LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÇA NE PASSE PAS !
Nous vous avions annoncé dans notre dernière gazette Une Soirée de clôture pour l’ouverture pour la deuxième quinzaine de juin. Tout devait être réglé, les habitants et visiteurs du quartier de la Manutention, les festivaliers, tout le monde retrouverait la liberté de circuler le soir et le bonheur ...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !
Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour...

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

À nos amis festivaliers, qu’est-ce donc que Rosmerta ?
Afin de palier aux carences des services de l’État en matière d’hébergement des réfugiés, l’association Rosmerta, composée de plusieurs centaines de citoyens bénévoles, occupe depuis fin décembre un bâtiment de 400 m² pour y mettre à l’abri des mineurs isolés et des familles avec enfants en bas...

  • ACUSADA

    Avec ses lèvres pulpeuses, son look de prima donna contemporaine, Dolorès Drier aurait tous les atouts pour participer à des reality shows. Elle a l’âge de ces scènes ouvertes censées faire exploser de nouveaux talents. C’est ainsi qu’on la découvre, dans le cosy pavillon familial lumineux, entourée par des parents soudés et par toute une équipe de tournage affairée. On la dorlote, on la maquille pour qu’elle paraisse naturelle, sage Lolita innocente, prête pour un shoot de plus, une interview d... (lire la suite)

  • DE L'AUTRE CÔTÉ

    Les personnages se croisent, s’aiment, se cherchent, se perdent, se frôlent, se loupent… nous emporte, nous font tanguer entre deux cultures, l’allemande et la turque, croisant les destins, croisant les regards sans pourtant que jamais l’on ne perde une seconde le fil d’une histoire tout à la fois complexe et d’une limpidité de cristal. Embarqués dans la vision autant politique qu’intime de vies indissociables de la destinée des pays qui les ont façonnées, on assiste à une sorte de ballet envoû... (lire la suite)

  • DEAD MAN

    Western insolite, poétique et burlesque, voyage initiatique jusqu'aux rives de la mort, filmé dans un noir et blanc magnifique. Échappée belle vers un cinéma de rêve, libéré des contraintes routinières, des habituelles pesanteurs. Balade aérienne et cocasse qui ravira les aventuriers de l'innocence perdue. Nous sommes donc dans l'univers du western, et c'est l'histoire d'un comptable, un pied-tendre de la côte est débarqué quasi par mégarde dans une ville de la Frontière. Première bizarrerie, ... (lire la suite)

  • DJAM

    Bienvenue à Mytilène, sur l’île de Lesbos située à quelques encablures des côtes turques. On y découvre Djam, jeune fille libre et fantasque, affolant les désirs des hommes. Djam vit sur l’île avec son oncle Kakourgos (magnifique Simon Abkarian), capitaine d’un bateau de croisière qui peine à trouver des clients en ces temps de crise. Pour l’heure le rafiot est en rade à cause d’une bielle défectueuse et Kakourgos envoie sa nièce à Istanbul pour chercher la pièce de rechange. Un voyage qui crois... (lire la suite)

  • DOWN BY LAW

    Louisiane. Jack, un maquereau pas très doué des nageoires, doit rencontrer une nouvelle « gagneuse » mais tombe sur une mineure… et quelques flics. Pêché, le poisson se retrouve en prison… Zack, un disc-jockey plutôt rouillé du pick-up, doit gagner mille dollars en convoyant une auto. Pas de pot : dans le coffre, la police découvre un cadavre. Piégé, l'oiseau se retrouve… dans la même cellule que Jack. Arrive un troisième colocataire, Roberto, italien, expansif, illuminé… Le film de Jim Jarmusc... (lire la suite)

  • FACTORY

    « On n'est pas des bandits, on est des ouvriers qui se rebellent », assène froidement Le Gris au flic qui le tient en joue. Avare de ses mots, tout en rage rentrée, il y a du Snake Plissken, le héros taiseux du New-York 1997 de Carpenter, dans cet ouvrier métallo revenu borgne de la guerre. Sauf que Le Gris, lui, a depuis longtemps arrêté de cacher la vilaine cicatrice de son œil mort avec un bandeau de pirate. Il exhibe au contraire son stigmate comme une provocation jetée au regard de ses inte... (lire la suite)

