LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

Le passage du Verger Urbain V : l’impasse ?
À ceux qui sont partis en vacances et ont décroché des faits divers.Vous l’avez sûrement remarqué, le Verger Urbain V a été refait : plus de terrain vague mais un jardin flambant neuf, beau passage pour aller le soir à la Manutention et même continuer en longeant la prison jusqu’au fleuve....

ET MAINTENANT ! NOUS VOUS PROPOSONS DE SIGNER MASSIVEMENT LA PÉTITION !
Affirmez votre refus de nous voir remisés au fond d’un cul de sac et votre droit de nous rendre visite, comme celui de transiter, en journée comme en soirée par le passage du verger. Dans notre optimisme béat nous espérons des milliers de signatures, montrez que nous sommes timorés et que ce sera de...

  • ATELIER DE CONVERSATION

    Ce film a produit son petit bouche à oreille et c’est avec plaisir que nous vous proposons une nouvelle séance en collaboration avec Méditerranée formation qui met en place sur la ville… des ateliers de conversation justement. Dans la Bibliothèque publique d‘information (BPI), au Centre Pompidou à Paris, des personnes venant des quatre coins du monde se rencontrent chaque semaine, dans l‘Atelier de conversation pour parler français. Les réfugiés de guerre côtoient les hommes d‘affaires, les... (lire la suite)

  • BLINDSPOTTING

    Encore trois jours pour que la liberté conditionnelle de Collin prenne fin. En attendant de retrouver une vie normale, il travaille comme déménageur avec Miles, son meilleur ami, dans un Oakland en pleine mutation. Mais lorsque Collin est témoin d’une terrible bavure policière, c’est un véritable électrochoc pour le jeune homme. Il n’aura alors plus d’autres choix que de se remettre en question pour prendre un nouveau départ. Réalisateur de pas mal de courts-métrages, le jeune Carlos Lopez Estr... (lire la suite)

  • BONHOMME

    Piotr et Marilyn forment un jeune couple qui vit dans la banlieue lilloise. Lui vend des cuisines, elle passe de boulot en boulot. Mais alors que les deux vivent une belle histoire d’amour, un accident de voiture fait basculer la vie de Piotr. Jusqu’alors volontaire, solide et énergique, Piotr devient un traumatisé crânien sévère, atteint de lenteur mentale, de troubles de la mémoire, de l’attention et du raisonnement qui le rendent totalement dépendant. Mais ce traumatisme va surtout débrider t... (lire la suite)

  • BREAKING AWAY

    On est sidéré de ne découvrir qu'aujourd'hui cette pure merveille de film, passé totalement inaperçu lors de sa sortie en France en 1980 sous le titre de La Bande des quatre. Alors que Breaking away a, outre-atlantique, instantanément accédé au rang de film-culte, et valu à son réalisateur Peter Yates, qui n'avait plus vraiment fait d'étincelles après Bullitt (1968), un succès public considérable et la reconnaissance éternelle de ses pairs. Et il y a de quoi ! Prenant la roue des anti-héros les ... (lire la suite)

  • COLD WAR

    Cold war, c’est l’histoire d’une impossible liberté dans un pays aimé mais progressivement gangrené par la montée du stalinisme. C’est aussi une véritable fresque amoureuse, et musicale (la musique est quasiment le troisième personnage principal du film), qui démarre à l’âge d’or du rock’n roll pour venir s’évanouir sur la grève des désillusions. Nous sommes dans les années 1950, la Pologne, en ruines, essaie de panser ses blessures et de se relever progressivement de la guerre. Zula est blond... (lire la suite)

  • DES OISEAUX PETITS ET GROS

    On voit un père et son fils qui marchent sur la route. Ils sont joués par Toto, l’acteur le plus célèbre de la comédie italienne, et Ninetto Davoli, l’acteur fétiche de Pasolini. Toto dit qu’on n’attrape rien avec la lune. Même les poissons se cachent. Il faut attendre la marée haute. On passe du coq à l’âne dans la conversation, Ninetto allant jusqu’à faire l’éloge du dentier de maman. Dès le début, avec ces deux silhouettes sur la route, c’est à Charlot le vagabond qu’on pense, même si le réci... (lire la suite)

  • EN LIBERTÉ !

