LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Install-party samedi 18 juin à Tournefeuille
Vous voulez déconfiner durablement vos ordinateurs ? Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas v...

Sous l'aile des Anges, et le regard de Terrence Malick
Chers spectateurs, parfois je viens vous voir dans les salles afin de vous rencontrer en direct, d’échanger avec vous, de vous raconter les croustillantes anecdotes de l’exploitante du cinéma aguerrie et acharnée que je suis. C’est tellement profitable les séances collectives, c’est du cinéma. Telle...

L'œil et la Plume : retour critique de LITTLE PALESTINE / D.E.F.I. prod
Basée au Mirail, l’équipe de D.E.F.I PRODUCTION s’est donner pour nouvelle mission d’accompagner des groupes de jeunes à la découverte d’autres cinémas, d’autres films, dans d’autres salles… Plus ou moins régulièrement nous aurons des retours, écrits, filmés, radios, de ces découvertes.... Lire ...

LE DOMOVOÏ - bistrot d'Utopia Borderouge - est (enfin !) ouvert !
« Génie familier de la maison, Domovoï est originellement celui du feu du foyer. Il se fonde sur l’usage de déposer dans la nouvelle maison un feu pris dans la précédente et sur celui d’offrir au domovój, chaque 28 janvier, un pot de gruau recouvert de braises. » Merci Wikipédia, on en sait à pr...

vendredi 8 juillet à 20h à la Ménardière
samedi 9 juillet à 20h Utopia Borderouge

Tarifs : 12 € / 10 € (moins de 16 ans)
préventes pour Utopia Borderouge : https://utopiaborderouge.festik.net
Les représentations seront suivies d'un temps d'échange avec Anne de Peufeilhoux

MAIS QUI ARROSERA LES PLANTES QUAND JE NE SERAI PLUS LÀ ?

de et par Anne de Peufeilhoux
mise en scène Céline Bothorel
scénographie Gérald Ascargorta

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

C'est une mortelle comédie, un requiem joyeux…
Odette et sa copine fondent de trouille à l'idée de mourir, se pourrissent la vie par peur de la perdre….
Odette la Fleur spécialiste des sciences de la vie, un poil extravagante, un rien farfelue aime la vie à n'en plus pouvoir : plus elle vit, plus elle a peur de mourir et moins elle vit : plus elle vit, moins elle vit… cercle aussi vicieux qu'infernal qui, à moins de se flinguer tout de suite, n'est guère tenable….
Alors, Odette entreprend de plonger dans une « thérapie comportementale d'immersion » censée l'aider à « vivre heureuse en attendant la mort »… clin d'oeil mutin au regretté Pierre Deproges qui, n'en doutons pas, doit se trémousser dans sa tombe à entendre les élucubration hilarantes de cette grande fille élégante qui prétend faire un sort à sa phobie existentielle mortifère.

On ne va pas vous énumérer tous les commentaires dithyrambiques qui ont accompagné les premières présentations du spectacle d'Anne de Peufeilhoux à la Comédie Nation l'an dernier …. mais si on a choisi de vous présenter son spectacle à Utopia, alors que notre spécialité serait plutôt le cinéma, vous vous doutez que c'est parce que nous sommes tombés raides-dingues en rencontrant Anne de Peufeuilhoux : atypique en diable, son humour pince sans rire et décapant bouscule nos craintes, remet la mort à sa place, se moque d'elle-même et de ses propres trouilles… Fin, ironique, absurde, mais foutrement humain son spectacle aborde toutes les questions existentielles fondamentales : Que faire de nos corps quand notre âme s'est fait la malle ? Et d'abord, que devient notre âme ? comment mourir bio ? Que choisir inhumation ou crémation ? quelle est la solution la plus verte ? … et propose mille et une solutions surprenantes autant que savoureuses à des questions qu'on se pose, mais aussi à celles qu'on n'osait même pas se poser...

Anne de Peufeilhoux n'a pas toujours été comédienne, même qu'elle a commencé par être médecin et chercheuse en génétique, elle n'ignore rien des corps et des souffrances qui vont avec, elle a mis le nez dans la fascinante complexité de l'humanité…. Et quand elle laisse son premier métier pour écrire et jouer ses textes, elle les construit sur son expérience des corps, de la vie, de l'angoisse de ses patients, sur ses propres douleurs, ses connaissances multiples…. Elle parle dru et cru, elle parle vrai et ses connaissances scientifiques font un sacré remue ménage quand elle les tricote avec philosophie et subversion…

Son texte est jouissif, savoureux, Anne de Peufeilhoux est sensible, joue avec les mots, invente, imagine… Mine de rien, elle nous rappelle des tas de choses sur ce qu'est la vie, sur ce que nous sommes...
Après une heure dix de spectacle on se prend à constater, en retrouvant sa respiration, que le rire est une formidable thérapie.