LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Rosmerta continue ! Vous connaissez l’histoire ? 
Depuis les débuts, et même avant, Utopia Avignon suit l’histoire de près ! Ça fait presque cinq ans qu’on vous en parle dans nos gazettes, à chaque rebondissement. Ce qu’il s’est passé depuis 2018 : réquisition citoyenne d’une école vétuste appartenant au diocèse, procès et appel...

Soutenez Utopia Palmer

Séance unique le samedi 27 mai à 10h30 en présence de la réalisatrice Margaux Verissimo.

IN FLAMMEN

Margaux verissimo - France 2023 30 mn
Avec Jade Solère, Sébastien Wust, Camille Le Carpentier, Tommy Chevret et Paul Gillette.

Le film a obtenu l’aide du Grand Avignon, de la ville d’Avignon, du Grand Opéra d’Avignon, et la Commission du film Luberon Vaucluse.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)


Sous la coupe d’un père malade, Adèle, jeune femme juvénile pleine de vie, exalte leur relation violente et inconditionnelle. Malgré la maladie, leur lien est omniprésent et se répercute sur les sorties nocturnes de la jeune femme. Les disputes sont fréquentes et Adèle oscille entre ses vieux démons et sa soif de vivre, comme lors de cette soirée arrosée avec ses potes où une énième dispute éclate.
Margaux Verissimo aborde avec courage et sensibilité des thèmes difficiles tels que la maladie mentale et la violence familiale dans un court métrage poignant, inspiré en partie de son propre vécu.
L’interprétation d’Adèle, jouée par Jade Solère, est juste et subtile et sert admirablement une mise en scène habile et maîtrisée.
Le choix d’Avignon pour le lieu de tournage principal ajoute une dimension authentique au film, en raison de la familiarité que l’auteur a avec ce lieu. In Flammen explore également la libération d’une jeunesse étouffée trop tôt.