  • GIVE ME LIBERTY

    Mais que font les jurys ? Ce désopilant film atypique aurait franchement pu décrocher un prix à Cannes, ne serait-ce que celui de l’hilarité ou de la mise en scène en conditions extrêmes. Pensez donc : la majorité de l’action se passe dans un minibus rempli comme un œuf de Pâques orthodoxe ! Une improbable nef des fous lancée à tout berzingue au cœur d’une ville vibrante, grouillante, rarement vue au cinéma :  Milwaukee, Wisconsin, cité peu folichonne vue de l'extérieur mais restée authentique, ... (lire la suite)

  • GUS, PETIT OISEAU, GRAND VOYAGE

    À travers les péripéties et les rebondissements d’un grand film d’aventure animé, Gus, petit oiseau, grand voyage nous initie à l’extraordinaire épopée de la migration : le scénario s’est d’ailleurs enrichi des conseils avisés de l’ornithologue Guilhem Lesaffre et la Ligue pour la Protection des Oiseaux est partenaire du film. Ce grand voyage structure, chaque année, le destin de millions d’oiseaux à travers le monde. C’est aussi une façon d’évoquer les répercussions de nos comportements humains... (lire la suite)

  • HOPE

    Lui s’appelle Léonard ; elle s’appelle Hope. En route pour l’Europe, rien ne devait les faire se rencontrer : il est Camerounais, elle est Nigériane et, sur la route de l’exil, communautés ethniques et religions ne se mélangent pas, même si tous se retrouvent entassés dans le même camion brinqueballant, soumis au bon vouloir de passeurs cupides. Mais quand Hope, après avoir été abusée par des policiers algériens, est laissée pour morte, l’humanité de Léonard le pousse à sauver la jeune fille. Et... (lire la suite)

  • INNA DE YARD

    Les amateurs de musique reggae seront comblés, les néophytes ont de grandes chances d’être séduits aussi. Pour utiliser une comparaison qui parlera au plus grand nombre, Inna de Yard, c’est un peu le Buena Vista Social Club jamaïcain, avec la même verve, la même chaleur humaine, le même regard tendrement admiratif du réalisateur sur des musiciens emballants. Inna de Yard, c’est le nom d’un collectif de chanteurs de reggae légendaires, qui ont uni leurs talents pour remonter aux sources de le... (lire la suite)

  • JOEL, UNE ENFANCE EN PATAGONIE

    Chaque nouveau film du cinéaste argentin Carlos Sorín tintinnabule comme une douce ritournelle qui nous entraîne à la lisière de la civilisation. Tout en explorant le cœur des êtres de façon tendre et minimaliste, voici qu’il nous guide une fois de plus entre montagnes et étendues désertiques, dans sa région de prédilection, la Terre de Feu alias la Patagonie, dernier territoire habité avant le terrible Antarctique. Comme pour ses délicieux Bombon el perro, Historias minimas, Jour de pêche en Pa... (lire la suite)

  • L’ÉTREINTE DU SERPENT

    Tel un immense serpent, le fleuve rampe au milieu d’arbres centenaires, enracinés dans une terre de mystères. La nature vigilante semble tenir à l’œil celui qui s’aventure à la lisière de ses songes. La jungle amazonienne renvoie celui qui y pénètre à sa condition chétive et vulnérable. Evans fait partie de ceux-là. Ethno-botaniste passionné, il n’a pu résister à braver les dangers pour venir vérifier les dires de ses livres et partir à la recherche de la « yakruna », liane sacrée rarissime, rép... (lire la suite)

  • L’OEUVRE SANS AUTEUR

    Gageons que le bref entracte entre les deux parties du film va être un supplice pour vous comme il le fut pour nous ! Happés par cette saga palpitante qui se déroule sur une trentaine d’années, cette infime pose vous semblera une éternité… Élisabeth May ! Une de ces jeunes filles qui pétillent, donnent envie de s’élever dans les airs, de les suivre aveuglément. La terre entière pourrait être à ses pieds, si elle le demandait… enfin, surtout le petit Kurt. Du bas de ses six ans, il la dévore ... (lire la suite)

