LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

DERNIER NOËL AVANT LA FIN D’UN MONDE
Le croiriez-vous ? La bonne nouvelle – car il y en a une – est arrivée le 9 novembre dernier du Conseil d’État, qui a annulé le décret de dissolution du mouvement des Soulèvements de la terre. Pris en Conseil des ministres fin juin, le décret suivait de peu la tentative de requalification – ou ...

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Soutenez Utopia Palmer

SLEEP

Écrit et réalisé par Jason YU - Corée du Sud 2023 1h34 VOSTF - avec Yu-mi Jung, Sun-yun Lee, Kum-soon Kim, Kuk-hee Kim... Grand Prix – Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2024.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SLEEPNous ne sommes pas forcément des grands amateurs de films d’épouvante, trop souvent inscrits dans la surenchère scénaristique, accompagnée de moult effets visuels et sonores tonitruants. Mais force est de constater que Sleep est d’une efficacité redoutable. Définitivement fantastique et pas du tout horrifique, le film distille un suspens savamment dosé qui fait passer le spectateur de l’effroi au rire en un clin d’œil. Nous sommes évidemment aux abois comme devant tout bon film de ce genre qui se respecte, et par moment le film bascule dans l’humour, relâchant la tension aussi vite qu’elle est apparue. Il faut avouer que c’est assez jubilatoire, on en redemande !



Un profond amour unit Soo-jin et Hyun-su, et l’arrivée prochaine d’un bébé est une nouvelle étape dans la construction de cette famille parfaite. « Ensemble, on peut tout surmonter », tel est le mantra gravé sur une planche accrochée au mur de leur petit nid douillet. Mais cette relation solide va être mise à rude épreuve, car la nuit des événements étranges se déroulent pendant leur sommeil. Très vite on comprend que Hyun-su est victime de somnambulisme. Les nuits se succèdent et ses crises deviennent de plus en plus inquiétantes. Mais au lieu de fuir, Soo-jin prend cette nouvelle épreuve comme un défi à surmonter. Elle est prête à tout pour préserver sa famille, quitte à y perdre la raison. Entre les rendez-vous médicaux et les consultations auprès d’une chamane renommée, leur quête vers une possible guérison ne va pas être une sinécure. Et si la solution était en fait d’ordre surnaturel ? Le réalisateur laisse intelligemment planer le doute…

Pour son premier long métrage, Jason Yu convainc totalement dans cet exercice de style, et pas seulement nous puisque le grand Bong Joon-ho lui-même (Parasite) a adoubé avec enthousiasme le film de son jeune confrère… Une chose est sûre : vous ne risquez pas de vous endormir pendant la projection !