LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
Nous pouvons organiser des séances à la carte pour vos classes, en matinée. Vous trouverez une liste des films programmables sur notre site internet, rubrique « Jeune public et scolaires »/ “D’AUTRES FILMS POUR LES SCOLAIRES”  Pour les maternelles : Zébulon l...

La Ménardière : un habitat partagé en construction…
À Bérat, à mi-chemin entre l’Ariège et Toulouse, la Ménardière est un beau domaine aux multiples possibilités. Acquis en 2019 par une douzaine de personnes au bord de la retraite qui refusaient le destin peu folichon, que nos sociétés réservent à leurs vieux : ni solution privée au coût e...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

TOUT VA BIEN, TOUT VA MAL
Prix des places de cinéma : les salles abusent-elles sur les tarifs ?  Ainsi s’interrogent ces temps-ci la presse et les émissions spécialisées sur la culture, le cinéma, le panier des ménages… ce dernier serait lourdement touché par les politiques tarifaires extravagantes pratiquées ...

  • La séance du samedi 28 janvier à 10h30 se fera dans le cadre du Cinechiacchiere et sera animée par Sandrine Malchirand, professeur d’italien et Michel Ruquet, professeur de cinéma.

    INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS

    Dès le pré-générique, on est saisi par le charme irrésistible, intemporel, de ce drôle de film conçu, bricolé, filmé et animé à la main par Alain Ughetto en « stop motion » (technique d’animation qui consiste à déplacer et faire bouger imperceptiblement, plan par plan, des figurines pour leur donner vie à l’image). Un des atouts irrésistibles d’Interdit aux chiens et aux Italiens, c’est ce côté artisanal, son utilisation de petits riens bricolés qui lui donnent toute sa poésie. Dans ce prologue,... (lire la suite)


  • La séance du lundi 6 février à 20h15 sera suivie d’une rencontre avec Thomas Salvador, réalisateur et comédien principal du film. Vente des places au cinéma (Manutention) à partir du vendredi 26 janvier.

    LA MONTAGNE

    Ça ne s’invente pas, il s’appelle Pierre (Thomas Salvador lui-même) et va passer l’essentiel du film sur une paroi rocheuse, avec tout l’attirail de l’alpiniste. Deuxième long-métrage de Thomas Salvador, La Montagne continue de mesurer le pas de côté que doit faire l’homme pour se rendre la vie supportable : dans son premier film, l’épatant Vincent n’a pas d’écailles (2014), le héros (toujours Salvador), homme-sirène éloigné de ses congénères et des villes bondées, était doté de pouvoirs hors no... (lire la suite)


  • Séance unique le vendredi 3 février à 18h15 en association avec l’École des nouvelles images et le lycée Mistral, suivie d’une rencontre avec Pierre Ducos, responsable de l’animation 3D du film.

    En avant-programme, présentation de trois courts métrages des élèves de l’école suivie d’une discussion avec leurs réalisateurs.
    Vente des places au cinéma (Manutention) à partir du 27 janvier.

    J'AI PERDU MON CORPS

    Le cinéaste jongle en permanence avec nos sentiments, nos émotions, nos perceptions, nous désarçonne en véritable illusionniste, brouille les pistes, sèmes des détails oniriques, fait naître des moments de pure poésie, tout en ne dédaignant pas les clins d’œil et les touches d’humour. Deux récits, deux univers vont se déployer en parallèle et nous envoûter… D’abord celui de Naoufel… Livreur de pizza effacé, comme si son existence avait perdu tout relief, toute espérance. Il n’attend plus le d... (lire la suite)


  • Séance unique le mardi 7 février à 20h30 suivie d’une discussion avec les réalisateurs Laure Bessi et Guillaume Gwardeath, ainsi que les artisans fanzineurs Max Well de Scène de Rock en France, E.T, l’équipe du Pli, fanzine postal local et Ben Sanair de Turboformat.

    Une exposition de fanzines aura lieu dans le hall à partir du 1er février.

