UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Solidarité et partage de liens !
En raison des mobilisations agricoles qui ont lieu en ce moment dans toute la France, nous mettons notre documentaire Tu nourriras le monde en ligne en accès libre sur notre site internet : https://parolesdepaysans.wixsite.com/parolesdepaysans/tu-nourriras-le-monde Et sur youtube : https://www.y...

SÉANCES BÉBÉS
  Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pou...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

Soutenez Utopia Palmer

AVANT-PREMIÈRE

SHE WILL

réalisé par Charlotte COLBERT
Grande-Bretagne 2022 1h35mn VOSTF
avec Alice Krige, Kota Eberhardt, Rupert Everett

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)



Après avoir subi une double mastectomie, Veronica Ghent part passer sa convalescence dans la campagne écossaise avec sa jeune infirmière, Desi. Elle découvre que le processus d'une telle intervention chirurgicale soulève des questions sur son existence même, ce qui l'amène à s'interroger sur ses traumatismes passés et à les affronter. Les deux femmes développent un lien particulier alors que des forces mystérieuses donnent à Veronica le pouvoir de se venger dans ses rêves. Une pluie de cendres de femmes, c'est la plus belle métaphore de cet envoûtant conte féministe qui interroge la féminité, par l'entremise de la folk horror. Avec ce sentiment puissant d'une solidarité occulte entre toutes celles qui ont subi, subissent et subiront. C'est donc aussi un magnifique film de sorcières que signe la cinéaste (Charlotte Colbert, retenez son nom), porté par une mise en scène d'une telle envergure que l'allégorie passe parfaitement.