LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

Communiqué du Collectif 23h59 Janvier 2019
Rappelons-le, le Collectif 23h59 a pour objet la défense de la liberté de circulation.  Il entend, au regard de ce principe,  faire rétablir la possibilité d’emprunter le passage du verger Urbain V en soirée pour rejoindre la Manutention et le quartier – comme cela était établi depuis plus...

Rosmerta, association avignonnaise de solidarité avec les migrants et de promotion des droits de l’Homme,
Face à l’urgence hivernale, les membres de Rosmerta, association avignonnaise de solidarité avec les migrants et de promotion des droits de l’Homme, ont mené une Réquisition Citoyenne d’un bâtiment à Avignon, au 7 rue Louis Pasteur. Ils hébergent une trentaine de personnes exilées, des familles...

TOUTES CES CHOSES QUE JE NE COMPRENDS PAS.
Il y a des choses que je ne comprends pas. Dans cette ville, il y a plein de choses que je ne comprends pas. Bon, d’accord, je donne un exemple. J’habite dans le quartier de la Bonneterie, qui a fait l’objet récemment d’une requalification, comme on dit dans le jargon technocratique, plutôt réu...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

  • En partenariat avec l’Association pour le Développement de la Thérapie Familiale Analytique (ADTFA) et l’Unité de Thérapie Familiale Psychanalytique du centre hospitalier de Montfavet. La séance du mercredi 12 décembre à 20h00 sera suivie d’une discussion avec Ségolène de Villers présidente de l’ADTFA et des membres des deux structures.

    UNE AFFAIRE DE FAMILLE

    Du 12/12/18 au 05/02/19

    Si ce n’est un miracle, c’est pour le moins un émerveillement ! D’un film à l’autre, avec les mêmes ingrédients principaux, le délicat Kore-Eda parvient à inventer de nouvelles recettes subtiles et purement délicieuses. Sans se lasser, sans nous lasser, il explore toujours plus intensément ces liens qui nous unissent, se font, se défont… Thématique quasi obsessionnelle sur la filiation, le lignage avec laquelle il parvient à se renouveler, à nous surprendre. Le titre ici nous met fatalement sur ... (lire la suite)


  • En collaboration avec Miradas Hispanas, la séance du vendredi 11 janvier à 20h10 sera suivie d’une rencontre avec des membres de l’association.

    L'ANGE

    Du 09/01/19 au 05/02/19

    Lucifer était beau, on l’oublie trop souvent. Dans un monde qui s’entête à ne jurer que par les apparences, c'est souvent la laideur qui paraît suspecte. Pourtant… Buenos Aires, 1971. Carlitos est un fils de bonne famille, bien éduqué, presque timide. Le soir il rentre vite à la maison, impatient de manger les bons petits plats de maman. C'est l'enfant unique idéal, sur lequel repose la confiance absolue de ses parents. Il n’a aucune patte blanche à montrer pour qu’on lui accorde spontanément ... (lire la suite)


  • La séance du jeudi 24 janvier à 19h45 sera suivie d’une discussion avec des membres de l’association Les Nuits des cinéfils et filles.

    COLETTE

    Du 16/01/19 au 12/02/19

    Ce film raconte avec un classicisme fort sage l’histoire d’une jeune femme qui heureusement le fut beaucoup moins. Tout débute dans les années 1890, celles de la Belle Époque. La jeune Gabrielle Sidonie Colette a tout d’une péquenaude inoffensive, avec ses robes simples, ses longues tresses, quand Henry Gauthier-Villars, surnommé « Willy », la séduit. Elle a tout juste vingt ans et lui quatorze de plus quand ils se marient. Elle porte sur son visage l’inexpérience de son jeune âge, lui dissimule... (lire la suite)


  • Pour la séance du mardi 5 mars à 21h30, vous pourrez chanter à tue-tête sans risquer de gêner vos voisins ! Les chansons seront sous-titrées pour l’occasion. Vente des places à partir du 18 février.

    BOHEMIAN RHAPSODY

    Du 23/01/19 au 05/03/19

    Décidément, ce « biopic » aura fait couler beaucoup d’encre et de salive. On aura lu et entendu à son sujet tout et son contraire. Entre ceux qui lui reprochent de couper les morceaux de musique en quatre, les autres de les conserver dans leur intégralité ; les critiques qui le fustigent pour en avoir trop dit, les autres pas assez ; ceux qui encensent Rami Malek en Freddie Mercury, ceux qui n’ont vu que ses prothèses dentaires ; les uns traitant le film de voyeur, les autres de trop édulcoré… B... (lire la suite)


  • La séance du mercredi 23 janvier à 20h00 sera présentée par Paule Baisnée, enseignante et spécialiste de cinéma italien. En collaboration avec L’Association Franco-Italienne d’Avignon.

