LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 4)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 8/04 au mardi 14/04/2020  Mercredi 8 avril, jour 24 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 8 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de ...

Vendredi 6 DÉCEMBRE 2019 à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : ROYAUME-UNI, UN TOIT POUR TOUS ?


Organisée par le département d'Etudes Anglophones de l'Université Bordeaux-Montaigne
PROJECTION suivie d'une rencontre avec le réalisateur Paul SNG
Tarif unique : 4,50 euros
Prévente des places au cinéma à partir du Mardi 26 Novembre.

DISPOSSESSION

Paul SNG - documentaire GB 2017 1h23mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DISPOSSESSIONPaul Sng, réalisateur et producteur de films documentaires résidant à Edimbourg, filme la société britannique contemporaine du point de vue de ceux et celles qui subissent de plein fouet l’impact des politiques néolibérales et des mesures d’austérité imposées depuis 20 ans par les gouvernements successifs, tant travaillistes que conservateurs.

Dispossession pose une question centrale : que sont devenus les nobles idéaux de l’après-guerre, tel que celui d’assurer un toit pour tous ? A travers une enquête retraçant l’évolution des politiques de logement social depuis le tournant néolibéral impulsé par Margaret Thatcher dans les années 80, le film révèle comment l’État a orchestré le démantèlement du parc immobilier public, laissant le champ libre aux spéculations des promoteurs. La possibilité pour un locataire d’acquérir un logement social était une mesure phare du gouvernement Thatcher. Pourtant, si cette mesure, toujours appliquée, a ouvert l’accès à la propriété, le parc locatif est aujourd’hui réduit à peau de chagrin, en l’absence d’une volonté politique de compenser ces pertes en logements. Avec la transformation et l’embourgeoisement de quartiers convoités, ce sont des pans entiers de la mémoire ouvrière qui disparaissent, alors que les plus modestes sont chassés des centres urbains. Le transfert de l’immobilier public vers le privé, associé à la réduction des budgets des municipalités, incapables d’investir dans de nécessaires rénovations, achève d’assurer la domination sans partage des investisseurs privés.
Résidents, personnalités politiques, membres de conseils municipaux, bailleurs sociaux et architectes apportent dans le film leur vision sur ce qui ressemble fort à une stratégie délibérée de précariser encore davantage les plus pauvres.