  • L’OEUVRE SANS AUTEUR

    Élisabeth May ! Une de ces jeunes filles qui pétillent, donnent envie de s’élever dans les airs, de les suivre aveuglément. La terre entière pourrait être à ses pieds, si elle le demandait… enfin, surtout le petit Kurt. Du bas de ses six ans, il la dévore du regard, cette magicienne de bientôt dix-huit. Il en a de la chance, d’avoir une telle tante à la maison ! C’est d’ailleurs plus une véritable amie qu’une simple parente. Entre eux règne une belle connivence enamourée, une communion d’esprit ... (lire la suite)

  • LA BANDE DES FRANÇAIS

    À Châteauroux dans le centre de la France, quatre jeunes Français se rencontrent et racontent, partagent, quatre histoires, quatre chemins de vie, quatre projets. Heddy a commencé la boxe à 15 ans. Originaire des quartiers Nord de Marseille, pas toujours en accord avec son père, il s’est battu pour se construire une vie qui lui ressemble, et ça n’a pas toujours été facile. Un jour il découvre alors le théâtre et depuis, il n’en démord pas… Née en Algérie, Sophia arrive en France à l’âge de s... (lire la suite)

  • LA COUR D’HONNEUR

    En 2007, Samsonite, propriété du fonds d’investissement américain Bain Capital, ferme les portes à Hénin-Beaumont et laisse sur le carreau quelques deux-cents personnes. Pour la petite histoire (mais est-elle petite ?) le fondateur de ce fonds est un certain Mitt Romney, et, pour ceux qui ont la mémoire courte, postulant républicain à la présidence des États-Unis (face à Obama). La bagarre, David contre Goliath, sera longue et rude mais les ouvrières se sont battues, ont occupé l’usine et fina... (lire la suite)

  • LA VALLÉE

    Depuis que la « crise des migrants » a éclaté, j’ai rencontré au fil de mes précédents projets cinématographiques différents volontaires en Europe. Ils avaient tous pour point commun de s’être mis hors la loi pour pouvoir aider ces réfugiés. Qu’ils cachent des sans papiers en Suède, qu’ils les transportent à travers les Alpes en Allemagne, ou qu’ils leurs font franchir la frontière en Serbie… toutes leurs actions étaient clandestines de crainte d’être découverts, arrêtés et jugés. Mais dans la ... (lire la suite)

  • LATCHO DROM

    Pour entrer de plein cœur dans le film de Tony Gatlif, il convient de ne pas s’encombrer de bagages inutiles. Non, pour décoller avec Latcho drom, il ne faut se munir que de l’absolu nécessaire, du strict essentiel : ouverture d’esprit, appétit des sens, soif de découverte, désir d’aventure. Le projet de Tony Gatlif est magnifique : donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. Cette parole est, en l’occurrence, musique. Nous allons donc traverser le temps et l’espace, le long du chemin millénaire ... (lire la suite)

  • LE DISCIPLE

    Veniamin est un adolescent à la gueule d’ange, troublé par la vie qu’il sent bouillonner en lui et qui l’a sans doute déjà un peu écorché. Il vit avec une mère usée, dépassée, qui cherche à comprendre et qui ne comprend rien. Les crises d’adolescence, les confrontations qui tournent aux insultes n’ont rien de surprenant. Ce qui l’est davantage, ce sont les passages de la bible que Veniamin déclame, exigeant le repentir de la divorcée, donc pécheresse ! Tout ça pour obtenir une dispense pour le c... (lire la suite)

  • LE RAT SCÉLÉRAT

    Le plat de résistance de ce programme pour les petits, c’est donc Le Rat scélérat, réalisation de la fameuse équipe des Gruffalo… Et histoire de dérouler le tapis rouge au film vedette, deux films tout courts et très sympas. Musique-Musique (Ned Wenlock, Nouvelle-Zélande, 6 mn) Une aventure poétique, folle et inventive qui met en scène des cerfs, des oiseaux chanteurs, un tourne-disque et un chasseur… C’est la musique qui est le fil conducteur, qui unit les personnages, accompagne leurs acti... (lire la suite)

  • LE REGARD D'ULYSSE

    Il y a l’Ulysse mythique de L’Illiade et de l’Odyssée. Il y a le roman éponyme de James Joyce, largement inspiré de l’épopée homérique. Le Regard d’Ulysse puise son essence dans ces deux récits. Théo Angelopoulos confiera que Joyce était son écrivain préféré. Les références sont explicites, que ce soit à travers le titre, les thèmes abordés ou l’esthétique choisie. A. est un cinéaste grec exilé qui décide, tout comme Ulysse, de revenir dans son pays natal, à Thessalonique, pour retrouver les bob... (lire la suite)