    La séance du samedi 26 janvier à 10h45 est déplacée à notre salle République

    LA STRADA

    Du 23/01/19 au 05/02/19

    Sacré portrait de femme que celui de Gelsomina, vendue par sa mère à Zampano pour dix mille lires. Gelsomina un peu simplette, avec ses yeux grand ouverts sur le monde, qui lui font un minois en permanence ahuri... La voilà donc, elle la minuscule, partenaire du grand Zampano (rrroulez tambours!), Hercule de bazar qui l’entraîne de foire en foire et de cruelle déception en amère souffrance. Elle en crève, Gelsomina, de n’être qu’une chose qu’on prend quand on en a besoin et puis qu’on laisse, ... (lire la suite)


  • Tous les samedis vers 16h Jusqu’au 2/03

    LE GRAND BAIN

    Du 23/01/19 au 03/03/19

    Gilles Lellouche, comédien touche-à-tout, vu dans des films plus ou moins bien choisis, nous fait l'excellente surprise d'une excellente comédie, drôle, tendre et bien ficelée, dotée d’une écriture précise et rythmée, d’une mise en scène vive et intelligente. Une vraie réussite, entre franche comédie et fable douce amère à la mélancolie sous-jacente, celle qui vous cueille sans prévenir et vous laisse ce sentiment d’avoir gravé durablement, quelque part dans un coin de rétine, un beau moment de ... (lire la suite)


  • La séance du samedi 26 janvier à 9h45 se fera dans le cadre du Ciné chiacchiere.

    La séance de LA STRADAdu samedi 26 janvier à 10h45 est déplacée à notre salle République

    EUFORIA

    Du 26/01/19 au 05/03/19

    La nature est ainsi faite : le même milieu, la même éducation, le même environnement, le même amour filial, les mêmes vacances au bord de mer, les mêmes châteaux de sable et pourtant… quoi de plus dissemblables que deux frères ? Ces deux-là étaient proches, ils ont partagé beaucoup, les rires de l’enfance, les secrets de l’adolescence. Et puis la vie a posé sa sentence sur ces deux destinées et le temps a fait le reste, œuvrant doucement vers un délitement du lien, quand la tendresse s’effiloche... (lire la suite)


  • En partenariat avec le Centre d’Activités de Jour du Moulin de l’Isle sur la Sorgue, la séance du samedi 26 janvier à 10h30 sera suivie d’une discussion avec Yann Fauchon, responsable du Centre, et Philippe Verdier, son directeur.

    JEAN VANIER, LE SACREMENT DE LA TENDRESSE

    Du 26/01/19 au 29/01/19

    Il y a eu l’Abbé Pierre, Sœur Emmanuelle ou encore Mère Teresa, et il y a eu Jean Vanier, que la réalisatrice Frédérique Bedos compare à Gandhi, lui reconnaissant même une sorte de « Sainteté ». À l’écran, on suit, en quelques photos, Jean naissant dans une famille appartenant à l’aristocratie canadienne, faisant son entrée, à 13 ans dans la marine britanique puis canadienne. Un avenir tout traçé pourrait-on croire, sauf qu’il en sort au bout de huit ans, pour entrer dans une période de recherch... (lire la suite)


  • Séance de rattrapage le dimanche 27 janvier à 10h50

    DOVLATOV

    Du 27/01/19 au 27/01/19

    Quelques jours dans la vie de l’écrivain Sergueï Dovlatov, qui s’exilera aux États-Unis en 1978, au moment de la célébration de l’anniversaire de la révolution d’Octobre en 1971. Le père du réalisateur, Alexeï Guerman, a vu ses films censurés à la même époque, mais refusa l’exil pour rester à Leningrad. Et il y a sans aucun doute quelque chose d’un hommage filial dans la manière dont son fils filme la métropole des Soviets.... (lire la suite)


  • La séance du mercredi 27 février à 20h30 sera présentée et animée par Paule Baisnée, spécialiste de cinéma italien, et Pablo Berchenko, universitaire, Chilien et témoin des évènements de l’époque.

