LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Rosmerta continue ! Vous connaissez l’histoire ? 
Depuis les débuts, et même avant, Utopia Avignon suit l’histoire de près ! Ça fait presque cinq ans qu’on vous en parle dans nos gazettes, à chaque rebondissement. Ce qu’il s’est passé depuis 2018 : réquisition citoyenne d’une école vétuste appartenant au diocèse, procès et appel...

Soutenez Utopia Palmer

RÉTROSPECTIVE SACHA GUITRY

Du 08/11/23 au 21/11/23

Trop d’idées reçues circulent à propos du cinéma de Sacha Guitry : parce qu’on a trop vu ses films « historiques », qui ne sont pas ses meilleurs (Si Versailles m’était conté), ou parce qu’on l’associe à du théâtre filmé vieillot. La présente rétrospective fait tomber ces poncifs. Les films ici présentés en versions restaurées sont au contraire d’une modernité incroyable. Loin d’une sensation de désuète rigidité, c’est l’impression de légèreté qui domine, chaque mouvement de caméra ayant une grâce aérienne, y compris quand Guitry adapte à l’écran une de ses propres pièces. Les acteurs, dont les visages apparaissent souvent en gros plan – par définition de nature cinématographique – jouent avec vivacité et servent des dialogues hilarants quand il s’agit de comédie, brillants si l’on veut, mais surtout plus subtils qu’on pourrait le croire. (C. Kantcheff, Politis)


  • LA POISON

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Michel Simon (qui donne sa plus géniale interprétation depuis les chefs-d’œuvre d’avant-guerre de Vigo et Renoir) est Paul Braconnier, un horticulteur qui ne supporte plus son épouse, une horrible mégère. L’interview radiophonique d’un célèbre avocat va lui suggérer la meilleure solution pour mettre un terme à son enfer conjugal : le meurtre, à ne surtout pas confondre avec l’assassinat ! Satire des médias, de la justice spectacle, invention folle des dialogues et des situations, faux théâtre et... (lire la suite)


  • LE ROMAN D’UN TRICHEUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un petit garçon vole huit sous à ses parents. Il est privé, pour sa punition, des champignons dont se régalent les onze membres de sa famille, qui en meurent, empoisonnés ! Chasseur, groom, croupier, tricheur professionnel, la fortune lui sourit, mais, un jour, à jouer honnêtement il perd tout ce qu’il avait gagné en trichant… D’une drôlerie irrésistible, insolent, insolite, un des deux films de Guitry à voir en priorité. On dit qu’il fit une très forte impression sur le jeune et encore inconn... (lire la suite)


  • LE DIABLE BOITEUX

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Charles-Maurice de Talleyrand naît le 2 février 1754 à Paris. Devenu boiteux après un accident durant son enfance, il étudie à son corps défendant au séminaire de Saint-Sulpice. En 1788, il est nommé évêque d’Autun… Son aisance à changer de camp, ses succès auprès des femmes de pouvoir et son goût pour la trahison lui permettent de servir sous six régimes très différents, de Louis XV à Louis-Philippe. Comme on dirait maintenant : un biopic de Talleyrand, diplomate tous terrains. Extrêmement do... (lire la suite)


  • FAISONS UN RÊVE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un couple se rend chez un ami, celui-ci est en retard. Le mari s’impatiente et part en prétextant un rendez-vous. L’ami fait enfin son apparition et séduit la jeune femme restée seule. Au matin, celle-ci est affolée de ne pas être rentrée chez elle. Mais voilà le mari qui réapparaît, il a également découché et, ne sachant que raconter à sa femme, il vient demander conseil à son ami. Ce dernier réussira alors à l’éloigner deux jours de plus… Un texte élégant et mélancolique, un Guitry acteur au ... (lire la suite)


  • LE COMÉDIEN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le voici, Lucien Guitry qu’on évoquait plus haut. Dans une fausse biographie mitonnée aux petits oignons par son fils Sacha – qui joue les deux rôles. Une réflexion poétique, amusée, mélancolique aussi, sur l’amour de l’art qui les réunit à la vie à la mort… « L’art du théâtre et du cinéma sont mis au service d’une histoire d’amour filiale et d’une réhabilitation pour Guitry fils, qui veut s’affirmer dans le présent sans renier le passé, ni tuer le père. » (W. Ghermani, Cinémathèque française)... (lire la suite)


  • LE MOT DE CAMBRONNE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Voilà des années que Mme Cambronne, qui est britannique, entend parler du « mot de Cambronne ». Elle presse évidemment son cher époux de questions pour savoir quel est ce mot qui a fait sa gloire, ce qu’il signifie, ce qu’il représente… Mais Charles reste muet… En première partie de programme : CEUX DE CHEZ NOUS France 1915 22 mn Noir & blanc Muet Une rareté, un documentaire du tout jeune Guitry à la gloire de plusieurs figures emblématiques de la vie culturelle français... (lire la suite)


  • LE TRÉSOR DE CANTENAC

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Cantenac, une petite localité imaginaire en proie à de mesquines querelles, abrite une galerie de personnages pittoresques, dont un vieillard de 128 ans et un baron septuagénaire ruiné. Ce dernier songe au suicide. Le centenaire lui révèle alors l’existence d’un trésor dont le baron est l’héritier… Ça va changer la vie du nobliau dépressif… et celle du village tout entier ! Le plus méconnu des films de la sélection. Et une très belle découverte, sans doute le scénario le plus optimiste du ma... (lire la suite)