LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

Communiqué du Collectif 23h59 Janvier 2019
Rappelons-le, le Collectif 23h59 a pour objet la défense de la liberté de circulation.  Il entend, au regard de ce principe,  faire rétablir la possibilité d’emprunter le passage du verger Urbain V en soirée pour rejoindre la Manutention et le quartier – comme cela était établi depuis plus...

Rosmerta, association avignonnaise de solidarité avec les migrants et de promotion des droits de l’Homme,
Face à l’urgence hivernale, les membres de Rosmerta, association avignonnaise de solidarité avec les migrants et de promotion des droits de l’Homme, ont mené une Réquisition Citoyenne d’un bâtiment à Avignon, au 7 rue Louis Pasteur. Ils hébergent une trentaine de personnes exilées, des familles...

TOUTES CES CHOSES QUE JE NE COMPRENDS PAS.
Il y a des choses que je ne comprends pas. Dans cette ville, il y a plein de choses que je ne comprends pas. Bon, d’accord, je donne un exemple. J’habite dans le quartier de la Bonneterie, qui a fait l’objet récemment d’une requalification, comme on dit dans le jargon technocratique, plutôt réu...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

La séance du mercredi 23 janvier à 20h00 sera présentée par Paule Baisnée, enseignante et spécialiste de cinéma italien. En collaboration avec L’Association Franco-Italienne d’Avignon.

La séance du samedi 26 janvier à 10h45 est déplacée à notre salle République

LA STRADA

Ecrit et réalisé par Federico FELLINI - Italie 1954 1h34 VOSTF - avec Giulietta Masina, Anthony Quinn, Richard Basehart...

Du 23/01/19 au 05/02/19

LA STRADASacré portrait de femme que celui de Gelsomina, vendue par sa mère à Zampano pour dix mille lires. Gelsomina un peu simplette, avec ses yeux grand ouverts sur le monde, qui lui font un minois en permanence ahuri...
La voilà donc, elle la minuscule, partenaire du grand Zampano (rrroulez tambours!), Hercule de bazar qui l’entraîne de foire en foire et de cruelle déception en amère souffrance.
Elle en crève, Gelsomina, de n’être qu’une chose qu’on prend quand on en a besoin et puis qu’on laisse, là ou ailleurs, avec les accessoires, entre son faux nez et sa trompette, dont la musique ne cesse de nous émouvoir...
Gelsomina qui découvre, grâce au «fou» funambule, que la moindre pierre de l’univers ne sert pas tout à fait à rien...
Gelsomina dont toute la marque de son passage sur la terre sera cette petite égratignure sur la carapace de l’inhumain Zampano. Cette petite émotion, plus tard, trop tard, après que Gelsomina a disparu, en entendant fredonner l’air qu’elle jouait sur sa trompette. Pas une bien bien grosse trace mais tout de même... pour un bout de femme qui n’était pas bien grosse non plus...
Gelsomina qui aura pour toujours le visage quasi extra-terrestre de Giuletta Masina...
La Strada, c’est du Fellini première manière, cordon ombilical pas encore tout à fait coupé avec le néo-réalisme, plein de chaleur humaine et de poésie, au sommet de son art et de sa force d’émotion. A voir, revoir et revoir encore... jusqu’à ce que vous puissiez siffloter le thème musical du film sans même y penser (la musique est bien sûr de Nino Rota...)