    SANTIAGO, ITALIA

    Du 27/01/19 au 05/03/19

    Un regard perçant, un sourire à la fois grave et malicieux, n’osant pas être complètement heureux… Ce sont ceux de Salvator Allende le jour même de son élection, en 1970, comme si un destin terrible était déjà scellé, alors que la foule galvanisée l’acclame de toutes ses forces. Ce sont les prémices de mois de liesse, de joie virevoltante, car soudain les rêves semblent pouvoir se concrétiser. Mettre fin à la fuite des capitaux, nationaliser les industries et la production de cuivre (qui ne prof... (lire la suite)


  • En collaboration avec Les Amis du Monde diplomatique,séance unique le mardi 29 janvier à 18h00 suivie d’une rencontre avec Philippe Descamps, journaliste au Monde diplomatique et signataire de l’article : La justice sociale, clé de la transition écologique (Monde diplomatique janvier 2019)

    L’ILLUSION VERT€

    Du 29/01/19 au 29/01/19

    Le géant pétrolier Shell fait la publicité des éoliennes. La multinationale Coca-Cola, qui assèche des puits dans des pays en développement, prétend jouer le rôle de gardien de l’eau potable. Premier géant européen du CO2, le géant de l’énergie RWE considère ses centrales à charbon comme des lieux propices à la protection des espèces, car les oiseaux y nichent. Et le patron d’Unilever, Paul Polman, affirme : « Unilever est la plus grande ONG du monde ». En réalité pour produire des plats cuisiné... (lire la suite)


  • Deux séances à 14h30 pour ce film  : mercredi 30 janvier et vendredi 22 février

    AZUR ET ASMAR

    Du 30/01/19 au 22/02/19

    Inutile bien sûr de vous rappeler que le réalisateur d’Azur et Asmar est le créateur du gentil Kirikou. Ce petit garçon espiègle et attachant, dont les aventures, racontées dans deux films, Kirikou et la sorcière et Kirikou et les bêtes sauvages, furent plébiscitées par des centaines de milliers de bambins. Le succès bienvenu du premier Kirikou permit enfin d’écorner le monopole absolu dont jouissaient jusqu’alors les produits Disney. Réjouissons-nous, petits et grands, c’est pour le meilleur qu... (lire la suite)


  • La séance du mercredi 30 janvier à 18h15 aura lieu dans le cadre du ciné-club de Frédérique Hammerli. Cette séance est bien entendu ouverte à tout le monde.

    LA HUITIÈME FEMME DE BARBE-BLEUE

    Du 30/01/19 au 05/02/19

    Il ne faut jamais rater le générique au début d’un film. Car, qui sait si au détour de ce défilé de noms ne nous attend pas une bonne surprise ? Une distribution de choix d’abord : Claudette Colbert et Gary Cooper, par exemple. Couple charmant, promesse d’une histoire d’amour pleine d’élégance et d’auto-dérision : l’une nous a déjà prouvé son talent pour la comédie dans New York-Miami de Frank Capra (1934) ; l’autre n’incarne pas encore le cow-boy à la virilité assumée et peut se permettre de jo... (lire la suite)


  • Séance à 18h15

    BENZINE

    Du 31/01/19 au 31/01/19

    Nous sommes dans le sud-est de la Tunisie. Salem et Halima ont perdu leur enfant unique. Neuf mois ont passé, depuis le soir de son départ, sans aucune nouvelle de lui. Ce dernier, jeune diplomé, a choisi l’émigration clandestine vers l’Italie quelques jours après le 14 janvier 2011, jour où le président tunisien Ben Ali s’enfuit de son pays. Benzine est la quête désespérée des deux parents qui plutôt que d’opter pour la résignation vont lutter contre la fatalité. Le père Salem, vendeur de car... (lire la suite)


  • Séance à 21h00

    THE HOUSE IN THE FIELDS

    Du 31/01/19 au 31/01/19

    Le film nous entraîne dans une communauté rurale amazigh reculée dans la région sud-ouest des montagnes du Haut-Atlas marocain. L’histoire millénaire des Amazighs au Maroc a été, pour une bonne part, recueillie, préservée et transmise par des artistes et des conteurs sous une forme orale au sein des communautés pastorales parlant Tamazight. House in the Fields (la maison dans les champs) continue cette tradition de transmission, dans une forme audiovisuelle, afin d’essayer de documenter et de pr... (lire la suite)


  • Dans le cadre des Hivernales, avant-première le lundi 4 février à 20h30 suivie d’une rencontre avec la chorégraphe Maguy Marin. Vente des places à partir du 23 janvier

    MAGUY MARIN, L’URGENCE D’AGIR

    Du 04/02/19 au 04/02/19

    Maguy Marin, L’Urgence d’Agir est un film sur la danse et peut-être sur la plus grande chorégraphe française mais aussi un film qui traite de transmission, de politique au sens noble, d’engagement, de travail collectif, bref de tous ces sujets qui touchent et donnent envie de continuer. Aucune image cinématographique ou télévisuelle de son travail n’existe à ce jour. Mais Maguy Marin a accepté ce film car au-delà de la danse, il aborde la façon singulière dont la compagnie a traversé 40 ans de ... (lire la suite)


  • Depuis quelques années nous recevons, en collaboration avec le lycée Mistral, des élèves d’écoles de cinéma. Cette année la séance aura lieu le mardi 5 février à 18h15, et les films seront accompagnés par Frédérique Hammerli, professeure de cinéma, et les cinéastes.