    Mais dieu que ça fait du bien ! En liberté ! est LE film qui va tout à la fois ensoleiller durablement vos journées, vous réveiller les zygomatiques et vous réconcilier avec la comédie française. En vérité je vous le dis, avec Pierre Salvadori, qui signe là son neuvième film (oui, neuf films réalisés en 25 ans de métier, on ne peut pas dire qu'il bâcle les produits à la chaîne, le Pierrot), c'est comme une vivifiante bouffée d'air pur qui souffle sur notre cinéma fabriqué en France. C'est offici... (lire la suite)

  • HEUREUX COMME LAZZARO

    C’est un film hors du temps, lumineux, qui démarre pourtant dans la nuit sombre. Une curieuse clique de musiciens vient chanter une aubade devant une modeste masure. La maisonnée grouillante s’agite. La belle désirée écoute cette déclaration d’amour intime qui se brouille dans la promiscuité incontournable du logis surpeuplé. Ça chahute, ça rigole, ça braille, ça prend des airs goguenards. Tendrement on observe cette engeance misérable et joviale, hommes, femmes, enfants, vieux, un brin affreux,... (lire la suite)

  • HIGH LIFE

    Nous n'avons pas vu encore le nouveau film de Claire Denis – grande cinéaste, audacieuse, inventive, sans cesse en mouvement – mais on sait déjà, après sa présentation dans plusieurs festivals internationaux, que sa vision ne va pas être un long fleuve tranquille… High life s'annonce dérangeant, impressionnant, perturbant, âmes sensibles s'abstenir… Les premières critiques en tout cas donnent envie, pour peu qu'on n'ait pas juste envie d'un petit film de distraction tranquille. « Attendu à C... (lire la suite)

  • I NEED THAT RECORD

    I need that record, titre éloquent du premier film du réalisateur Brendan Toller, dresse en 2008 un état du changement s’opérant aux USA alors que disparaissent les uns après les autres de nombreux disquaires. L’internet solitaire bien sûr, les dérèglements avides de l’industrie musicale, mais aussi la folie de l’immobilier lors du non renouvellement de baux de ces magasins pour les céder aux chaînes sinistrement habituelles. Le film de Brendan Toller montre les petits drames humains qui se joue... (lire la suite)

  • LA GRANDE AVENTURE DE NON-NON

    À Sous-Bois-les-Bains, les jours s'écoulent dans la bonne humeur et ce n'est pas une histoire de glace à la carotte, un voyage (raté) sur la lune ou une inondation qui changeront les choses ! Rien ne semble devoir contrarier cette drôle de bande de copains, tous différents mais toujours solidaires : Non-Non l'ornithorynque, Magaïveur le mini-crabe, Bio le lapineau, Grocroc le petit ours, Zoubi la grenouillette et Grouillette la tortue à roulettes, il sont tous épatants ! Les histoires et l'anima... (lire la suite)

  • LA TENDRE INDIFFÉRENCE DU MONDE

    Quelques gouttes de sang qui tombent sur une fleur des champs. Ce sont deux types qui se battent à côté de balles de paille, mais leur combat – exempt de violence – est réglé comme un ballet dans la lumière d'été qui baigne la scène. Jusqu'à ce que l'un d'eux, le doux Kuandyk, se relève, tapote gentiment la joue de son adversaire défait, et s'éloigne en souriant, empochant le gain de sa victoire. Kuandyk est un gaillard costaud, certes, qui veille avec tendresse – et sans doute un peu plus – su... (lire la suite)

  • LE GRAND BAL

    Ce film entraînant est bien plus qu'une invitation à la danse, il en dépasse largement le cadre tout en ne parlant que d’elle. Il nous donne à voir à quel point faire la fête est un acte rassembleur dans une société où tout semble fait pour séparer les citoyens et les générations. Au Grand bal, on ne parque pas les vieux loin des jeunes, on se mêle goulûment, flottant au dessus des idées préconçues. Entre deux rondes on se pose même des questions sur les relations hommes / femmes, sur le féminis... (lire la suite)

