LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

"Un sale métier" à voir sur Mediapart
UN SALE METIER, c’est le titre (emprunté au Voleur de Georges Darien) d’un très chouette film réalisé par Pascal Catheland il y a quelques années, qui est visible en accès libre sur le site de Mediapart pendant une semaine à partir du 26 avril 2020 : Un sale métier / Mediapart. La présentation d...

LES GRANDS VOISINS, LA CITE REVEE
LES GRANDS VOISINS et Utopia Sainte Bernadette à MontpellierUne fois n’est pas coutume, à la suite de nos amis d’Utopia Tournefeuille, nous nous essayons à partager avec vous un film, LES GRANDS VOISINS - et de profiter autant que possible de ce moment pour discuter, ensemble, avec d’autres. San...

La Lettre de Wajdi Mouawad
“Nogent-sur-Marne, le 12 avril 2020Mon cher petit garçon, T’écrire ces quatre mots me bouleverse. Ils rendent si réel l’homme que tu es, en cet aujourd’hui qui est le tien, quand, dans celui qui est le mien, tu n’es encore qu’un enfant. Cette lettre je l’adresse donc à l’homme que tu n’es pas en...

Dans le cadre du 32e anniversaire de la commémoration de l'assassinat de Thomas Sankara, séance unique le dimanche 27 octobre à 10h30 en présence de la réalisatrice, suivie d'une discussion avec des membres du Comité Thomas Sankara Montpellier.
Petit-déjeuner : le cinéma ouvre ses portes à 9h45, nous nous chargeons du café, thé et autres jus de fruits, nous comptons sur vous pour apporter de bonnes et saines choses à manger et partager.

SANKARA N'EST PAS MORT

Réalisé par Lucie Vivier - France 2019 1h50mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SANKARA N'EST PAS MORTQuand Thomas Sankara est assassiné en 1987, Bikontine n’a que cinq ans. C’est sa génération qui se soulèvera des années plus tard pour renverser enfin son successeur, Blaise Compaoré. Mais une fois la vague d’espoir retombée, la question devient lancinante : que reste-t-il du « pays des hommes intègres » ? Faut-il migrer ou rester ? Dans ce « Route One : Burkina », c’est un poète qui part à la rencontre de ses compatriotes pour redécouvrir son propre pays, en suivant le tracé d’une voie ferrée. Et c’est une étrangère qui l’accompagne et en fait son personnage. […] Avec curiosité et ouverture, il entame la conversation avec tous, jusqu’à déceler le sentiment de chacun face à une société insatisfaisante. Le sang des ancêtres apparaît sous la forme d’un pont, construit en 1932 sur ordre des Français, mais certainement pas de leurs propres mains. Sankara serait quant à lui la lumière qui éclaire la route de Bikontine. […] Arrivé au terminus, le poète devra poursuivre sa route seul, dans un présent qui ne demande qu’à s’écrire.

(Olivia Cooper-Hadjian)

Le Comité Thomas Sankara Montpellier (CTSM) est une association qui, depuis sa création en 2007, « participe à la réflexion sur le développement et le changement en Afrique, à la lumière du message universel de Thomas Sankara ». Avec l’ensemble des associations sankaristes issues de la société civile, le concours des organisations internationales qui luttent contre la corruption, l’impunité, la mal gouvernance et l’exploitation des peuples, le Comité Thomas Sankara Montpellier est résolument engagé dans un combat militant et citoyen pour une réelle indépendance du continent africain.