LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Les films d'horreur se sont trompés
Ce virus nous a tous transformés en voisins bienveillants.Article de George Monbiot, journaliste au Guardian (traduit de l’anglais par Maryse Petros, le 2 avril 2020) : A Zombie Love Story.Dans le monde entier, le Covid-19 a déclenché d’innombrables initiatives de voisinage qui cons...

Journal de bord 10
Satané virus (ou les tribulations immobiles d’une projectionniste de Borderouge au chômage technique) : à vous, l’équipe du cinéma, à vous chers spectateurs.Avant l’arrivée de ce satané virus, il me paraissait déjà bien compliqué de participer à l’ouverture de ce nouvel Utopia ce 12 Juin ...

Journal de bord 9
Je suis allée faire le plein de bonne nourriture au magasin bio près de chez moi aux aurores… curieuse ambiance… étrange, bizarre ! Chacun avait son masque, vrai ou bricolé maison, certains l’avaient coincés avec les lunettes et tous remplissaient à la hâte leur panier en jeta...

Journal de bord 8
Il y a des histoires vraies qui sont plus belles que des contes, des histoire qu’on pourra raconter aux générations futures au coin d’un feu qui pétille l’hiver, à l’ombre du murier, l’été… Il était une fois… c’était dans ces temps où les multinational...



L’INTENDANT SANSHO

Kenji MIZOGUCHI - Japon 1954 2h05mn VOSTF - avec Kinuyo Tanaka, Yoshiaki Hanayagi, Kyoko Kagawa, Eitaro Shindo... Scénario de Fuji Yahiro et Yoshikata Yoda, d’après la nouvelle de Mori Ogai.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L’INTENDANT SANSHOLe Japon au xie siècle. Une femme, Tamaki, traverse la forêt avec son fils de treize ans, Zushio, sa fille de huit ans, Anju, et une servante. Six ans auparavant, son mari, gouverneur de la province de Putsu, a été exilé pour avoir pris le parti des paysans dont on exigeait un trop lourd tribut. Avant de partir, il a demandé à son fils de ne jamais oublier ses paroles : « Un homme fermé à la pitié n’est pas humain. Sois dur pour toi-même et généreux pour les autres. Tous sont égaux et ont droit au bonheur ». Tamaki a vécu six ans avec ses parents, puis ils sont morts et son frère l’a chassée…
Au cours de son périple, la famille est capturée par des trafiquants d’esclaves. La mère, séparée des enfants, est envoyée comme dame galante dans une île, les enfants sont vendus à l’Intendant Sansho, homme féroce et cruel qui gère l’immense domaine du ministre.