismes fantaisistes. En l’occurrence : « célébrer la séparation des couples plutôt que leur union ». Ale et Alex l’ont tant entendu que l’idée a dû finir par faire son chemin. Après to... (lire la suite)

  • TEHACHAPI

    En octobre 2019, JR obtient la permission d’intervenir au sein d’une prison de sécurité maximale située dans la ville de Tehachapi, en Californie. Il s’y rend une première fois pour rencontrer 28 prisonniers, et leur présente le projet qu’il a en tête pour la cour de la prison. Tehachapi est l’une des prisons les plus violentes des États-Unis. La plupart des prisonniers y sont incarcérés depuis au moins dix ans, et certains y purgent une peine à perpétuité, sans possibilité de sortir un jour, po... (lire la suite)

  • THE HOST

    « Cours, cours, il est derrière toi ! », ça vous rappelle quelque chose ? Alien, 1979, probablement le dernier film « de monstre » véritablement novateur (si l'on excepte le The Thing de Carpenter, mais techniquement, sa nature protéiforme et virale le rend difficilement classable)... Le dernier jusqu'à The Host, film fantastique de génie, série B virtuose et pleine de surprises réalisée par Bong Joon-ho bien avant le fameux Parasite qui allait le rendre universellement célèbre... Cela dit, on ... (lire la suite)

  • TOPAZE

    Instituteur à la pension Muche, Topaze, minable répétiteur incapable de tricher sur les notes de riches cancres, est licencié. Réduit au chômage, il donne des leçons particulières au neveu de Suzy Courtois, une demi – mondaine… Il va alors prendre conscience de la vanité de sa mission éducative et devenir une fripouille cynique…... (lire la suite)