    FANZINAT, passion et histoires des fanzines en France

    Selon les auteurs, le fanzine se définit comme une « publication artisanale animée contre vents et marées par des fanatiques de cultures de niches voire underground. Assurément, ils constituent une forme bien singulière – pourtant méconnue - de la presse et de l’édition ». C’est clair, net et précis. En élargissant le spectre au cinéma, à la littérature, aux bandes dessinées, à la science-fiction, au tatouage, et finalement à l’Art sous toutes ses formes, Fanzinat va vous faire baigner dans un m... (lire la suite)


  • En partenariat avec les Amis du Monde diplomatique. Séance unique le jeudi 9 février à 20h30 suivie d’une rencontre avec Tony Fortin de l’observatoire des armements avec qui on discutera entre autres des outils numériques et de contrôle social.

    LOL : LOGICIEL LIBRE, UNE AFFAIRE SÉRIEUSE

    Mais pourquoi LOL ? Pour François Zaïdi, LOL représente l’usage majoritaire que l’on fait aujourd’hui du numérique, un usage souvent léger, un peu insouciant. Et puis LOL, c’est l’acronyme (ou presque) de LOgiciel Libre. Pourtant, l’informatique, les logiciels sont partout et leurs impacts sont très importants sur nos vies et dans notre société en général. C’est donc bien au final une affaire sérieuse. Le film a un objectif affirmé de pédagogie, cela d’autant que Thierry Bayoud, qui n’est pas i... (lire la suite)


  • Avant-première le vendredi 10 février à 20h30, suivie d’une discussion avec les membres du collectif La Grande Chamaille. Puis le film sera programmé à partir du 15 février.

    LE MARCHAND DE SABLE

    Dans les grandes villes françaises, le manque de logements accessibles aux ménages les plus pauvres, combiné à l’explosion du prix des loyers, produit un effet désastreux : alimenter un marché locatif illégal, constitué de locaux impropres à l’habitation (caves, soupentes…), de pavillons dégradés et divisés en pièce unique aux murs tapissés de moisissures, de micro-logements sans eau ni électricité… dans lesquels, faute de solutions, des familles en détresse, femmes, hommes et enfants, sont cont... (lire la suite)


  • Séance unique et gratuite le dimanche 12 février à 11h00.

    HABITER LE SEUIL

    « C’est l’histoire d’une démarche artistique, attisée par la beauté et la fragilité de la nature, relancée par la recherche scientifique, déviée par le hasard... » Marine Chesnais, chorégraphe et interprète de danse contemporaine, part à la rencontre des baleines à bosse de l’île de la Réunion. De ces interactions dans le grand bleu naissent des improvisations dansées en apnée, qui sont filmées comme matière de recherche du duo chorégraphique. Ce film, tourné en apnée, est un voyage choré... (lire la suite)


  • Séance unique le lundi 13 février à 18h30

    VIDÉODANSE ET ÉCOLOGIE(S)

    Durée totale du programme : 1h12 Le Lys France, 1934 6 mn Extrait de La Féérie des ballets fantastiques de Loïe Fuller,  Réalisation George R. Busby. Chorégraphie Loïe Fuller, reconstruit par Gab Sorère. Elément États-Unis, 1973 13 mn Réalisation et chorégraphie Amy Greenfield. Nibetobo Congo, 2013 16 mn Réalisation Sylvain Trouselle. chorégraphie Chris Babingui. Antes D + Nada Brésil, 2020 11 mn Réalisation et chorégraphie João Viotti Saldanha. Ichtyostega Fr... (lire la suite)


  • La projection du mardi 21 février à 18h15 du film aura lieu dans le cadre du ciné-club de Frédérique Hammerli, professeure de cinéma. Vous êtes, comme d’habitude, toutes et tous bienvenus.

    DUVIDHA, le dilemme

    Inspiré d’un conte populaire du Rajasthan, Duvidha est l’histoire du fils d’un marchand qui revient chez lui avec sa nouvelle épouse, avant d’être renvoyé à la ville s’occuper du commerce familial. Un fantôme tombe amoureux de la jeune femme, prenant l’apparence de son mari absent, et vit avec elle. Jusqu’à ce qu’elle mette au monde un enfant…... (lire la suite)


  • Dans le cadre du projet Luttes Amazoniennes, séance unique le jeudi 23 février à 20h30 présentée par Léa Le Bricomte, artiste et enseignante à l’ESAA.