    COURTS MÉTRAGES D’ÉCOLES

    Du 05/02/19 au 05/02/19

    LA PLACE DE L’HOMME Coline GRANDO Belgique 2018 50mn La réalisatrice, Coline Grando est passée par les classes préparatoires du lycée Mistral et l’IAd à Bruxelles. La place de l’homme exprime le vécu d’hommes de 20 à 40 ans, confrontés à une grossesse non prévue et le plus souvent interrompue. Cinq témoins y dévoilent leurs ressentis et réflexions sur cet événement. À travers ces récits de vie, c’est aussi la place de l’homme dans les rapports femmes/hommes que le film aborde. DES ... (lire la suite)


  • En collaboration avec l’association Miradas Hispanas.
    La séance du mercredi 6 février à 20h00 sera suivie d'une discussion avec Lolita Todeschini, doctorante à l'Université de Bordeaux-Montaigne, spécialiste du cinéma argentin.
    Elle rédige actuellement une thèse en études ibériques et ibéro-américaines, intitulée : " La représentation des espaces concentrationnaires dans le cinéma latino-américain contemporain".

    UN COUP DE MAÎTRE

    Du 06/02/19 au 05/03/19

    Une savoureuse comédie argentine à l'humour grinçant à souhait, voilà qui fait un bien fou par les temps qui courent ! On est heureux de retrouver dans Un coup de maître la patte de Gastón Duprat, réalisateur avec Mariano Cohn de l'excellent Citoyen d'honneur (disponible en Vidéo en Poche), on retrouve aussi le jeu subtil de Guillermo Francella (El Clan, Dans ses yeux) et on découvre, dans le rôle du peintre bougon, l’incroyable Luis Brandoni, un comédien qui est aussi un homme politique : pour ... (lire la suite)


  • La séance du samedi 9 février à 10h30 sera suivie d’une discussion avec Tina Tore (psychothérapeute et psychanalyste), Pauline Tailliez, animatrice au sein des GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle), et Marie Leduc, membre des GEM.

    COMME ELLE VIENT

    Du 09/02/19 au 09/02/19

    Le Divan du Monde, ça vous parle ? Le livre ? Le film ? Nous l’avions projeté en 2016 et avons accueilli en grande pompe le plus iconoclaste des psychiatres du circuit : Georges Federmann, qui tenait le rôle principal de ce documentaire audacieux qui se déroulait dans son cabinet. Georges nous avait alors prévenu, il y aurait une suite, le titre était déjà là : Comme elle vient, qui n’est pas sans rappeler la chanson de Noir Désir. Petite piqûre de rappel. Strasbourgeois, citoyen psychiatre ... (lire la suite)


  • Une collaboration des Hivernales – CDCN d’Avignon, de La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, du Festival International de Vidéo Danse de Bourgogne et du Cinéma Utopia.

    Vidéo-danse le dimanche 10 février à 18h00 présentée par Franck Boulègue(Festival international de vidéo-danse de Bourgogne) et Marisa Hayes (La Briqueterie-CDCN du Val-de-Marne).

    LE CORPS : LE LIEU DE RÉSISTANCE DES CHORÉGRAPHES-RÉALISATRICES

    Du 10/02/19 au 10/02/19

    Cheveux de Vénus France, 9 mn. – Camille Auburtin (chorégraphe et réalisatrice) Ce film est né de la Venus au miroir du peintre Velasquez. Dans ce tableau,  Vénus est l’allégorie de la beauté égocentrique. Comment un corps féminin nu qui se donne à voir peut-il échapper à l’histoire générée de la représentation des corps féminins ? Cubistimenco USA, 5 mn – Kathy Rose (chorégraphe, réalisatrice et interprète) S’appuyant sur les gestes et les techniques de l’animation, le film partag... (lire la suite)


  • AVANT-PREMIÈRE le vendredi 8 février à 20h15, suivie d’une rencontre avec Pablo Mayoral, un des protagonistes du film. En collaboration avec l’association Contraluz. Vente des places à partir du 25 janvier.

