LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

DERNIER NOËL AVANT LA FIN D’UN MONDE
Le croiriez-vous ? La bonne nouvelle – car il y en a une – est arrivée le 9 novembre dernier du Conseil d’État, qui a annulé le décret de dissolution du mouvement des Soulèvements de la terre. Pris en Conseil des ministres fin juin, le décret suivait de peu la tentative de requalification – ou ...

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Soutenez Utopia Palmer

L’ANGE DE LA VENGEANCE

(Ms.45 / Angel of vengeance) Abel FERRARA - USA 1981 1h20VOSTF - avec Zoë Tamerlis (Zoë Lund), Albert Sinkys, Darlene Suto, Steve Singer, Jack Thibeau, Peter Yellen... Scénario de Nicholas St. John. Musique de Joe Delia - Interdit aux moins de 12 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L’ANGE DE LA VENGEANCENew York, 1981. Couturière pour un créateur de prêt-à-porter, Thana, une jeune femme fragile et muette va apprendre de la manière la plus brutale qui soit la loi de la jungle urbaine en se faisant violer deux fois, coup sur coup, la même journée. Après avoir tué son second agresseur, elle décide de se débarrasser du corps et de récupérer son arme, un calibre 45, pour nettoyer les rues de la ville de sa « masculinité toxique ». Mais à mesure que ses victimes s’accumulent, Thana sombre dans la folie…

Second film « officiel » d’Abel Ferrara après un premier essai pornographique officieux et le manifeste punk et gore multi-censuré Driller killer, L’Ange de la vengeance s’inscrit encore franchement dans le cinéma d’exploitation des années 70 en opérant le mariage de deux sous-genres en vogue à l’époque : le « Rape and Revenge » et le « Vigilante ».