LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Rosmerta continue ! Vous connaissez l’histoire ? 
Depuis les débuts, et même avant, Utopia Avignon suit l’histoire de près ! Ça fait presque cinq ans qu’on vous en parle dans nos gazettes, à chaque rebondissement. Ce qu’il s’est passé depuis 2018 : réquisition citoyenne d’une école vétuste appartenant au diocèse, procès et appel...

Soutenez Utopia Palmer

AVEC LE PAVILLON DU FUTUR IRAN

Du 12/07/23 au 18/07/23

Du 12 au 18 juillet

Rencontres, lectures et tables rondes, films… au Musée Angladon, cinéma Utopia, la Manufacture…
Une invitation à entrer en  dialogue sur ce qu’est la condition d’artiste et d’intellectuel en Iran aujourd’hui.
Ce pavillon est placé sous le marrainage de Mina Kavani.

En collaboration avec les Tréteaux de France, la Licra et les associations Culture et Universalisme, Nouvelles Images Persanes et Iran Ciné Panorama.

La programmation cinéma sera animée par Bamchade Pourvali et Laurent Garreau.

Bamchade Pourvali est docteur en cinéma, spécialiste de l’essai filmé et du cinéma iranien, directeur du site www.irancinepanorama.fr consacré à l’Histoire et à l’actualité du cinéma iranien.

Laurent Garreau est fondateur du Festival Nouvelles Images d’Iran, ingénieur de recherche et de formation à l’Institut national supérieur d’éducation artistique et culturelle du CNAM (INSEAC) et spécialiste de la censure au cinéma et chercheur associé au Labo Dicen IDF.


  • La séance du lundi 17 juillet à 18h00 sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Sepideh Farsi, la comédienne Mina Kavani qui offre sa voix à Pari, la sirène du film.
    La rencontre sera animée par Bamchade Pourvali.
    Vente des places à partir du 3 juillet.

    LA SIRÈNE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Omid est un jeune Iranien de 14 ans, vite monté en graine, futé, frondeur et déjà une ébauche de moustache sur la lèvre supérieure. Il sillonne en zig-zag les rues désertées et en partie détruites de la ville portuaire d’Abadan sur une bécane bricolée, pour ravitailler en nourriture les derniers résistants qui s’efforcent de tenir sous l’incessant pilonnage des bombes et mortiers irakiens. À l’instar de son grand-père, Omid a refusé de quitter la ville assiégée, persuadé que son frère aîné, envo... (lire la suite)


  • Séance le jeudi 13 juillet à 14h00 suivie d’une rencontre avec la comédienne Mina Kavani. La rencontre sera animée par Laurent Garreau.
    Vente des places à partir du 3 juillet.

    AUCUN OURS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Placé sous liberté conditionnelle, avec interdiction de réaliser des films et de quitter le territoire, Panahi a tourné Aucun Ours clandestinement et l’a achevé peu de temps avant d’être incarcéré pour s’être insurgé contre l’arrestation de deux de ses camarades cinéastes, Mohammad Rasoulof et Mostafa Aleahmad. Aucun Ours, c’est donc les images d’un cinéaste que le régime veut faire taire. Des images d’une force et d’une intelligence rares sur la liberté d’expression, sur l’espoir de faire ent... (lire la suite)


  • Deux séances le dimanche 16 juillet. À 14h00, The silent majority speaks et à 16h00 Things we do not say. Après la deuxième projection, Bamchade Pourvali animera une discussion avec la réalisatrice Bani Khoshnoudi et le réalisateur Ali Razi. Vente des places à partir du 3 juillet.

    THE SILENT MAJORITY SPEAKS / THINGS WE DO NOT SAY

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    THE SILENT MAJORITY SPEAKS Bani KHOSHNOUDI Iran 1h34 2010-2014 En Iran, les élections confisquées de juin 2009 ont entraîné de grandes manifestations, une opposition violente et de nombreux morts. Bani Khoshnoudi récupère, juxtapose, analyse des images tournées à la volée par des caméras bon marché ou par des téléphones, apportant un éclairage nécessaire sur la révolte, qui a valu au film de rester dans la clandestinité pendant plusieurs années. The Silent Majority Speaks brosse un gran... (lire la suite)