LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ DE NOVEMBRE
On reprend les bonnes habitudes et on se retrouve le premier samedi du mois de novembre pour tricoter, siroter un thé, s’échanger des trucs et astuces en tout genre … et puis aussi discuter du film que l’on aura regardé ensemble. Cette fois ci nous avons choisi CAPHARNAÜM réalisé par de Nadine L...

Calendrier des postiers
Pour changer (et vous venger) des calendriers avec des petits chats, des petits chiens, des fleu-fleurs ou des chevaux galopant dans le soleil couchant, les postiers en grève de 92 vous proposent un clalendrier 2019 avec les signataires soutenant le mouvement : “Un jour, un signataire de calendr...

ARIANE

(LOVE IN THE AFTERNOON) Billy WILDER - USA 1957 2h10mn VOSTF - avec Audrey Hepburn, Gary Cooper, Maurice Chevalier, John McGiver... Scénario de Billy Wilder et I.A.L Diamond, d'après le roman Ariane, jeune fille russe, de Claude Anet.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ARIANEElle s'appelle Ariane, elle est parisienne et fille d'un aimable détective privé joué par Maurice Chevalier. Elle est élève du conservatoire, dans une classe de violoncelle, mais elle n'a rien à apprendre en matière de justesse et de musicalité des sentiments. Ariane, c'est Audrey Hepburn, radieuse, la grâce incarnée, une beauté, un charme uniques, hors du temps, hors des modes… On fond. Il est riche, américain, adore se promener en Europe de palace en palace et de conquête féminine en conquête féminine. Il est plus âgé qu'elle, elle s'en fiche, nous aussi. Lui c'est Gary Cooper et ses longues jambes. Une silhouette de jeune homme et un visage qui en a vu de toutes les couleurs. Son regard bleu délavé est irrésistible en noir et blanc… On craque. Devinant qu'elle ne pourra conquérir Gary qu'en le rendant jaloux, Audrey/Ariane l'ingénue s'invente une vie sentimentale honteusement agitée. Le Don Juan se surprend lui-même à tomber dans le panneau, d'où quiproquos en cascade, imbroglios et guérilla intime à répétition…

Les jeux de l'amour, du hasard et des faux semblants réglés à la perfection par Billy Wilder, ça vous donne un délicieux marivaudage, un régal de comédie. Lors de sa sortie, Ariane choqua en raison de la liaison entre les personnages : Gary Cooper était jugé trop vieux pour Audrey Hepburn, de 30 ans sa cadette ! Le film est un sommet de modernité sophistiquée dans la carrière de Wilder, ici plus provocateur que jamais. Alliant à merveille cynisme et romantisme, comédie loufoque et drame sentimental dans un cadre de grand chic (le Ritz), Ariane est un magnifique hommage de Billy Wilder à son maître avoué, l'immense Ernst Lubitsch. C'est aussi le début de sa collaboration fructueuse avec le scénariste I.A.L. Diamond, avec qui il signa quelques chefs d'œuvre comme La Garçonnière et La Vie privée de Sherlock Holmes.