UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Solidarité et partage de liens !
En raison des mobilisations agricoles qui ont lieu en ce moment dans toute la France, nous mettons notre documentaire Tu nourriras le monde en ligne en accès libre sur notre site internet : https://parolesdepaysans.wixsite.com/parolesdepaysans/tu-nourriras-le-monde Et sur youtube : https://www.y...

SÉANCES BÉBÉS
  Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pou...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

Soutenez Utopia Palmer

Séance le dimanche 19 novembre à 11h en présence de la réalisatrice du film Basela Abou Hamed et en partenariat avec l’Association France Palestine Solidarité 34 (AFPS 34). La séance sera suivie d’un brunch oriental.

D'UN EXIL À L'AUTRE

Film documentaire de
Basela ABOU HAMED
France / Palestine 2021 47mn, VOSTF

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

« Dans ce film, je raconte l’histoire d’un réfugié palestinien parmi d’autres. » Ces mots, sont ceux de la réalisatrice en in- troduction du documentaire émouvant qu’elle a réalisé sur son père. En 1948, Hamed (12 ans) et sa famille s’enfuient de leur village d’Ijzim sous la menace des milices sionistes. S’ensuit un long exil, de Jénine à Ramallah, puis en Syrie de Deraa à Damas. Là, dans le camp de Yarmouk, ils et elles étudient, travaillent, font des enfants, qui font des enfants à leur tour. En 2012, la guerre civile fait rage. Le camp est bombardé et assié- gé par l’armée syrienne durant plusieurs mois, la famille Abou Hamed ne voit qu’une seule issue, un nouvel exil, vers la France.