LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

ROSMERTA, une belle aventure humaine à Avignon, qui continue contre vents et marées.
Suite à une réquisition citoyenne en 2018, le lieu Rosmerta est né et depuis, il donne un toit à près d’une quarantaine de jeunes mineurs isolés et des familles avec enfants en bas âge. L’association qui le gère, composée exclusivement de bénévoles, aide près de 50 personnes sans aucun soutien des p...

VIVIR Y OTRAS FICCIONES

Écrit et réalisé par Jo SOL - Espagne 2016 1h21mn VOSTF - Pepe Rovida, Antonio Centeno, Arantzazu Ruiz, Marcos Rovira Makoki, Ann Perello...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

VIVIR Y OTRAS FICCIONESAntonio est écrivain. Et tétraplégique. Pour lui, jouir d'une sexualité épanouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait avoir accès à cette sexualité mais personne ne veut s'en mêler. Mais Antonio est un activiste. Entre l'hostilité de son aide soignante, l'enthousiasme d'une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, Antonio crée chez lui, sans demander l'autorisation de quelque autorité que ce soit, un centre d'assistance sexuelle sauvage : il met à la disposition de ses amis handicapés une de ses chambres dans laquelle ils peuvent recevoir la jeune prostituée. Pepe, tout juste sorti d'hôpital psychiatrique, rencontre Antonio. La relation qu'il tisse avec lui va définitivement bouleverser son regard sur la vie…

« Sous ses apparences de documentaire, Vivir y otras ficciones est un formidable essai cinématographique sur la solidarité, le militantisme et les utopies libertaires qui met en scène l'amitié entre deux hommes fragilisés par la vie… Jo Sol souligne avec son film l'importance du désir dans notre rapport au monde et à notre propre intimité, revendique la dimension politique du sexe et de la jouissance. Jo Sol filme au plus près ses acteurs, sans aucun voyeurisme. Il enregistre des pratiques sexuelles mais s'intéresse avant tout à des corps parlants, à la fabrication d'un discours individuel qui entend répondre aux questions et aux besoins de la collectivité. Vivir y otras ficciones est un film d'idées, et de résistance. »(O. Père, directeur d'Arte Cinéma)