    LE SILENCE DES AUTRES

    Du 13/02/19 au 05/03/19

    1977. Deux ans après la mort de Franco, dans l’urgence de la transition démocratique, l’Espagne vote la loi d’amnistie générale qui libère les prisonniers politiques mais interdit également le jugement des crimes franquistes. Les exactions commises sous la dictature (disparitions, exécutions sommaires, vols de bébés, tortures) sont alors passées sous silence. Mais depuis quelques années, des citoyens espagnols rescapés du franquisme saisissent la justice en Argentine pour rompre ce « pacte de l... (lire la suite)


  • La séance du lundi 18 février à 20h15 sera suivie d'une rencontre avec le réalisateur Michaël Dacheux.

    L'AMOUR DEBOUT

    Du 18/02/19 au 26/02/19

    Cette histoire pourrait se dérouler dans un roman de Balzac. Cette fois, les Illusions perdues sont celles de Martin et Léa, deux jeunes provinciaux qui viennent de se séparer et qui montent à Paris pour se trouver une place. Mais comment se reconstruire après l'échec du premier amour ? Et que signifie entrer de plain-pied dans le monde adulte ? À l'intérieur de soi, il y a aussi un être mystérieux que l'on ne connaît pas. Martin et Léa ne sont pas des héros modernes. Il y a en eux quelque chos... (lire la suite)


  • Projection le vendredi 22 février à 21h précédée d’une présentation par Laure Adler, journaliste, critique de cinéma, écrivaine, auteure entre autres de Marguerite Duras (2013 chez Flammarion) et commissaire de l’exposition Jeanne Moreau à la Maison Jean Vilar.

    Achetez vos places à partir du 5 février. Tarif plein 8€, tarif réduit 4€ pour les moins de 18 ans, personnes possédant le pass ou patch culture, personnes en situation de handicaps. Ce billet comprend la rencontre avec Laure Adler à la Maison Jean Vilar à 19h, la projection à 21h à Utopia et une visite de l’exposition sur Jeanne Moreau (le jour même ou à une date ultérieure). Pour ce film séances supplémentaires les mardi 26 février à 12h30 et dimanche 3 mars à 10h30.

    MODERATO CANTABILE

    Du 22/02/19 au 03/03/19

    Dans une petite ville des bords de la Gironde. Anne Desbarèdes, épouse d’un riche industriel, s’ennuie copieusement. Délaissée par son mari, elle reporte toute son affection sur son fils Pierre, âgé de 8 ans. Comme chaque vendredi, elle conduit l’enfant à son cours de piano, où il apprend à jouer un morceau : « moderato cantabile ». Mais ce jour-là, la leçon est interrompue par un cri terrifiant en provenance d’un café voisin. Anne apprend peu après qu’une femme a été assassinée. Elle décide d’e... (lire la suite)


  • La séance du samedi 2 mars à 10h00, organisée en collaboration avec Présences Palestiniennes, sera suivie d’un échange avec Jihad Darwiche, conteur. Achetez vos places à partir du 20 février.

    WARDI

    Du 27/02/19 au 05/03/19

    Vous avez plébiscité, enfants et adultes confondus, Ma vie de Courgette, le génial film en marionnettes de Claude Barras qui, grâce à l'émotion transmise par ses étranges personnages aux têtes rondes, sait rendre sensible et compréhensible par les plus jeunes un sujet grave que les parents ont souvent bien du mal à oser aborder avec eux… Eh bien vous allez adorer les aventures et mésaventures de Wardi. Lors de sa première présentation publique lors de « Mon premier festival » à Paris, il suffisa... (lire la suite)


  • La séance du jeudi 28 février à 20h20 sera suivie d’une rencontre avec les réalisateurs Anna LADOUL et Marco LA VIA. En collaboration avec l’Acid Spectateur.
    Pour ce film, séances supplémentaires le samedi 2/03 à 21h10 et le dimanche 3/03 à 10h30.

    NOUS LES COYOTES

    Du 28/02/19 au 03/03/19

    C'est un premier film étonnant et tout à fait français dans sa production, réalisé par le duo Hanna Ladoul et Marco La Via, qui investit avec une fraîcheur euphorisante et un réel brio un cadre emblématique, un lieu de fantasme de cinéma absolu : Los Angeles et son quartier mythique de Hollywood, la colline de tous les espoirs très souvent déçus, de tous les extrêmes, de toutes les chimères, de toutes les illusions perdues à l'aube d'une nuit de fête trop dispendieuse. L'envers du décor, ce sont... (lire la suite)