LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

23H59, et après ?
23H59, et après ? Qui n’a pas ressenti cette angoisse profonde face à l’horloge affichant cette heure terrible chaque jour renouvelée ? Qui n’a pas été saisi à la fois par la peur de ce qui risque de se passer après et par la nostalgie d’un temps qui s’achève à ce moment précis et ne reviendra j...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

COLLECTIF 23H59… Un an plus tard !
Les travaux de séparation du Verger Urbain V et du passage seraient terminés. Il manque encore un panneau annonçant clairement les heures d’ouverture du jardin et du fameux passage… Ainsi nous pouvons de nouveau transiter, le soir, jusqu’à minuit et souvent plus, vers le quartier de la Man...

CAFÉ ROMA (ancien restaurant La Manutention) va enfin ouvrir ses portes !
Les « menus » travaux, comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière gazette vont être terminés ! Menus ? Pas tant que ça finalement :la peinture refaite, le mobilier changé, la cuisine réagencée, les nouvelles machines installées, les nouveaux menus édités… et puis é...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Rencontre avec Blanca Li, jeudi 1er juillet à 20h00
en collaboration avec Contraluz et Espagnolas en Paris.
Un verre clôturera la soirée…

PAS À PAS

Blanca Li - France 2009 1h28mn - Avec Blanca Li et sa troupe ainsi que le groupe de musique vocale contemporaine Sequenza 9.3...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

PAS À PASIl y a quelques mois de cela, nous vous avions montré le très beau film documentaire de Frederick Wiseman La danse, le ballet de l’opéra de Paris où l’on pénétrait dans les coulisses de l’Opéra Garnier en y découvrant toute la rigueur du ballet classique, l’exigence, la grâce, la sueur, le travail acharné des corps…
On retrouve un peu de tout cela dans le film de Blanca Li mais dans une version mille fois plus caliente et beaucoup plus personnelle. Et si les deux films parlent de la danse et que l’on peut y trouver de multiples correspondances, ils le font de manières différentes, l’un version thé au lait petits fours, l’autre tapas y sangria ! « Caliente ».

Intime, personnel, drôle, pétillant, Pas à Pas est une plongée dans l’art de la chorégraphe tout autant qu’une formidable ode au travail de troupe. On y découvre la genèse d’un spectacle présenté au Théâtre du Châtelet à Paris en 2007, Corazón Loco (« cœur fou » en français dans le texte). Blanca Li, devant et derrière la caméra, a filmé tous les temps forts de la création artistique et l’on assiste en direct à la naissance d’une œuvre incroyablement riche qui ose tous les contrastes, tous les mariages, toutes les fusions. La danse, bien sûr, mais aussi le théâtre, l’art lyrique, le mime : le voyage est époustouflant de beauté, de drôlerie, de couleurs, le tout mené avec brio par une véritable femme orchestre qui semble parfaitement savoir le chemin qu’elle souhaite faire emprunter à sa troupe tout gardant une profonde humilité et un humour communicatif des plus séduisants.
La magie opère, au fil des répétitions, alors que se construisent les décors et que la mise en scène prend forme, nous suivons Blanca, les danseurs, les chanteurs avec une excitation délicieuse teintée de suspens… Le chanteur lyrique va-t-il parvenir à effectuer correctement cet hasardeux pas de danse ? La séquence ambitieuse avec les chaises ne va-t-elle pas finir en capharnaüm généralisé ? Et surtout, parviendra-t-on à enlever les taches de sueur sur la toile tendue qui fait office de tableau vivant, incroyable installation où viennent se coller amoureusement les danseurs, tels des poissons pris dans des bulles géantes de savon ? Mystère…

Blanca Li nous fait un cadeau incroyable, elle rend accessible la compréhension du processus créatif dans tout ce qu’il a de plus artisanal, de plus ordinaire, de plus ennuyeux aussi parfois. En ouvrant les portes des coulisses de ce « cœur fou », elle fait preuve d’une immense générosité. Au-delà de son talent, de sa vision chorégraphique, c’est sans doute cela qui traverse son œuvre et ses projets.
Pas à Pas, c’est une histoire profondément humaine, l’idée d’un rêve qui s’ébauche progressivement, ne se livre pas d’emblée, se construit en commun pour finalement s’offrir à soi-même et au public dans un éclat final qui pètarade de milles couleurs.