LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Le restaurant La Manutention va réouvrir ses portes !
Le restaurant La Manutention est fermé depuis le mois  de septembre et une rumeur bruisse dans la ville…Nous vous la confirmons avec grand plaisir ; le restaurant va réouvrir ses portes probablement fin octobre  ou début novembre après quelques menus travaux.   Son nom sera CA...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

Mais où donc se garer pour aller à Utopia ?
  PARKING DE L’ORATOIRE Forfait : 4€ de 20h à 1hPARKING LES HALLES Forfait : 2 € de 20h à 1hPARKING PALAIS DES PAPES Forfait : 3€ de 20h à 1h, et des navettes gratuites au départ des parkings relais, gratuits et surveillés.PARKING DES ITALIENS La navette circule du lundi au jeudi de 7h à 22h28 et...

Projection unique mardi 18 novembre à 18H00

Suivie d’une rencontre avec May Wong, militante de l’ONG chinoise Globalization Monitor, et Eric Drezet, ingénieur d’études CNRS et membre du groupe de travail Eco-info, en collaboration avec l’association Peuples solidaires et l’IUP informatique d’Avignon.

TRAVAIL NUMÉRIQUE FAIT MAIN

Produit par PC GLOBAL
Allemagne 27mn VOSTF

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

Gomorra, film choc sorti cet été dans nos salles obscures, tire son origine d’un livre éponyme. À travers son récit, on découvre que l’auteur est victime d’un réflexe irrépressible : il ne peut s’empêcher de penser au processus de fabrication de tout ce qui l’entoure. Il faut dire que dans un contexte gangrené par la mafia napolitaine, où la nébuleuse sévit dans tous les secteurs (bâtiment, textile, retraitement des déchets toxiques, agro-alimentaire, transports, etc.), où tout est obtenu par l’asservissement de la population
et accessoirement des institutions et de l’État, où le sang coule même spontanément lorsque la nécessité se fait sentir…
Il semble difficile d’en sortir. Bien souvent nous évitons de nous interroger
sur l’origine de nos achats, une omission salutaire ? Qu’en est-il des ordinateurs vendus sur nos marchés ? Travail numérique fait main propose de
suivre leur parcours. Et quel parcours ! Les grandes marques soucieuses de rentabilité optimale ont délocalisé la production ne conservant dans leur pays d’origine que les secteurs de recherche et développement. Une partie des matières premières est issue des mines de la République Démocratique du Congo (qui n’a de démocratique que le nom soit dit en passant) ou au Chili et sont extraites dans des conditions qu’il reste à éclaircir.
Les pièces sont ensuite assemblées en Chine. La Chine, l’usine du monde.
Le jour où la Chine a basculé d’un socialisme d’État vers un « socialisme de
Marché », les entreprises occidentales se sont bousculées au portillon entraînant dans leur spirale infernale une population en proie à la pauvreté et en quête de rêve de modernité… À l’arrivée, des conditions de travail incontrôlées car le contrat de travail n’existe pas, des journées de douze à quatorze heures, du travail de nuit non rémunéré parfois lors des pics de production, absence d’équipements pour se protéger des substances et produits chimiques dangereux. S’en suivent les accidents de travail et les maladies professionnelles. La rémunération est évidemment loin d’être à la hauteur et les ouvrières vivent dans de véritables cages à lapins.
Les ordinateurs arrivent sur nos marchés pour repartir légalement ou illégalement deux ou trois ans après, déjà considérés comme obsolètes, vers les pays d’Afrique ou d’Asie afin d’y être démantelés et recyclés dans des conditions inhumaines. Quelles solutions pour sortir de ce cercle infernal ?
En savoir plus : www.eco-info.org et www.peuples-solidaires.org

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, réunion le 18 novembre à 15H00 à la MAS, rue Guillaume Puy, plus particulièrement destinée à
provoquer une rencontre entre les élus locaux et les responsables d’achat des mairies en ce qui concerne les jouets pour les crêches et le matériel informatique, avec May Wong (Globalization Monitor), Eric Drezet (Eco-info-CNRS) et Peuples Solidaires.