  • LE GRAND EMBOUTEILLAGE

    Premier jour de l’été. Dans un coin reculé de campagne entre Rome et Naples, des centaines d’automobilistes sont coincés dans un gigantesque embouteillage ; un bouchon tellement colossal que les voitures sont totalement immobilisées. Sur cette portion de route quasi surréaliste par la présence d’une casse automobile à proximité et d’une autoroute en construction laissée à l’abandon, des personnes d’origines sociales différentes sont alors obligées de se côtoyer le temps d’une longue succession d... (lire la suite)

  • LES CAMARADES

    La nuit est à deux doigts de laisser la place au jour. Dans la pauvre maison, la pénombre pourtant s'annonce constante et la mère secoue son monde. Le plus minot traîne la patte : pas envie d'école, envie d'aller travailler avec son frangin, guère plus vieux, mais qui a déjà l'autorité de celui qui rapporte les sous. On casse la glace pour se laver le bout du nez, le charbon ne prend pas pour cause d'humidité (le charbonnier a pissé dessus rigole l’aîné) on boira le lait froid… On a été averti ... (lire la suite)

  • PROCHAIN ARRÊT UTOPIA

    En 2011, la Grèce est déjà en crise. La famille Filipou, propriétaire de l’usine Vio Me à Thessalonique, l’abandonne, laissant les salariés au chômage avec des arriérés de salaires. Aujourd’hui, les travailleurs de Vio Me sont devenus un symbole de la lutte pour l’autogestion en Grèce et ailleurs. Le réalisateur a suivi le parcours de ces travailleurs quasiment depuis le début de leur aventure. Il rejoint le groupe des salariés et va filmer les premières réunions, les assemblées générales et ... (lire la suite)

  • QUIÉN TE CANTARÁ

    Lila Cassen a été une immense star de la chanson avant de stopper sa carrière en pleine gloire, laissant ses milliers de fans désemparés. Alors qu'elle prépare son grand retour, poussée par son entourage et notamment sa fidèle assistante, Lila est victime d'un accident dont elle se réveille amnésique… Piégée dans une vie morne et une relation violente avec sa fille, Violeta voue une admiration sans borne à la carrière musicale de Lila. Chaque soir, dans le karaoké pour lequel elle travaill... (lire la suite)

  • SAMOUNI ROAD

    « Plomb durci », un nom qui fait référence à un poème que l’on récite à l’occasion de Hannoukah, la fête juive des Lumières. Mais pour les habitants de la bande de Gaza, ce nom évoque les quelques semaines de l’hiver 2008-2009 où leur vie a basculé dans la tragédie, les bombardements israéliens qui ont apporté mort et désolation. Les Israéliens eux-mêmes ne le contestent pas, la distorsion du nombre de victimes est édifiante : un peu plus d’une dizaine de victimes côté israélien, plus de 1300 cô... (lire la suite)

  • SILVIO ET LES AUTRES

    Le pays de Dante, Michel Ange, Raphaël, Garibaldi, Pasolini… celui dont les civilisations successives, dont les œuvres artistiques ont rayonné sur toute l'Europe et bien au-delà… est désormais gangréné par la bande de pathétiques bouffons d'extrême-droite du gouvernement Salvini ! Comment en est on arrivé là ? Une partie de la réponse est peut-être dans le film fleuve et choc, foisonnant, ébahissant de Paolo Sorrentino, qui revient sur un personnage clé de la vie politique italienne des dernière... (lire la suite)

  • UN AMOUR IMPOSSIBLE

    C’est une chanson qui rôde dans les têtes… « Mon histoire, c’est l’histoire d’un amour… ». Remontent à la surface les souvenirs : « … un amour éternel et banal, qui apporte chaque jour tout le bien tout le mal… Avec les soirées d’angoisse et les matins merveilleux »… Une ritournelle qui guide les pas de Rachel et Philippe sur le parquet de leur premier bal, enlacés et émus, oublieux de la foule, tourbillonnant au gré des caprices d’une « flamme qui enflamme sans brûler ». Comme dans le livre de ... (lire la suite)