LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Le restaurant La Manutention va réouvrir ses portes !
Le restaurant La Manutention est fermé depuis le mois  de septembre et une rumeur bruisse dans la ville…Nous vous la confirmons avec grand plaisir ; le restaurant va réouvrir ses portes probablement fin octobre  ou début novembre après quelques menus travaux.   Son nom sera CA...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

Mais où donc se garer pour aller à Utopia ?
  PARKING DE L’ORATOIRE Forfait : 4€ de 20h à 1hPARKING LES HALLES Forfait : 2 € de 20h à 1hPARKING PALAIS DES PAPES Forfait : 3€ de 20h à 1h, et des navettes gratuites au départ des parkings relais, gratuits et surveillés.PARKING DES ITALIENS La navette circule du lundi au jeudi de 7h à 22h28 et...

Soirée exceptionnelle le jeudi 3 janvier en compagnie de Michel Flandrin, critique de cinéma et spécialiste du genre.
On se retrouve à 18h00 on commence par Halloween puis à 21h15 on poursuit avec New York 1997. Entre les deux, vous pourrez discuter du Maître de l’horreur avec Michel Flandrin, manger des lasagnes aux légumes de saison et boire un verre de vin au restaurant. Pour ces deux projections : 8 euros (+10€ si vous voulez manger). Achetez vos places et repas à partir du jeudi 20 décembre (vous pouvez tout à fait ne voir qu’un seul film aux tarifs habituels... mais ce serait bien dommage !).

NEW YORK 1997

(Escape from New York) John Carpenter - USA 1981 1h40 VOSTF - avec Kurt Russell, Adrienne Barbeau, Lee Van Cleef, Ernest Borgnine, Isaac Hayes et Harry Dean Stanton...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

NEW YORK 1997En 1997 – un futur qui paraissait lointain en 1981 ! –, Manhattan est devenu une immense prison-ghetto où vivent, en micro-société, trois millions de prisonniers.
Victime d’un attentat, l’avion du Président des États-Unis s’écrase en plein Manhattan avec des documents ultra-secrets. Autant dire que ça craint et qu'il faut le tirer de là coûte que coûte.
Snake, un dangereux criminel, est chargé, en échange de sa grâce, de partir à la recherche du Président. Parachuté dans Manhattan, il dispose de 24 heures pour mener à bien sa mission. Pourquoi 24h ? On ne vous le dit pas…
Entre science-fiction post-apocalyptique à la Mad Max et BD no future, Escape from New York – on préférera le titre original, moins daté, c'est le cas de le dire ! – trace sa route à fond la caisse en semant sur son passage mort et jubilation à parts égales.
« Synthèse de l’amateurisme fauché façon Roger Corman et de la nouvelle vague américaine, il permet à Carpenter de laisser libre cours à son goût de la série B, sa maîtrise du Cinémascope et son inclinaison pour les personnages de solitaires anarchistes (le désormais mythique Snake Plissken, qui donna à Kurt Russell son meilleur rôle). » (Les Inrockuptibles)