  • LES P’TITS EXPLORATEURS

    Les P’tits Explorateurs, ce sont quatre histoires animées autour du thème de la différence et de la tolérance. Le programme invite les jeunes spectateurs à partager les aventures de héros sans cape ni pouvoir magique, mais tous capables de d’affronter le monde avec leur cœur ! Chemin d’eau pour un poisson Par une nuit étoilée, Oscar dort dans sa chambre lorsqu’une bourrasque de vent le réveille. Depuis sa fenêtre, il aperçoit… un poisson rouge dans une flaque d’eau boueuse ! Le renard min... (lire la suite)

  • LETO

    Leningrad, 1980, nous sommes sous le règne du marmoréen Brejnev, à cette époque où plus personne ne croit réellement au modèle du communisme étatique, mais où le pouvoir tient encore d’une main de fer toute opposition et toute velléité d’occidentalisation. Et pourtant ce remarquable Leto contraste avec ce cliché terne et grisailleux de l’Union Soviétique des années 80. Dans un noir et blanc sublime, le film décrit avec beaucoup de justesse et d’empathie des jeunes qui étouffent sous la chape sov... (lire la suite)

  • MIDNIGHT TRAVELER

    En 2015, après la diffusion de son documentaire Peace in Afghanistan à la télévision afghane, la tête du réalisateur, Hassan Fazili, est mise à prix. Le film parlait du commandant taliban Mullah Tur Jan, qui a déposé les armes pour vivre dans la paix. Quand ce dernier a été assassiné brutalement, Fazili a décidé de quitter le pays avec sa femme, la réalisatrice Fatima Hussaini, et leurs deux filles, Nargis et Zahra. Ne pouvant obtenir le statut de réfugié, la famille entreprend le long « voyage ... (lire la suite)

  • MOONRISE KINGDOM

    Moonrise Kingdom est une magnifique fable sur l’incroyable maturité de l’enfance et le désarroi de l’âge adulte. Un appel vibrant à la singularité, à la générosité, à l’ouverture des esprits, des yeux, des bras… Ça se passe sur une île de la Nouvelle Angleterre, pendant un été particulièrement orageux. Dès les premières séquences, la magie Anderson opère à plein : c’est un monde totalement à part qui se crée sous nos yeux, un univers à la fois très structuré et parfaitement décalé qui nous tr... (lire la suite)

  • MYSTERY TRAIN

    Pour son quatrième film, Jarmusch découvre la couleur. Pour le reste, il demeure en terrain familier : le rock, le blues, et des strangers, paumés et poétiques, confrontés au mythe américain. Un couple d'ados japonais dingues du King, une Italienne friquée en transit et un Anglais givré, en cavale avec des potes, passent la même nuit dans le même hôtel de Memphis, Tennessee. Le temps d'un mystérieux coup de feu, ils seront unis par le son. Dans des rues désertes, sous des néons et des cafétéri... (lire la suite)

  • NIGHT ON EARTH

    Simultanément, dans cinq mégalopoles différentes, cinq chauffeurs de taxis effectuent leur ronde de nuit. À Los Angeles, Corky une jeune fille à la beauté androgyne, accueille dans sa voiture Victoria, une élégante directrice de casting. À New York, Helmut, un Berlinois de l’Est fraîchement immigré cède à Yoyo, son client brooklynien, le volant de son taxi et découvre à travers les yeux de ce dernier les secrets de sa ville d’adoption. À Paris, un chauffeur de taxi ivoirien se laisse littéralem... (lire la suite)

  • OCTOBRE À PARIS

    La Guerre d’Algérie reste l’un des sujets les plus sensibles de l’Histoire de France. Ce sont les massacres de Sétif le 8 mai 1945, ce sont les morts du métro Charonne le 8 février 1962… Octobre à Paris de Jacques Panijel est un film consacré à la manifestation des Algériens, le 17 octobre 1961 à Paris. Ce jour-là, en réaction au couvre-feu instauré par le préfet de police Maurice Papon et destiné aux « Français musulmans d’Algérie », le Front de Libération Nationale (FLN) lance un appel à la ... (lire la suite)