    UÝRA : THE RISING FOREST

    Uýra est l’alter-ego d’Emerson, un artiste de performance non binaire et écologiste d’origine indigène vivant à Manaus, au Brésil. Littéralement marginalisée en tant que personne autochtone, queer et trans vivant à la périphérie de la ville, Uýra exige d’être entendue et vue, en utilisant des transformations exquises - souvent créées à partir de matériaux trouvés dans la forêt voisine - pour diffuser son message de protection de l’environnement et promouvoir les droits des LGTBQ+. Voyageant à... (lire la suite)


  • En collaboration avec Miradas Hispanas. Séance unique vendredi 24 février à 20h00 présentée par Jean-Paul Campillo, enseignant au département d’études hispaniques de l’Université d’Avignon, spécialiste de cinéma espagnol.

    CAMBIO DE SEXO

    Bien souvent, le cinéma s’intéresse à des sujets qui font débat au sein de la société. En ce sens, Cambio de sexo est bel et bien une œuvre précurseuse. Avec ce film qui, à l’époque, avait profondément marqué les esprits, le réalisateur barcelonais abordait pour la première fois en Espagne le sujet du changement de sexe. Loin des clichés et du sensationnalisme gratuit, il tisse ainsi le portrait touchant d’un jeune homme qui cherche à se construire dans un environnement hostile, interprété par u... (lire la suite)


  • À l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme, séance unique le lundi 27 février à 19h45 suivie d’une discussion avec le réalisateur Henri Poulain et des membres des associations regroupées dans le collectif La Grande Chamaille.

    UTOPIE·S ?

    Quand nous voyons défiler les crises comme une succession de séquences où se désarticulent le débat et le collectif, la bienveillance et le goût des autres, la tentation du repli sur soi et du renoncement n’est alors jamais loin. Il existe pourtant des lieux dans lesquels la solidarité, l’égalité, le respect du vivant sont au cœur. Avec ce projet de série documentaire, le collectif Datagueule espère réveiller le désir d’utopie en chacune et chacun de nous. De la Belgique à l’Équateur, du Pays... (lire la suite)


  • La séance du jeudi 2 mars à 20h00 sera suivie d’une rencontre avec des membres de l’association Contraluz et, sous réserve, en présence de la réalisatrice Elena Lopez Riera. Vente des places au cinéma (Manutention) à partir du 20 février.

    EL AGUA

    C’est un film étrange et fascinant, qui réussit la prouesse de combiner un naturalisme radical dans l’évocation dénuée de tout exotisme d’un coin rural du Sud-Est espagnol, et une forme de mysticisme païen qui flirte avec le meilleur du fantastique, à savoir celui dont on ne sait s’il est le fruit de notre imagination ou du pouvoir de suggestion de la mise en scène. Nous sommes à Orihuela, dans le district de Valence, une région qui souffre d’un double problème paradoxal : d’une part le manqu... (lire la suite)


  • Séance unique le samedi 4 mars à 10h, suivie d’une discussion avec Jeanne Dulac, présidente de l’association Près de bébé, des enfants et des ados, ainsi que des représentant(e)s de l’association AHARP et son centre parental, du CCAS d’Avignon avec les Lieux d’Accueil Enfants parents (LAEP) et de l’association GROUPE SOS et son Centre d’Hébergement Urgence Maternel l’ESCALE.

    L’ODYSSÉE DE L’EMPATHIE

    En décembre dernier, avec l’implication de différentes structures locales, nous avions projeté le film Qui aime bien châtie bien qui abordait la maltraitance ordinaire, pour tendre vers l’éducation bienveillante. Cette deuxième projection prolonge cette réflexion en mettant en lumière les neurosciences, la musique (comme un puissant vecteur d’interaction sociale, renforçant l’empathie) et également le témoignage de 15 personnalités emblématiques. Dans le film L’Odyssée de l’empathie, des... (lire la suite)