LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord 7
« Si l’on compare la quantité produite, le coût de la production, l’eau et l’énergie consommée, l’emploi créé (on pourrait ajouter la qualité offerte) on arrive à la conclusion qu’il vaut mieux avoir 100 fermes de 50 hectares qu’une seule ferme de 5000 hectar...

Journal de bord 6
Il pleut, il neige, il mouille… c’est la fête à la grenouille ! plus facile pour les confinés de ne pas mettre imprudemment le nez dehors !… Ana Pitoun et Valérie Mitteaux réalisent depuis quelques années, ensemble ou chacune de leur côté, plein de films tout à fait passi...

Journal de bord 5 : les films du confinement…
Pendant la durée du confinement, nous allons nous efforcer de vous proposer des films qu’on aime, qu’on trouve passionnants, qui ouvrent une fenêtre sur la vie des autres, qui nous aèrent les méninges… La programmation d’Utopia est faite de films choisis parmi ceux qui sortent, mai...

Journal de bord d'Utopia Borderouge et Tournefeuille 4
La civilisation du poisson rouge… c’est un bouquin dont je vous recommande la lecture : pas gros, vite lu, mais grosse réflexion à la clé. On le voit bien, partout et en tous lieux impossible de passer du temps avec quelqu’un sans qu’il lorgne du coin de l’oeil les messa...



Vendredi 28 février à Tournefeuille, venez festoyer avec nous ! À l’occasion de la première bougie de la SCOP Utopia Santa Magdalena, et pour le centenaire de la naissance de Federico Fellini, nous vous convions à une soirée spéciale. Rendez vous à partir de 20h30 pour un verre de bulle offert, suivi à 21h d’un concert de Radici Band des musiques de Nino Rota, son compositeur attitré : La Dolce Vita, Huit et demi, Amarcord et La Strada avant la projection du film Le Cheik Blanc. En collaboration avec La revue Radici des passionnés d’Italie (tarif unique 10€, places en vente à partir du 10 février dans vos cinémas préférés et sur billetweb.fr)

LE CHEIK BLANC

Federico Fellini - Italie 1952 1h25mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE CHEIK BLANCC’est en 1952 que Federico Fellini signe son deuxième film, Le cheik blanc (Lo Sceicco Bianco) après Les feux du music-hall (Luci del varietà) en 1950. Il est connu en français sous deux titres différents, Courrier du cœur et le Cheik blanc. C’est à la fois un mélodrame et une comédie grimaçante qui prend pour cible l’univers fabuleux des romans photos populaires.
Ivan et Wanda Cavalli, un petit couple de province, arrivent à Rome. Leopoldo Trieste et Brunella Bovo donnent à ces deux personnages un air ahuri et rêveur qui ne les quittera pas de tout le film. La jeune Wanda prétexte d’un bain chaud à prendre pour s’éclipser et se rendre à une adresse secrète où elle espère rencontrer Fernando Rivoli, une vedette de romans photos dont le rôle le plus célèbre est celui du cheik blanc.

Le bain déborde et le pauvre mari ne peut que constater l’absence de sa jeune épouse. Il passera désormais son temps à mentir à la famille pour expliquer l’absence de Wanda pendant que celle-ci vit une aventure à la fois triste et exaltante.
Elle est embarquée avec l’équipe et rencontre un à un les personnages familiers de ses romans photos, du bédouin cruel à la pauvre ingénue. Mais le plus beau est pour la fin : le cheik blanc en personne, se balançant lascivement sur une balançoire, avec l’air suffisant d’un Alberto Sordi au meilleur de sa forme. Wanda est engagée et vit une aventure qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un tournage de Fellini, avec musique de Nino Rota, cris et pagaille. Mais comment retrouvera-t-elle la vraie vie et en particulier son mari qui se décompose à vue d’œil et meurt d’amour pour elle ?

Louis Skoreckoi (Libération)

Et pour que la fête soit complète, deux avant-premières (sans préventes) complèteront cette soirée d’anniversaire, La bonne épouse à 21h15 et La beauté des choses à 21h30, précédées d’un verre de bulle offert à partir de 20h30.