  • ON VA TOUT PÉTER

    « Un mix de blues et de rock’n’roll : voilà le secret d’une révolte réussie. Quand je suis arrivé en plein cœur de la France dans l’usine d’équipement automobile GM&S menacée de fermeture, j’ai senti qu’un concert exceptionnel allait s’y donner. « Il le fut : paroles inventées par des salariés poussés au-delà des limites du supportable, musique écrite par des êtres humains déterminés à bouleverser toutes les règles, y compris celles de la lutte… Et comme le son était suffisamment fort pour a... (lire la suite)

  • PAPICHA

    Alors que la révolte gronde dans les rues d’Algérie, voici un film d’une jeune réalisatrice qui nous ramène quelques années en arrière. Un film sur la pulsion de vie, à la mise en scène fiévreuse, pour exorciser les traumatismes des années 90. Raconter pour ne pas oublier et éviter de nouvelles dérives. Alger, années 90. Nedjma, jeune étudiante en lettres, profite de sa jeunesse avec insouciance. Entourée de ses meilleures amies, elle fait le mur le samedi soir pour sortir, sous l’œil complice ... (lire la suite)

  • PERMANENT VACATION

    Bien avant Stranger than paradise, qui nous l'a fait découvrir presque cinq ans plus tard, les premiers pas du tout jeune Jarmush. Deux jours et demi dans la vie d'Aloysious Parker, dit Allie, jeune vagabond à la dérive dans un New York délabré, rencontrant d'autres personnes qui, comme lui, vivent aux frontières d'un monde qu'ils ne savent comment habiter. Une ballade entre rock et punk, en état suspendu de « vacance permanente », qui exprime au plus près la soif poétique d'une génération qui... (lire la suite)

  • PROGRAMME VIDÉO-DANSE

    ENTROPICO Christophe Haleb France / Cuba 15mn Une série de traversées urbaines à Cuba, Entropico nous fait balader d’île en île, de ville portuaire en archipel, et nous met à l’écoute d’une jeunesse en éclat. Ces jeunes nous font entrer dans leurs terrains de jeu, leur combats, et nous donnent à voir autrement l’architecture et l’espace public de leur ville : la Havane. APORIA Compagnie Dehors-Audela (réalisation et chorégraphie) Italie 13mn Ce film porte sur la question de l’aporie... (lire la suite)

  • RETOUR À ITHAQUE

    Que vous connaissiez en détail Cuba ou que vous en ignoriez presque tout, Retour à Ithaque vous fait pénétrer au plus profond des entrailles de la Havane, de ses histoires, de son Histoire. Nous voilà loin du folklore, des clichés dont pourrait être friand le touriste. C’est non seulement avec vos yeux, vos oreilles et votre cerveau que vous allez vivre cette ville mais vous allez la goûter aussi avec tous vos sens. Ressentir sa respiration, ses pulsations, ses odeurs, presque – oserai-je ? – so... (lire la suite)

  • ROADS

    C'est un road movie atypique, sombre et lumineux à la fois. Ce ne sont pas les paysages qui captivent notre regard, mais le voyage intérieur des personnages, qui franchissent progressivement sous nos yeux les frontières invisibles qui séparent le pays insouciant de leur adolescence finissante de celui des dures réalités de notre monde. Mettant nos pas dans les leurs, Roads nous conduit sur un terrain social et politique peu convenu. La narration est intelligemment menée, qui débute de façon légè... (lire la suite)

  • SORRY WE MISSED YOU

    Ken Loach, c'est quarante-cinq ans passés derrière la caméra à triturer le terreau social qui ne cesse de se décomposer. Il annonce sa retraite et puis non, la force de l'étau social ne cesse de le ramener au cinéma, dans un récit ici encore plus sec, épuré, radical et doté d'une force de frappe étourdissante. Et définitivement, non, on se s'en lasse pas. À l'inverse de Moi, Daniel Blake (Palme d'or du festival de Cannes 2016), qui s'ouvrait sur un rendez-vous au pôle emploi anglais, donc sur un... (lire la suite)

  • STRANGER THAN PARADISE

    Willie, un émigré hongrois, mène aux États-Unis une existence marginale de flambeur, autour des tapis verts des casinos ou sur les champs de course. Obsédé par le souci de refouler ses origines étrangères, il se pose devant Eddie, son compagnon de jeu, en Américain de longue date. Lorsque sa tante Lotte lui demande d'héberger, pour quelques jours, sa cousine Eva, une jeune fille de 16 ans fraîchement arrivée de Hongrie, Willie commence par se rebiffer devant le rappel trop évident de son passé ... (lire la suite)

  • THE OPERATIVE

    Le film d'espionnage, tout comme le roman du même nom, est un genre à part entière et rend compte depuis des décennies des troubles et bouleversements des relations internationales, témoin fictionnel de réalités géopolitiques souvent très complexes. Maintes fois adapté au cinéma, le maître absolu en la matière est John Le Carré, romancier britannique que l'on ne présente plus et auquel il est d'usage de se référer pour mesurer le degré d'efficacité d'une œuvre qui a pour personnages principaux d... (lire la suite)

  • TOUT CE QU'IL ME RESTE DE LA RÉVOLUTION

    « C’est une fille bien campée sur ses deux jambes… Jolie fleur du mois de mai ou fruit sauvage… Qui nous donne envie de vivre, qui donne envie de la suivre… jusqu’au bout ! » Qui se souvient encore des refrains de ces lendemains prometteurs qui chantaient au soleil ? Georges Moustaki, sans la nommer, nous parlait alors de la révolution permanente. Cinquante ans plus tard, c’est à ces idéologies, leurs mythes, à un monticule de trahisons et de déceptions que s’attaque de façon complètement hila... (lire la suite)

  • UN CONTE PEUT EN CACHER UN AUTRE

    Un conte peut en cacher un autre a tout pour plaire, d’autant que son générique se paie le luxe d’afficher quelques vedettes internationales, jamais rassemblées dans le même film : le Petit chaperon rouge, le loup sans qui la première citée ne serait pas grand chose, Blanche-Neige, Cendrillon, Jack et son haricot magique, l’un des Trois petits cochons… Les héros célèbres se bousculent au portillon, revus et corrigés en même temps que leurs aventures par la verve malicieuse et volontiers iconocla... (lire la suite)

  • UN PAESE DI CALABRIA

    C’est une bouffée d’espoir, un souffle d’optimisme qui nous arrivent de Calabre, cette pointe de la botte italienne, pas touristique pour une lire, contrairement à la Sicile toute proche. Plus précisément d’un petit village, Riace. Un village frappé, comme beaucoup d’autres dans le coin, par un exode rural qui ne date pas d’hier, dans cette région agricole et pauvre qui fut longtemps une très importante terre d’émigration, grossissant une diaspora calabraise particulièrement nombreuse en France,... (lire la suite)

  • UTOPIA.DOC

    Utopia.doc est un film politique sur notre époque. Sur les courants de migration. Sur le fait d’être étranger ou de vouloir partir, rompre, réellement ou fictivement. Sur les frontières culturelles, géographiques et humaines. Ce film est né des rencontres et recherches effectuées en 2013 par la cinéaste et metteuse en scène, Christiane Jatahy, au moment de la création de son spectacle entre théâtre et cinéma : What if they went to Moscow. À Paris, Frankfort et São Paulo, elle filme des personne... (lire la suite)

  • VITA & VIRGINIA

    Chaya Button, qui avait consacré son mémoire de fin d’études à la correspondance et aux essais de Virginia Woolf, réalise un film d'époque aux accents bien actuels, qui se concentre sur la fraîcheur des personnages et leur envie de mettre fin à l'immobilisme de l’ère victorienne. Nous sommes donc au cœur de la vivacité intellectuelle et charnelle des années 20 londoniennes. Notamment autour du Bloomsbury Group : des écrivains, des éditeurs, des philosophes, des artistes très en avance sur leur t... (lire la suite)

  • YULI

    Dans les rues de La Havane, le tout jeune Carlos Acosta est le roi des compètes improvisées de breakdance. Son père Pedro, chauffeur poids-lourd, reconnaît le talent extraordinaire de son jeune fils, qu'il surnomme Yuli d'après le nom d'un dieu africain de la guerre. Même si Carlos ne veut absolument pas porter de collants et de ballerines, même s'il préférerait de loin devenir footballeur, son père l'inscrit au début des années 80 à l'École Nationale de Ballet de Cuba. Ce n'est pas une période ... (lire la suite)